En bref

Eglise Saint Crépin : L’église est ouverte chaque jour de 8h30 à 19h / Messes dominicales : - Samedi : 18h en village - Dimanche : 9h et 11h à Saint Crépin / - en semaine à Saint Crépin : mardi, jeudi, vendredi et samedi à 9h / le mercredi à 9h à la chapelle de l'Hôtel-Dieu / - Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h / chaque dimanche à 17h avec Vêpres et Salut du Saint Sacrement - Confessions à l'église Saint Crépin : chaque samedi à 9h30

jeudi 27 juin 2024

Tous invités !

 

1.    Pour le repas partagé, voici la répartition : 

--  - ceux dont le nom de famille commence par la lettre A jusqu'à la lettre J apportent un plat salé et un bouteille d'eau gazeuse,

- - - de la lettre K à la lettre R un plat sucré et un jus de fruit,

-   - de la lettre S à la lettre Z du fromage, du pain et une bouteille de vin. 




Année jubilaire, pèlerins vers Rome

Le Pape annonce la tenue du Jubilé de 2025. 

Dans une lettre adressée au Conseil Pontifical pour la Promotion de la Nouvelle évangélisation -l’organisateur de cette future Année Sainte-le Pape François appelle à mettre en oeuvre une préparation qui permettra au peuple chrétien de vivre pleinement l’événement, dans toute sa force pastorale. Après deux ans de pandémie, le Souverain Pontife espère que ce moment de grande importance spirituelle, ecclésiale et sociale, favorisera «la recomposition d’un climat d’espérance et de confiance». Ces deux dernières années, il n’y a pas eu un seul pays qui n’ait été bouleversé par «l’épidémie soudaine qui, en plus d’avoir touché du doigt le drame de la mort dans la solitude, l’incertitude le caractère provisoire de l’existence, a modifié notre mode de vie». Comme les écoles ou les usines, les églises ont été fermées. Comme leurs frères et soeurs, les chrétiens ont éprouvé la souffrance, la peur ou les restrictions de liberté. Mais aujourd’hui, un premier remède a été trouvé et «nousavons pleinement confiance», écrit François. «L’épidémie pourra être surmontée», et cela sera«plus facilement réalisable» si les populations les plus pauvres ne sont pas «négligées» et que les découvertes scientifiques sont partagées. François souhaite que le Jubilé annoncé soit le signe d’une «renaissance renouvelée dont nous ressentons tous l’urgence», écrit-il.


D’où le thème choisi pour l’année sainte: «Pèlerins d’espérance». L’espérance, une flamme donnée aux chrétiens et qu’ils doivent garder allumée «pour que chacun retrouve la force et la certitude de regarder l’avenir avec un esprit ouvert, un coeur confiant et une intelligence clairvoyante».Mais, prévient François, tout cela ne sera possible que si nous sommes capables de retrouver lesens de la fraternité, notamment envers les migrants et les pauvres. Le Pape espère que leur voix sera entendue en ce temps de préparation du Jubilé. Pour lui, «la dimension spirituelle du Jubilé, qui invite à la confession, doit être conjuguée avec les aspects fondamentaux de la vie sociale». François se félicite d’ailleurs que des jeunes voient dans la protection de la Création «une expression essentielle de la foi en Dieu et de l’obéissance à sa volonté». Le Saint-Père espère que le dicastère organisateur de cette Année Sainte, qui se tiendra 725 ans après celle instituée par Boniface VIII en 1300, saura faire de ce «moment de grâce» une étape significative pour la pastorale des Églises particulières, latines et orientales, qui, au cours de ces années, sont «appelées à intensifier leur engagement synodal». Il souhaite que partout l’événement puisse être préparé et célébré avec «une foi intense, une vive espérance et une charité active.» Enfin, avant la publication selon la coutume d’une Bulle d’indiction qu contient les informations nécessaires à la célébration, le Pape rêve d’une «grande symphonie de prière» en 2024, pour remercier Dieu et lui ouvrir son coeur. Que le «Notre Père» soit pendant ce temps de préparation, «le programme de vie» de chacun des disciples du Christ.

samedi 15 juin 2024

Seigneur, donnez-nous de saints prêtres !


C'est par cette invocation que l'Eglise nous propose depuis de longs siècles dde supplier le Seigneur afin qu'Il suscite des vocations de prêtres pour guider son troupeau. 

Et ce mois de juin est particulièrement propice à la prière pour les vocations puisque, partout en France, chaque week-end sont ordonnés des hommes choisis, appelés, mis à part pour être consacrés par Dieu à son service. La vie de prêtre fait souvent peur aujourd'hui pour des raisons en général assez mondaines. Pourtant le prêtre, "serviteur de votre joie"selon les mots de Benoît XVI, est un témoin quotidien et privilégié de l'oeuvre de Dieu dans les âmes et dans les coeurs. Bien entendu répondre "oui" à l'appel de Dieu nécessite d'apprendre à se laisser faire par Lui. Ce chemin de dépouillement est long et ardu, empreint de doutes et de combats. Cela oblige les séminaristes et les prêtres à avoir "le courage de risquer pour la promesse de Dieu" selon la belle expression du Pape François. C'est exigeant mais tellement grand. Cette promesse, le Seigbeur continue de la faire souvent. Aujourd'hui le faible nombre de prêtres n'est pas lié au fait que Dieu appelle moins d'hommes à Le suivre. C'est tout simplement parce qu'il y a moins de chrétiens et donc moins d'hommes susceptibles de prendre les moyens de se mettre à Son écoute. Ce n'est pas une crise des vocations mais une crise de la foi que nous traversons !

Alors au milieu des tempêtes ne pensons pas que le Christ dort à l'arruère du bateau et qu'Il va nous laisser couler. Au contraire faisons lui confiance, supplions-le de toute notre âme de nous envoyer des ouvriers pour Sa moisson. Confions lui don Jean Baptiste qui recevra le sacrement de l'ordination sacerdotale le 22 juin prochain à 10h. Et avec lui tous ces hommes qui se laissent choisir par Dieu. Mais soyons ambitieux. Ne demandons pas au Seigneur des prêtres en grand nombre. Parce qu'une armée de prêtres vaut moins que quelques prêtres saints. Les Apôtres n'étaient que douze au début...et pourtant leur fécondité dure encore. Alors demandons au Seigneur, par l'intercession de Notre Dame du sacerdoce, des prêtres qui soient des saints.

Prions pour nos prêtres.

Don Hubert


dimanche 9 juin 2024

Amis choristes


Nous nous retrouverons ce vendredi 14 juin à 20H30 à l’église Saint-Crépin, pour préparer les deux célébrations : 
-> La confirmation du 15 juin à 18h
-> La profession de foi du 16 juin à 11h

Avec au programme plein de choses .. que nous savons déjà !


Et en outre

Elise


samedi 8 juin 2024

Bienvenue à don Axel !

En ce mois de juin nous aurons la joie de voir Don Jean Baptiste devenir prêtre. Et en septembre nous accueillerons un nouveau prêtre :; don Axel.


Quatrième d’une famille de cinq enfants, j’ai grandi dans les Yvelines et à Paris, avec un séjour de 2 ans aux Etats-Unis entre les deux ; avant d’entrer au séminaite - où j’ai étudié avec Hubert et Jean-Baptiste – j’ai étudié à l’Ecole polytechnique. C’est pendant les études supérieures, après avoir été confirmé, que j’ai commencé à me poser la question de la vocation, à ressentir le besoin de consacrer ma vie au Seigneur. J’ai appris à prier grâce à plusieurs communautés nouvelles et j’ai décidé de demander à entrer dans la Communauté Saint Martin en 2015 après une retraite dans un monastère. Cette décision a été source d’une grande joie.

Après le séminaire j’ai été un an en paroisse à Saint Raphael dans le Var comme diacre et après mon ordination sacerdotale 2 ans chapelain au sanctuaire Notre Dame de Montligeon dans l’Orne.

Je suis très heureux à l’idée de retourner en paroisse et de découvrir les paroissiens de Château-Thierry même si je serai à Paris pour étudier la théologie une bonne partie de la semaine.

Je n’ai pas beaucoup de passion sinon une tendance un peu geek (Science fiction, Fantasy) et un goût pour la lecture et les jeux.