En bref

Eglise Saint Crépin : L’église est ouverte chaque jour de 8h30 à 19h / Messes dominicales : - Samedi : 19h en village - Dimanche : 9h et 11h à Saint Crépin / - en semaine à Saint Crépin : mardi, jeudi, vendredi et samedi à 9h / le mercredi à 9h à la chapelle de l'Hôtel-Dieu / - Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h / - Confessions à l'église Saint Crépin : chaque samedi à 9h30

dimanche 26 juin 2022

A noter


Dimanche 3 juillet : messe unique à 10h dans le parc du lycée Saint Joseph

Pas de messe le samedi soir à 19h en village ni le dimanche à 9h à Saint Crépin

Tous invités à la fête paroissiale du dimanche 3 juillet !








mardi 7 juin 2022

Et Il les instruisit longuement (Mc 6,34)


Cette parole tirée de l’évangile de Marc souligne bien l’importance que Jésus accordait à l’annonce de la parole de Dieu mais aussi la place qu’occupe cette parole non seulement dans son ministère mais également dans la vie de ceux qui l’écoutent. Pour révéler à ses contemporains les merveilles de la miséricorde de Dieu et les inviter à la conversion, le jour de la fête des Tentes, le prêtre et scribe Esdras fit la lecture du livre, depuis le lever du jour jusqu’à midi (Ne8,3). Ceci nous interroge sur la valeur que nous donnons à l’annonce et à l’écoute de la parole de Dieu. Il nous pousse à réfléchir en même temps sur l’homélie pendant la messe.

L’homélie consiste à expliquer la foi et la vie chrétiennes partant des textes de la Bible proposés dans la liturgie du jour. Elle est donc l’allocution faite par le prêtre ou le diacre lors d’une célébration liturgique. En tant que partie intégrante de la liturgie, l’homélie n’est pas seulement une instruction, mais aussi un acte du culte. Dans ce sens, l’homélie est une hymne d’action de grâces pour les bienfaits de Dieu. Elle a essentiellement trois grands moments : l’Exégèse, la Dogmatique et la Parénèse.

L’Exégèse, c’est l’interprétation des textes bibliques en trois étapes : la contextualisation c’est-à-dire la lecture des textes dans leur contexte historique ou d’écriture, la décontextualisation, on sort les textes de leur contexte originaire pour les laisser parler et l’actualisation, on relit les mêmes textes dans le contexte d’aujourd’hui.

La Dogmatique, c’est la compréhension des textes liturgiques à partir des principes et de l’enseignement de l’Eglise. Cette partie est aussi appelée théologique car elle nous permet de mieux comprendre les données de la foi et les pratiques de la Tradition.

La Parénèse, c’est le lien entre les textes de la liturgie et la doctrine sociale de l’Eglise. Il est question ici de partir sur des bases de la morale chrétienne pour bien vivre l’Evangile dans la société.

De ce qui précède, découlent les fonctions d’une homélie : l’Enseignement, la Sanctification et le Gouvernement. Pour saint Augustin, en plus de ces fonctions, une homélie doit aussi plaire et mouvoir.

Que Marie, première disciple du Christ, nous obtienne la grâce d’écouter avec foi et beaucoup de joies la Parole de Dieu.

BELLE PERIODE ESTIVALE A TOUTES ET A TOUS !

Père Aimé Victor BAGALA





Reportage photos et vidéos du week-end de Pentecôte à Liesse Notre Dame

 CLIQUER ICI