Lisons, méditons la Parole de Dieu et prions ... suivons la messe dans les médias

vendredi 3 avril 2020

Dimanche des Rameaux et de la Passion du Christ : 5 avril

Retransmission en direct (et replay) de la cathédrale de Soissons 
Messe présidée par Mgr Renauld de DINECHIN

(le lien sera actif dès le début de la célébration)

Abonnez-vous à notre chaîne
YouTube « Diocèse Soissons »
pour suivre nos vidéos

jeudi 2 avril 2020

Lien paroissial jeudi 2 avril

- La messe : Gn 17,3-9; Ps 104; Jn 8,51-59 : "Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur".
Lire ici les textes de la messe de ce jour

Depuis Abraham Dieu se manifeste de manière précise, patiente et fidèle à son peuple. C’est l’Alliance renouvelée jusqu’à Jésus, parole incarnée de Dieu : « Amen, Amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, JE SUIS » Jn 8,58. Il prend toujours les moyens adaptés pour se révéler, à tout époque. Continuons de le chercher aujourd’hui.

- CHEMIN DE CROIX : vos idées ne sont pas confinées !

Préparons ensemble les intentions de prière de chaque station pour préparer le chemin de croix du Vendredi saint de la semaine prochaine. Chacun peut envoyer une ou plusieurs intentions sur le blog, par internet, par tout moyen à votre portée. Une manière d’actualiser ce chemin aujourd’hui en étant en communion spirituelle. Précisez la ou les stations de votre choix.

Cliquer ici pour télécharger le texte du Chemin de Croix 2020

Cliquer ici pour télécharger un chemin de croix avec les enfants

- Quelques nouvelles : 
 Monique, la maman d’Elodie de Foi et lumière, travaille dans un Ehpad à Nogent. Je retranscris un peu ce qu’elle dit. Les pensionnaires sont complètement confinés, sans toujours comprendre la raison. Beaucoup de tristesse et de drames, le moral en berne. Le travail des soignantes, déjà surchargé habituellement devient très lourd : les repas à porter trois fois par jour dans chaque chambre, les médications mal suivies par les pensionnaires à surveiller, notre protection assurée depuis peu, la peur des contacts, subir parfois beaucoup d’agressivité. Sans compter les décès qui nous attristent à chaque fois (deux cette semaine). Mais nous sommes là pour eux et faisons le maximum pour soigner, égayer. Je prie et.je donne des médailles miraculeuses quand c’est besoin. Une collègue m’a demandé comment prier!» Et moi je prie toujours pour mon Ehpad » 
Merci à Monique et toutes celles qui, comme elle, font le maximum pour les anciens. Merci aussi à tous les soignants. Nous prions pour vous.

- Une bonne nouvelle de sortie de deux semaines de comas sous respirateur pour Camille, (sœur du Père Edouard) à l’hôpital de Poissy ! Merci pour vos prières et continuons pour tous les malades.

Demain, nous ferons le point pour les jeunes et les baptêmes.
Amitié et prière, 
P. Edouard, Nestor et Pierre.

Cliquez ici pour en savoir plus

En raison du confinement nous ne pourrons pas nous rendre dans les églises pour les messes des Rameaux, les offices de la Semaine Sainte, la veillée pascale et la messe de Pâques.Les prêtres célèbreront la messe en privé aux intentions qui leur sont confiées.

Notre évêque nous invite dans une lettre à suivre à distance à la maison et nous propose de suivre en direct  la retransmission en vidéos de 5 célébrations en nous connectant sur le site diocésain   www.soissons.catholique.fr (les liens seront actifs au fur et à mesure des célébrations - vous pourrez également les revoir en replay). 

Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur : 5 avril à 11h – messe présidée par Mgr Renauld de DINECHIN en direct de la cathédrale de Soissons - Cliquez ici pour accéder à la diffusion le moment venu 

 Jeudi Saint : messe de la Cène du Seigneur : 9 avril à 19h en direct de l’église Sainte Eugénie de Soissons - Cliquez ici pour accéder à la diffusion le moment venu 

 Vendredi Saint : Office de la Passion du Seigneur : 10 avril à 19h en direct de l’église Sainte Eugénie de Soissons - Cliquez ici pour accéder à la diffusion le moment venu

 Samedi Saint : Veillée pascale présidée par Mgr Renauld de DINECHIN : 11 avril à 21h en direct de l’église Sainte Eugénie de Soissons - Cliquez ici pour accéder à la diffusion le moment venu

Dimanche de Pâques, Solennité de la Résurrection du Seigneur : 12 avril à 11h en direct de la cathédrale de Soissons - Cliquez ici pour accéder à la diffusion le moment venu


mercredi 1 avril 2020

Lien paroissial - mercredi 1 avril

"Si vous êtes fidèles à ma parole…vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres" (Jn 8,32, ce jour).

- La messe du jour : Dn 3 ; Ct de Daniel) ; Jn 8,31-42.
Lire ici les textes de la messe du jour

- Plus ce temps particulier passe, plus j’observe que des interrogations, des remises en cause surgissent sur nos modes de fonctionnement en société,  les attitudes individuelles changent car les gens ont le temps (!) et les craintes pour la santé occasionnent des attentions délicates. En fait, les peurs conditionnent pour bonne partie tout cela, ainsi que le confinement.

- Pour considérer cette période comme un « carême mondialisé », encore faudrait-il que Dieu soit évoqué dans ces événements, c’est encore loin d’être le cas. Tout d’abord, l’est-il dans le cœur et la tête des fidèles pour interpréter ce temps. Déjà, beaucoup louent la place consacrée enfin à la prière et à la parole de Dieu. Ainsi, selon l’Evangile du jour, la fidélité à la parole nous rend disciples et donc capables de connaître la vérité et de devenir libres.
Dans le livre de Daniel (1° lecture), le roi Nabuchodonosor béni le Dieu des martyrs Sidrac, Misac et Abdénago en qui ils ont mis leur confiance au point de désobéir au roi et de donner leur vie dans la fournaise. Aimons-nous Dieu assez, comme un père (Evangile du jour), au point d’aimer Jésus, la parole vivante qui nous enseigne la vérité de ce moment unique. C’est notre travail, notre devoir, notre joie, notre liberté.
Et pour finir cette petite méditation, l’oraison du jour : "Dieu très bon, éclaire le cœur de tes fidèles qui se purifient dans la pénitence ; toi qui nous adonné le goût de te servir, ne reste pas sourd à notre prière".
« Il faut des mouvements de bassesse, selon Pascal (pensées 17), non de nature mais de pénitence, non pour y demeurer mais pour aller à la grandeur. Il faut des mouvements de grandeur, non de mérite mais de grâce et après avoir passé par la bassesse ». 

Cela signifie sans doute pour nous d’accepter les événements de cette période de carême comme pénitence, non pour y demeurer, mais pour aller vers plus de grandeur.
- Marie Peugniez est présente au nom de l’aumônerie catholique à l’Ehpad de Bellevue. Les résidents sont complètement confinés dans leurs chambres et l’inquiétude monte. Pas de catastrophe sanitaire annoncée.  Par ailleurs, elle aura accès à l’hôpital sur demande  qui se fait encore attendre. Prions pour elle.
- Des grands-parents de la paroisse relatent des cas d’infestation nouveaux chez leurs enfants avec confinement strict.
- Quelques paroissiens généreux souhaiteraient porter la communion à domicile, qu’ils soient remerciés pour cet élan. Il est malheureusement interdit de faire cela, selon demande de l’évêque en application des « règles barrière ». Il nous faut donc renforcer la communion spirituelle et donc fraternelle. Appelez et redoublez les prises de nouvelles auprès de ces personnes. Distribuez une copie de cette page quotidienne à ceux qui n’ont pas d’ordinateur. Merci.

PERSPECTIVES : la vie continue, l’après se prépare.

-La collecte du buis a été assez fructueuse, elle n’est pas terminée. Il nous faudra trouver le moyen de les mettre en petits bouquet pour le jour J.

- Cliquer ici pour télécharger la newsletter du diocèse pour la Semaine Sainte

Il vous faut vous connecter pour suivre certaines célébrations : cliquer ici pour en savoir plus


cliquer ici
A demain, P. Edouard, Pierre et Nestor

mardi 31 mars 2020

Lien paroissial - mardi 31 mars


Silence religieux.

Lire ici les textes de la messe du jour : Nb21,4-9;Ps 101;Jn8,21-38 :
"Fils de l'homme, élevé sur la croix, tu attires à toi tous les hommes".

A demain,
+ Edouard Ducamps

Communiqué de notre évêque pour la Semaine Sainte

Moi je suis la résurrection et la vie ! Jn 11, 25 

Chers amis, 
C’est une Semaine Sainte bien singulière que nous nous apprêtons à célébrer dans 8 jours. 
... Par cette lettre, je viens vous donner des indications qui permettront aux chrétiens de l’Aisne de vivre à distance la Semaine Sainte. 
...  Dès à présent, nous vous annonçons la programmation via Youtube des 5 offices ci-dessous mentionnés. Le lien d’accès aux célébrations par internet sera en page d’accueil du site internet du diocèse de Soissons. www.soissons.catholique.fr (ce lien sera actif dès le début de la retransmission).

Cliquer ici pour lire la suite et l'intégralité du message de Mgr Renauld de DINECHIN


lundi 30 mars 2020

Lien paroissial lundi 30 mars 2020


"Dieu qui nous combles de bénédiction par la richesse infinie de ta grâce, fais-nous quitter ce qui ne peut que vieillir, fais nous entrer dans ce qui est nouveau, et nous serons préparés à la gloire du Royaume" (oraison du jour). 

Les textes de la messe du jour - cliquer ici; Dn 13, 41c-62; Ps 22; Jn8,1-11: 
En sauvant la femme adultère de la lapidation légale par de sinistres pécheurs, Jésus montre que la loi ancienne ne peut rien pour sauver. Il propose au contraire de relever les méchants et les pécheurs: les uns prenant conscience de leur injustice et la femme s'entendant dire "je ne te juge pas: va et ne pèche plus". Magnifique! La force de la nouveauté chrétienne dans toute son exigence est manifestée. Jésus donnera sa vie pour faire comprendre la loi nouvelle de l'Amour et de la vie! "

- Un témoignage de Marie-Laure Liévin sur le confinement : petit témoignage d’un travailleur social au temps du coronavirus :
« Ma pratique professionnelle consiste à accompagner des familles et des enfants dans deux quartiers prioritaires de la ville de Château-Thierry, c’est-à-dire proposer un soutien dans différents domaines de la vie. Il s’agit aussi bien d’une aide à la parentalité dans les relations parents-enfants, qu’une aide dans la vie sociale (accès aux aides sociales) ou encore soutenir les personnes dans leur accès à la citoyenneté et à l’autonomie. Vaste programme qui demande une infinie modestie. Confinée chez moi je n’ai comme seul outil de travail qu’un téléphone professionnel à disposition. Dès le début de cette épidémie j’avais imaginé un désarroi immense chez les personnes que j’accompagne habituellement : comment faire, confiné dans son appartement, son quartier ne pouvant sortir que de manière très limitée. Et pourtant, à ma grande surprise, des familles témoignent que cet enfermement ne les contraint pas trop. Certains me disent qu’habitué à vivre isolé, sans contact avec beaucoup de monde, sortant peu, finalement cette situation ne les change pas trop de leur vie ordinaire. Bien sur certains vivent cette situation avec plus de difficulté, en particulier quand il y a des jeunes enfants à occuper. Mais ce discours des familles et de certains adolescents qui expriment au fond un enfermement qu’ils vivent de manière habituelle, m’a beaucoup interpellée. Cette situation d’épidémie m’a fait prendre conscience de la souffrance vécue de manière habituelle et dont j’avais sans doute sous-estimé l’importance. Une solitude infinie qui ne se dit pas par ceux-là même qui n’ont pas les moyens de prendre le train de la «modernité» : société de consommation, excessive, démesurée : pas d’argent à dépenser, pas suffisamment d’estime de soi pour communiquer et entrer en relation avec d’autres. Dans ce grand malheur que nous vivons je découvre que cette situation a changé mon regard à l’égard de nombreuses personnes. Un regard plus juste et je le souhaite plus aidant".

- Pierre et Nestor sont "sérieux" dans le confinement et la prière.

PERSPECTIVE: la vie continue, l'après se prépare : 

Vous trouverez prochainement sur le blog les indications pour passer une belle semaine sainte en vidéo avec l'évêque, KTO, le Pape. 
Merci pour les buis, je suis en tournée de ramassage: comme vous êtes disponibles! Il en faut toujours…. 

A demain et n'oubliez pas, "Il est vivant" . P. Edouard, Pierre et Nestor.

Prières partagées


Marie, aumônier à l’hôpital et à la maison de retraite nous partage quelques prières proposées et affichées à la chapelle de Bellevue en ce temps de confinement..
Portons dans notre prière tous les malades et personnes âgées.


dimanche 29 mars 2020

Lien paroissial - dimanche 29 mars 2020

5° dimanche de carême : "Que ta grâce nous obtienne, Seigneur, d’imiter avec joie la charité du Christ qui a donné sa vie pour le monde" (oraison de la messe dominicale).

- Nous avons célébré la messe paroissiale à 11h00 et sonné les cloches de l’Angélus à midi.( Il est désormais proposé aux villages qui le peuvent de sonner les cloches chaque dimanche midi) .Par ailleurs, vous nous manquez. Les catéchumènes aussi…

- Les textes : Ez 37,12-14; Ps129; Rm8,8-11; Jn11,1-45 (la résurrection de Lazare) : « Je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur, celui qui croit en moi ne mourra jamais».
Retrouvez ici les textes de la messe du dimanche 29 mars 


L’intensité liturgique s’accroît, comme la situation que nous vivons. Les signes donnés par Jésus, de par la guérison de l’aveugle-né et cette fois la résurrection de Lazare, son ami, précise le sens de la Pâques qui se profile, celui du don de sa vie par Jésus. Il se montre pleinement incarné, il pleure de tout son être, il aime ce monde dans lequel on se lie d’amitié, et, d’autre part, il se montre déjà pleinement divin dans son intention en attendant 3 jours avant de venir auprès du tombeau et surtout en ressuscitant Lazare. C’est le chemin indiqué à ceux qui le suivent : la liberté de Jésus, libre de tout péché, de se jeter dans l’océan de la Miséricorde divine en accomplissant la volonté du Père. Cet acte unique et définitif sauve chacun, sauve le monde de l’erreur du péché, selon la foi.


Il est temps de pour nous de nous jeter dans la Miséricorde divine en y noyant nos péchés. La période nous pousse à poser des actes de Miséricorde, à sortir de nous-mêmes et le monde, petit à petit, à rebattre ses cartes. Sortons par le haut du sempiternel ressassement de nos cycliques erreurs et péchés, de tout moralisme décourageant en fixant la croix de Jésus dans notre vie, en posant des actes de foi : oui, Seigneur, donne nous d’imiter avec joie la charité du Christ. Nos péchés sont misère-ables face à l’immensité de la Miséricorde divine: nous vivons effectivement un carême intense et, ne l’oublions pas, repérable par le monde entier. Aux chrétiens d’en témoigner.

L’acte de foi nous plonge dans la vie. Le manque de foi est la mort de l’âme. La mort du corps est l’absence de l’âme. La foi est donc l’âme, la vie de notre âme (saint Augustin). Celui qui croit en moi vivra, affirme Jésus.

- Nous avons prié pour les défunts suivants : famille Reczinsnski-Stabler-Latkovic, Bernard Gilbert et famille Gilbert-Herman, Jean Dupuis, Françoise et Robert Lamiche, André Eschard et Monique Masson-Eschard, Michel Crest, Jean-Pierre Bozolo et les défunts des 2 dernières semaines : Colette Moye, Roland Debrauwer, Eric Kestler, Frédéric Brochot, Madame Duval, Pierre Pilard, Alice Barber, Josette Boulon.

PERSPECTIVES : la vie continue, l’après se prépare :
N’oubliez-pas de signaler lorsque vous disposez de buis pour la bénédiction des Rameaux dimanche prochain : ce sera le début de la semaine sainte (à faire chez soi)!

Pensant aux catéchumènes, nous prions ainsi pour leur baptême qui sera retardé : « Donne Seigneur, à ceux que tu as appelés au baptême la connaissance des mystères du salut, pour qu’ils puissent renaître de l’eau et de l’esprit et fassent partie de ton Eglise ».

A demain, P. Edouard, Pierre et Nestor


29 mars : la vidéo du jour de notre évêque pour les catéchumènes et pour tous !


Pour visionner cliquer ici
Bon dimanche !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube « Diocèse Soissons »
pour suivre nos vidéos

samedi 28 mars 2020

Lien paroissial - samedi 28 mars 2020

« N’ayez pas peur »


- La méditation de François hier soir « urbi et orbi » depuis la basilique saint Pierre à Rome pose cette question avec insistance Pourquoi êtres-vous craintifs? Nos egos sont démasqués, notre oubli insouciant de Dieu rime avec orgueil : le maquillage fond petit à petit, notre monde a la tête des matins blafards. La réponse est « convertissez-vous  et croyez à la bonne nouvelle », selon la parole du mercredi des cendres. Vraiment, drôle et surprenant carême ! Le début de la foi n’est-il pas de savoir que l’on a besoin du salut. La force de Dieu est donc, à partir de toute épreuve, de nous orienter vers le bien.
J’ai aperçu pour la première fois dans les médias l’information selon laquelle le pape François invite le monde à reconsidérer sa manière de vivre. Le confinement dans une apparente impuissance conduit-il à un carême mondialisé? 

- Aujourd’hui à la messe : Jr 11,18-20 ; Ps 7 ; Jn 7,40-53 : « c’est vraiment lui le prophète annoncé…Jamais personne n’a parlé de la sorte ! » Comme aujourd’hui, quelques-uns parmi la foule commencent à s’intéresser à Jésus alors que les « intelligents » veulent l’éliminer.

- Demain, l’Evangile de la résurrection de Lazare nous est proposé par la liturgie (5° dimanche, voir fiche 4)

- Nous sont confiés à la prière quelques décès covid de notre entourage, Michel Crest (79 ans), beau-frère de Marie-France Guillemot, Jean-Pierre Bozolo de l’entourage de Youlia : nous dirons la messe pour eux demain dimanche.

- Confions à l’intercession de Notre Dame de Liesse pour leur guérison des malades gravement atteints, le frère de Youlia, Cyriaque, Marc et Elisabeth Lefèvre, Camille et Daniel Lionet et tous les autres, ainsi que ceux qui sont récemment testés positifs.

PERSPECTIVES :  la vie continue, l’après se prépare : 
- Collecte des buis en vue de la bénédiction des Rameaux : lundi et mercredi faites le vite savoir : Père Edouard 03 23 83 25 77 – edouard.ducamps@gmail.com

- N’oubliez-pas la quête du dimanche par 3 moyens :
. une enveloppe avec votre offrande
. via votre ordinateur ou tablette : application jedonnealaquete : cliquer ici
. via votre téléphone portable : application la quête : cliquer ici
Dans ces 2 applications : choisir Paroisse Saint Crépin les Vignes
MERCI ! 

« Sans toi, Seigneur, il nous est impossible de te plaire ; dans la tendresse que tu nous portes, guide-nous, dirige nos cœurs. Par Jésus Christ, ton Fils notre Seigneur et notre Dieu, qui règne avec toi et le saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles » (oraison de la messe du jour).

A demain, P. Edouard, Nestor et Pierre.


Pour préparer et vivre le dimanche 29 mars



Retrouvez ici les textes de la messe du dimanche 29 mars  


 Fiche 4 pour le 5ème dimanche de Carême - 29 mars - à télécharger ici


28/03 la vidéo du jour de notre évêque pour les catéchumènes ... et pour tous !




Abonnez-vous à notre chaîne YouTube « Diocèse Soissons »
pour suivre nos vidéos

vendredi 27 mars 2020

Lien paroissial - vendredi 27 mars 2020

Christ miraculeux de l'église San Marcello à Rome - il a sauvé Rome de la grande peste de 1522
"Nous t'adorons et nous te bénissons, Seigneur Jésus, par ta sainte croix tu as sauvé le monde"

Nous avons prié pour vous dans l'église vide, devant le Saint Sacrement et au chemin de croix aujourd'hui. Le pape François a donné ce soir à 18h devant la place saint Pierre vide, la bénédiction "urbi et orbi".

Lire ici les textes de la messe de ce jour : Sg 2, 1a.12-22, Ps 33; Jn 7,1-2.10.14.25-30 :  
Le livre de la Sagesse cite la parole suivante : "Si le juste est le fils de Dieu...soumettons le à des outrages et des tourments, nous saurons ce que vaut sa douceur, nous éprouverons sa patience". 
La passion de Jésus approche petit à petit. "N'est-ce pas celui que cherche à tuer, voilà qu'il parle ouvertement, et personne ne lui dit rien!..." Jn7. Jésus dans le silence assourdissant porte le péché du monde, le mal infligé à l'humanité. Il tombe, une fois, deux fois, trois fois. Paradoxalement, il est aidé et aimé  tout au long de son chemin de souffrance et d'ignominie. 
Nous vivons un drôle de carême.  Beaucoup de peurs, un ennemi invisible et implacable va et vient à la recherche de sa proie. Des drames de plus en plus nombreux et proches nous entourent. Et, paradoxalement, le confinement pousse à des expériences humaines inédites, à une situation sociale nouvelle nourrie de relations humaines renouvelées, de beaux gestes de solidarité, de redécouverte de la famille et des voisins isolés. Cela n'empêche pas des réactions égoïstes de part et d'autre et des peurs qui engendrent de drôles réactions d'exclusion. Drôle de carême : conduira-t-il-plus près de Jésus?

- Le pape François est en pleine forme. Ce matin il indiquait que le pessimisme est une addiction. Au contraire, dans cette situation paradoxale, de clair-obscur, Jésus nous montre le chemin de l'Espérance au travers les duretés et les incompréhensions de la vie. C'est le chemin de Pâques. Comme offert au monde entier.

- Les beaux témoignages des soignants qui nous entourent ne manquent pas de forcer notre admiration et notre solidarité : portons les, aidons les, car la route est encore longue !

- Le Père Pierre, c'est acté, ne sort plus du tout! Père Nestor est fidèle plus que jamais à la prière.

- EN PERSPECTIVE : la vie continue, la montée vers Pâques aussi. L'après "covid" arrivera après des temps que nous ne pouvons pas encore imaginer.

- Merci d'indiquer le jour et l'heure ou vous déposez votre buis devant chez vous. Ils seront ramassés lundi et mercredi pour être bénis le dimanche 5 avril.
Père Edouard 03 23 83 25 77 - edouard.ducamps@gmail.com

- Déjà, les fiancés se posent des questions sur la date de leur mariage, les parents à propos des baptêmes de leurs bambins et  les catéchumènes s'interrogent. On ne vous abandonne pas, on est en train d'organiser la suite. Patience !


"Tu as préparé, Seigneur, pour nous qui sommes faibles, les secours dont nous avons besoin; donne-nous d'accueillir avec joie notre relèvement et d'en témoigner par la fidélité de notre vie" (oraison de la messe).

A demain et bonne soirée.

Père Edouard