dimanche 3 juin 2018

La course de juin

Rien ne sert de courir il faut choisir à temps- pour paraphraser ce cher Jean de la Fontaine - entre la pièce de théâtre de ces chers petits, les soirées du festival J de la Fontaine, la fête de l’école de musique, du primaire, du collège, du lycée, du club de sport, de rando, de l’amicale des anciens, des nouveaux, des voisins etc ... 
Et la paroisse d’ajouter les confirmations, les professions de foi et les rencontres de fin d’année, parents, enfants, animateurs etc… : juin conclut et fait aboutir l’année ; ah, vivement les vacances ! Mais c’est du « bonheur » quand même, en condensé. 
Le rythme chrétien, par l’Eucharistie, a son perpétuel aboutissement, sommet du temps, rencontre du ciel et de la terre, l’alliance nouvelle par le Christ « grand prêtre des biens à venir » (He 9,11). Le calendrier est fixe : le dimanche. Ce 3 juin est la fête du saint sacrement. C’est repos ! 
Il est à noter quelques rendez-vous exceptionnels dans les cathédrales, ceux des ordinations sacerdotales (1) dont celle de Christophe Bonnemain (1) le 24 juin à Soissons. 
Enfin, voici l’écrit d’un estimé prêtre à l’adresse d’un futur ordonné : « Très cher frère : quelle joie de savoir que bientôt, tu seras prêtre ! …Je te recommande à la Vierge de manière spéciale. Celle-ci — sous l’action de l’Esprit — formera en toi le nouveau Christ. Je souhaite que ta vie soit simplement ceci : une présence permanente du Christ parmi les hommes…les âmes n’attendent rien d‘autre si ce n’est « l’homme de Dieu ». Je t’offre de tout cœur la simplicité de ma prière, la joie de ma croix et la sincérité de mon affection de frère et ami. » 

 Père Edouard

(1) et diaconales : pour le diocèse de Toulon, en vue du sacerdoce, de Joseph-Marie sallé (Bouresches)


lundi 28 mai 2018

La surprenante modernité portée par l’Eglise


Il nous est souvent présenté comme moderne une science qui veut dominer le vivant, le sélectionner, le trier et jeter ceux qui ne sont pas dans la norme standardisée. C’est un des enjeux des discussions sur le projet de loi sur la bioéthique. 
Par ailleurs, je ne considère pas non plus comme moderne une finance débridée qui, sous prétexte de libéralisme, creuse dangereusement les inégalités et stigmatise les derniers de cordée. Je rechigne à être moderne lorsqu’il m’est fait injonction de refouler des migrants parce qu’ils sont coupables de migrer - sans compter ceux qui fuient leur pays pour rester fidèles au Christ. Mais je considère comme moderne la parole de Dieu qui, dès la Torah et depuis plus de vingt siècles, par Jésus le Fils de Dieu, clame et incarne cette parole « aimez-vous les uns les autres, il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn 15). Cette parole est indépassable et toujours actuelle, donc moderne. 
C’est le regard de Marie en ce mois de mai. C’est l’écho porté par le pape François dans son exhortation Gaudete et Exsultate ou le chemin de sainteté dans le monde actuel : cette beauté ancienne et toujours nouvelle constitue la véritable modernité pour un discernement. A chacun de s’y engager selon sa vocation. 
Père Edouard

jeudi 24 mai 2018


Exceptionnellement changements d'horaires ce prochain week-end à la paroisse

En raison du Memorial Day et de la journée paroissiale à Belleau le dimanche 17 mai, merci de noter :

  • samedi 26 mai : messe à Belleau à 18h (pas de messe à 19h à Saint Crépin ni à la chapelle de l'Hôtel Dieu)
  • dimanche 27 mai : messes à 9h30 à Nesles-la-Montagne et à 19h à Saint Crépin (pas de messe à 11h à Saint Crépin

Se reporter au tract ci-dessous pour l'organisation de la journée du dimanche 27 mai.


vendredi 11 mai 2018

Répétition de la chorale à l'église Saint Crépin 
lundi 14 mai à 20h30
pour préparer la  Pentecôte (20 mai) et la Confirmation (3 juin).

Partitions : cliquer ici




Un nouveau chant au répertoire : Humblement dans le silence de mon coeur


vendredi 20 avril 2018

Pèlerinage à Lourdes

Samedi 21 avril à 20h30
au presbytère de Château-Thierry
Projection du film 'les apparitions de Lourdes'
Soirée ouverte à tous !

jeudi 19 avril 2018

Un futur nouveau prêtre dans l'Aisne


Jean-Christophe BONNEMAIN, séminariste, est appelé à recevoir l’ordination presbytérale.

Mgr Renauld de DINECHIN l’ordonnera prêtre le dimanche 24 juin 2018 à 15h 
à la cathédrale de Soissons.

Nous rendons grâce pour ce don du Seigneur et portons Jean-Christophe dans notre
prière.