mardi 19 septembre 2017

Fête des familles, le premier octobre

Vous avez envie de mettre la famille à l’honneur, de la célébrer et de la remercier ?  Venez passer un moment convivial et festif à l'occasion de

2ème édition de la 
Fête des Familles
le dimanche 1er Octobre 2017
à Château-Thierry

Suite au succès de l'édition 2016 de la Fête des Familles, l'AFC de Château-Thierry organise à nouveau une grande chasse au trésor dans la ville. Un goûter sera ensuite offert à toutes les familles participantes dans la joie et la bonne humeur.

Programme :
14h30 CHASSE AU TRESOR dans la ville sur le thème: "L'Eau de la Fontaine"
16h00 GOÛTER offert et partage du TRESOR


Rendez-vous pour toutes les familles au 8 rue du Château dès 14h30 ! 


Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter www.afc-chateauthierry.fr ou contacter l'AFC de Château-Thierry (afc.chateauthierry@gmail.com ou 03 23 83 16 22)
Pensez à partager cette bonne idée sortie autour de vous !


PELERINAGE DES MERES DE FAMILLE

De Reuilly-Sauvigny à Charly-sur-Marne
en passant par Château-Thierry
par la voie de Saint Jacques de Compostelle

samedi 23 septembre matin : 8h
au dimanche 24 10h30 
avec bivouac de nuit.

Possibilité de rejoindre la marche en cours de route !

Accompagnement spirituel par les Pères Edouard Ducamps et Cyriaque.




Un temps de mise au point pour souffler, recharger les batteries, prier et partager entre mères.



Inscription et renseignements par mail : anne.verdoolaeghe@free.fr

lundi 18 septembre 2017

Mgr Marcel HERRIOT,
évêque de Soissons, Laon et St-Quentin
de 1999 à 2008,
est décédé ce jeudi 14 septembre 2017
à Saint-Dié des Vosges (88)
dans sa 84ème année
et la 58ème année de son sacerdoce.

Mgr Marcel HERRIOT, évêque émérite de Soissons, Laon et Saint-Quentin s'était retiré dans ses Vosges natales.
Ses obsèques seront célébrées le
mercredi 20 septembre 2017 à 10h30
à la cathédrale de Saint-Dié. 


Mgr Marcel HERRIOT sera inhumé le mercredi 20 septembre 2017 à 16h30

en la cathédrale de Verdun.
Une messe de Requiem pour Mgr Marcel Herriot
sera célébrée par Mgr Renauld de Dinechin
le jeudi 21 septembre à 18h30 en la cathédrale de Soissons.
 
Nous rendons grâce à Dieu pour son ministère et sa vie,
tout en le confiant à la miséricorde du Père.
Que le Seigneur l'accueille avec joie auprès de Lui.
 
 

jeudi 7 septembre 2017

Messes de rentrée à Saint Crépin



Dimanche 10 septembre à 11h  avec envoi en mission des différents services de la paroisse

Dimanche 17 septembre à 11h avec les enfants du caté et bénédiction des cartables



ETRE BAPTISÉ À TOUT ÂGE, C'EST POSSIBLE !



Avec d'autres, cheminer vers le baptême, la première communion, la confirmation: sur votre paroisse,
 une équipe vous accueille et vous accompagne pour recevoir ces sacrements.

JEUDI  7 septembre, 20h30, au presbytère de Château-Thierry pour ceux qui désirent le baptême et la première des communions.

JEUDI  21 septembre, 20h30, au presbytère de Château-Thierry pour ceux qui désirent être confirmés

Deux soirées d'accueil et d'informations où nous serons heureux de vous rencontrer et de faire connaissance.

lundi 4 septembre 2017

Ma paroisse est un cœur qui bat !

                 
En reprenant la prière du pape François pour les paroisses, centres de la vie chrétienne de proximité, nous pouvons évoquer, bien sûr, la rentrée avec la messe d’envoi en mission (le 10), la bénédiction des cartables (le 17), le pèlerinage à Cerfroid (le 9), le pèlerinage des mères de famille (le 24).  

                    Nous partageons cette prière pour que notre paroisse soit connue pour son aspect missionnaire au travers de la communication de la Foi et du témoignage de la charité. Autrement dit, c’est avoir le souci d’insuffler une présence vivifiante au cœur de la cité à partir de l’Eucharistie dominicale et selon le baptême : vivre, croire et célébrer.

                   C’est aussi un défi dans un environnement déchristianisé ou l’athéisme se veut « religion » et où, paradoxalement, les cœurs et les âmes cherchent le sens et le souffle de vie. Je pense particulièrement aux plus jeunes et à leur famille.

                    L’intimité avec le Christ implique cette itinérance missionnaire. Ne pas empêcher le Christ de sortir est notre tâche urgente. Il va à la rencontre de tous et la force de sa parole est insoupçonnée !


                           Bonne rentrée à tous.


                                                             † Edouard Ducamps, curé


dimanche 3 septembre 2017

Monsieur l'abbé Jean Deseine est décédé
ce mercredi 30 août 2017 à l'hôpital de Soissons
dans sa 94ème année et la 70ème année de son sacerdoce.

Ses funérailles seront célébrées
le mercredi 6 septembre 2017 à 15h30
en la cathédrale de Soissons
.

Que le Seigneur l'accueille avec joie auprès de Lui.


mardi 29 août 2017

Les mois d’été offrent d’heureuses surprises !

 Les mois d’été offrent d’heureuses surprises !
Ainsi le Père Justin KAKULE nous a rejoints pour la soirée, mercredi 9 août, à Château-Thierry.
Il est responsable du Centre Sainte Bakhita, au Caire (Egypte), qui accueille les réfugiés soudanais. Il nous a fait partager les projets, les difficultés et la vie quotidienne de ce centre paroissial, utilisé au fil des heures d’une même journée comme école, atelier, lieu de formation et de prière.
Nous le remercions vivement de son escale à Château-Thierry.
               
                                                                                          Anne et Xavier Lefèvre


                                                                         
Dans le cadre des AFC, le Père combonien KAKULE est venu à Château Thierry donner des nouvelles des émigrés soudanais accueillis au Centre Ste BAKHITA au CAIRE
(centre bien connu des Castels car pris en charge plusieurs années par les Pères Aldo et Nicolas, Trinitaires de Cerfroid).







Résultat de recherche d'images pour "soudan afrique"La vie au Soudan est toujours très difficile (guerres ethniques). 9600 soudanais ont fréquenté régulièrement le Centre  cette année.

Quand les soudanais chrétiens arrivent au Caire, ,la police les envoie directement au Centre .
Les enfants n’ont pas le droit d’être scolarisés dans des écoles égyptiennes.
L’Eglise copte, plutôt nationaliste , s’en désintéresse.

Le Centre Ste Bakhita ,avec ses pères comboniens, franciscains et salésiens ont de nombreuses missions :
           
            L’EDUCATION :
                        Classes de tous degrés avec enseignants soudanais.
                        Même programme que les écoles égyptiennes
                        Depuis 2011, possibilité de passer le bac de Khartoum
                        Apprentissage des langues arabe, anglaise et française, de l’informatique
                        Acquisition d’un métier grâce aux salésiens
Le centre  prend en charge les enseignants, les manuels, les fournitures scolaires…et demande une contribution symbolique pour la scolarité afin de montrer son importance aux parents.  

Les mamans peuvent apprendre à faire des objets d’artisanat qu’elles vendent pour se faire un peu d’argent ;

Dans le cadre de l’école, il y a un DISPENSAIRE avec un INFIRMIER.
                       
            L’EDUCATION RELIGIEUSE :Catéchèse, Sacrements
            A nouveau, la MESSE peut être dite au Centre :il y a 200 fidèles chaque DIMANCHE …

            Le MARIAGE CATHOLIQUE permet son enregistrement officiel à l’Etat Civil contrairement au mariage soudanais »coutumier »conclu par dot.

Les soudanais s’EXPATRIENT moins, en Australie, au Canada, aux USA (TRUMP)sauf quand ils y ont famille ou amis.

Merci au  Père KAKULE pour cette soirée !
Il est venu à Rome et à Paris pour un projet de rachat des locaux du Centre car ceux ci vont être à vendre. Un terrain adjacent pourrait faire partie du lot. Il servirait de lieu de rencontre, d’agrandir le lieu de culte pour les FÊTES  et de cour de récréation….

Les DONS sont possibles et même bienvenus en passant par le siège de la Congrégation Combonienne  à Paris . Sa mission  principale étant l’aide aux soudanais.

Comme d’HABITUDE, nous pouvons continuer à PRIER les uns avec les autres et les uns pour les autres , SOUDANAIS et FRANÇAIS, TOUS les DIMANCHES SOIRS.

Christine







lundi 28 août 2017

Artistes dans les églises : notre Credo



« La culture est ce par quoi l’homme en tant qu’homme devient davantage homme, est davantage, accède davantage à l’être » (Jean-Paul II à l’Unesco, 1980). Ces fortes convictions animent les chrétiens depuis toujours, et c’est pour cette raison que l’Église a toujours été en prise directe avec la culture de son temps et qu’elle a voulu s’inculturer. Combien de nos églises, combien de chefs-d’œuvre littéraires et musicaux témoignent de la créativité et même du génie des chrétiens en matière d’art et de culture !
Les communautés chrétiennes accueillent avec joie les artistes, musiciens, poètes, acteurs, qui veulent donner un spectacle à l’intérieur de nos églises. Souvent leur répertoire est explicitement chrétien – le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier par exemple –, mais ni les spectateurs ni les interprètes ne paraissent en avoir conscience. Comment mettre ici du sens ? Prendre brièvement le temps, avant le concert, de présenter l’œuvre, de manifester sa cohérence avec le lieu, ne serait-il pas bénéfique pour tous, y compris pour les artistes et pour les œuvres ?
Ces demandes d’utilisation culturelle de nos églises suscitent parfois des interrogations parmi les chrétiens. Tel spectacle – pas inintéressant – semble néanmoins incompatible avec l’espace sacré d’une église dont les vieux murs « suintent » de prières, et où est célébrée l’eucharistie. Mais opposer un refus sans chercher le dialogue avec les organisateurs de la manifestation et les artistes, serait contraire à notre mission.
Ce sont parfois les conditions dans lesquelles se déroule le spectacle qui posent question. Peut-on, systématiquement et sans raison grave, se « débarrasser » de  l’autel principal, et le reléguer dans un coin – alors que pour nous l’autel est le lieu du sacrifice, le lieu où est présent Notre Seigneur lors de chaque messe ? Peut-on se comporter dans une église, comme s’il s’agissait d’une simple salle municipale? Certes, les artistes comme les spectateurs n’ont aucunement la volonté de choquer ou de nous blesser. À nous donc d’être suffisamment  à l’écoute pour accueillir et sensibiliser.
Nos préoccupations ne doivent pas être perçues comme un signe de fermeture ou d’exclusion de la part de l’Église. Nous aurions tout faux ! À nous chrétiens d’être aussi des forces de proposition en matière de culture. Sommes-nous suffisamment présents dans ce domaine – où l’on peut aussi être témoin du Christ. Une petite équipe entame une réflexion en ce sens, avec notre curé, le père É. Ducamps.


Pierre Moracchini 

samedi 26 août 2017

Bénédiction des cartables


Des cartables dans une église, cela paraît incongru. Et pourtant les enfants sont tous invités à faire bénir ce cartable qu’ils ont préparé avec tout le matériel pour apprendre et grandir. Mais pourquoi venir le faire arroser d’eau bénite par M. l’Abbé ? Non, il ne s’agit pas d’une recette magique pour devenir le premier de la classe. C’est en fait l’occasion de demander au Seigneur d’accorder aux enfants le courage de travailler, la joie d’apprendre et de faire de nouvelles découvertes. Plus largement, le prêtre appellera la grâce sur tous les enseignants pour qu’ils trouvent les moyens de partager leur savoir à leurs élèves et sur  toutes les familles pour qu’elles sachent soutenir les enfants dans leurs efforts.

Parents, permettez à vos enfants de vivre ce moment marquant dans leur année scolaire en les accompagnant le 17 septembre à 11h à l’église Saint-Crépin! Ainsi, toute l’année, ils emporteront à l’école leur cartable, signe que Dieu reste avec eux à chaque instant de leur vie.