dimanche 30 novembre 2014

Entrée en Eglise des catéchumènes ados...

            30 novembre 2014                        





        1er dimanche de l'Avent 
           Entrée en Eglise des catéchumènes ados : 
Eve, Tessa, Patrick , Emilie    
 et présentation des confirmands

"Et vous, êtes-vous prêts à prendre aujourd'hui ce chemin sous la conduite du Christ?" 


 Le prêtre marque les jeunes du signe de la croix,                                                    
 et reçoivent une croix.
                                 

 l'assemblée les accueille en chantant "Magnifique est le Seigneur"

Le diacre remet à chacun le livre des Évangiles en disant :
"Recevez l’Évangile de Jésus-Christ le Fils de Dieu ; qu'il soit Bonne Nouvelle pour nourrir et faire grandir votre foi."

"Allez de l'Avent"

En ce premier dimanche de l'Avent, nous avons découvert un cadeau emballé de rouge qui nous attendait à l'église de Montreuil aux Lions. Comme ceux que nous pouvons échanger pendant cette période privilégiée et qui sont des marques d'affection pour les gens que nous aimons. Mais dans ce paquet, dimanche matin, il n'y avait rien ! 


Pour sauver les hommes, Dieu a envoyé le Christ. Il nous a offert le Salut. Et nous, que pouvons-nous faire pour Lui ? Peut-être lui offrir en présent, un petit mot (à glisser dans ce paquet vide) avec une prière, une image, un dessin, un psaume, un engagement, une action... Un don un peu exceptionnel pour ce Noël. 
Par le recueillement, thème choisi pour cette première semaine de l'année liturgique, nous pouvons faire ce cadeau à Jésus dans l'attente de son avènement. 
La prière et les lectures du jour nous préparent à cette joie que représente sa venue.


Tous ces petits billets resteront une Histoire entre Dieu et nous et ne seront pas rendus publics. 



samedi 29 novembre 2014

Dans la nuit, un cri : ‘IL VIENT !’

Dans la nuit des hommes, le peuple de l’espoir, l’Israël de Dieu, a lancé jadis ce cri par ses Prophètes : ‘Il vient ‘ Dieu va envoyer un Sauveur’.
Sans bruit, dans le foyer de Joseph, fils de David, et de Marie, son épouse, qui avait conçu de l’Esprit-Saint, Jésus est né. Alors à Bethléem, les humbles bergers ont reçu l‘extraordinaire Nouvelle : ‘ Un Sauveur vous est né : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire !’ Ils ont vu, ils ont cru.
Avec tous nos frères dans la foi, et nous pensons à nos frères durement éprouvés au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, formant l’Eglise du Christ, nous cherchons à vivre chaque jour de Sa présence et de son amour.
Il est bien de se préparer à Noël, mais comment ?

En cherchant ce qui sera une joie pour les membres de nos familles, de nos proches, des plus démunis ? 
En ouvrant nos coeurs à Dieu dans sa Parole et en espérant : Le temps de l’Avent est celui de l’espérance : Dieu ne laisse tomber personne, Il fait signe et veut apporter son amour sauveur à chacun, à chaque peuple.

Ne restons pas au bord du chemin… Espérons et agissons pour chacun
Gonzague BUREAU

vendredi 28 novembre 2014

Qu'est-ce-que l'AVENT ?


Avant Noël s’ouvre le temps de l’Avent, qui commence cette année le 30 novembre 2014. L’Avent (avec un « e ») est certes un temps qui précède Noël. Mais d’où vient ce temps et quel son but ?
Lire la suite...

POUR EN SAVOIR PLUS

jeudi 27 novembre 2014

Les deux lettres de Paul aux Thessaloniciens


DES JEUNES FRAPPENT A LA PORTE



« ILS FRAPPENT À LA PORTE DE L’ÉGLISE »

'' C'est mon père qui m'en a parlé, il se prépare pour recevoir l'hostie.''
'' J'ai suivi une amie dans toutes les célébrations de la foi et je me pose des questions.''
'' Je n'ai pas été baptisé parce qu'on avait pas d'argent.''
'' Mes parents ne m'ont pas fait baptisé, ils ont dit : c'est toi qui décidera plus tard.''
(paroles d'ados)

Quelle que soit l'origine qui a provoqué leur demande, les ADOS. sont de plus en plus nombreux à venir « frapper à la porte de l’Église » pour demander le baptême ou la première eucharistie.

Comment accueillir ces demandes qui arrivent à tous moments de l'année ? Pas simple, certains ont quelques repères de la vie chrétienne, d'autres pas du tout.
Les accompagner demande beaucoup de souplesse, d'écoute, de respect, qu'ils sentent que leur demande est prise au sérieux et qu'elle nous réjouit.

Certains iront au bout de leur démarche et même plus loin, d'autres s'arrêteront en route, mais nous aurons fait ensemble un bout de chemin où ils auront entendu la Parole de Dieu dans l’Évangile, et regardé comment Jésus, Fils de Dieu, a vécu sa vie d'homme.
Une petite graine aura été semée et sa croissance dépend d'un Autre qui nous dépasse et qui trouvera d'autres chemins pour les rejoindre encore.
Martine.

mercredi 26 novembre 2014

TEMPS D'ADORATION, samedi 29 novembre

Source de l'image : www.holyart.fr
A l'église Saint Crépin de Château-Thierry après la messe du soir
au rythme de chacun jusqu'à 21 h 30

dimanche 16 novembre 2014

Fêtons la Sainte Cécile !


- samedi 22 novembre à 17 h à l'espace culturel de BRASLES - temps de prière suivi d'un concert avec la fanfare de CHEZY-SUR-MARNE




- dimanche 23 novembre au cours de la messe de 11 h à l'église Saint Crépin avec l'Union musicale de CHATEAU-THIERRY


Tu es là, JESUS ...

Ce matin les enfants des "premiers pas dans la foi"  nous ont partagé ce beau chant :
 
Tu es là,
Jésus,
Tu es là,

Tu es là,
Jésus,
Tu es là,

Nous ne te voyons pas,
Nous ne t'entendons pas,
Et pourtant, et pourtant...

Tu es là,
Jésus,
Tu es là,

Tu es là,
Jésus,
Tu es là,

ECOUTONS CE CHANT EN ALLANT AU NUMERO 6

vendredi 14 novembre 2014

Retour sur la soirée du 6 novembre



Rencontre « Réflexions sur la fin de vie, regards humains, regards chrétiens »
6 novembre 2014 au presbytère de Château-Thierry

            La pastorale de la Santé du diocèse pense nécessaire de réfléchir sur nos lieux de vie autour de ce sujet qu'est la fin de la vie. Nécessaire pour tenter de se donner des repères sur les enjeux de la fin de la vie par rapport à l'homme-être humain et par rapport à la société pour « le bien vivre ensemble ». Nous pensons qu'il est nécessaire d'y réfléchir ensemble car nous sommes tous concernés et il n'y a pas de parole définitive, de vérités pour ou contre tel ou tel courant... Il ne peut y avoir une seule vérité puisque ces questions sur la fin de la vie touchent au plus intime et à l'ultime de chaque vie.


           
         
   Le 6 novembre 2014, nous étions 56 personnes (3 paroisses représentées) au presbytère pour réfléchir et partager. La rencontre s'est vécue en 2 temps en groupe.
Le 1er temps autour de l’expérience personnelle de la fin de vie, en tant qu’être humain avec un corps qui meurt. Sachant que ce moment de l'approche de la mort est un moment de vie. Ce temps d’écoute t de partage se sont faits autour de 2 questions : « La fin de vie, quelle expérience en ai-je ? « Pour moi, la fin de vie c’est… ?
Le 2ème temps a été pour poser un regard chrétien. Un texte « Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire » a été donné pour entrer dans la réflexion, texte de Vincent Leclercq assomptionniste, prêtre, médecin et maître de conférences avec 2 questions : Que dit ce texte de la Résurrection du Christ et de son implication dans notre vie ? Quels repères ce texte donne-t-il pour un agir humain, pour l’accompagnement en fin de vie ?

            Entre ces temps, un apport sur les différents courant actuels a été donné ainsi que des documents. Puis nous avons eu un temps de prière avec le psaume 8 et un passage de la 1ère Lettre de Saint Paul aux Corinthiens (15, 1-4, 11-14).

Marie PEUGNIEZ et Catherine LEMARIE

 lire la suite ici


mercredi 12 novembre 2014

16 NOVEMBRE, journée nationale du Secours Catholique

Le troisième dimanche de Novembre est un rendez-vous habituel pour la collecte nationale du Secours Catholique.
En cet automne, nous fêtons dans la joie les 50 ans de l’ouverture de Vatican II. Le Concile a voulu une Église servant de l’humanité, en particulier de ceux qui vivent la précarité de la vie, qu’ils soient chrétiens ou non. C’est la diaconie, inspirée de Jésus qui a lavé les pieds des disciples et leur a dit : « Lavez-vous les pieds les uns aux autres ». Voilà ce qu’essayent de vivre les membres du Secours Catholique à travers cette parole : « Aidons-nous les uns les autres ». Quand on donne à ceux qui sont dans le besoin, on découvre qu’ils nous aident en retour, en particulier à élargir nos cœurs à une plus grande fraternité.
Dans la crise économique actuelle, le Secours Catholique a, cette année plus que jamais, besoin des dons de tous pour remplir sa mission. Mgr Rodhain, fondateur du Secours Catholique, a joué un rôle important au Concile pour introduire cette démarche de la Diaconie. Il disait : « Je n’ai pas la propriété exclusive de mon pain. Je l’ai gagné, certes, à la sueur de mon front, mais le laboureur, le moissonneur, le meunier et le boulanger ont des droits sur ce grain et cette farine. Et le soleil du Créateur me rappelle qu’il a fait germer et mûrir le grain pour la faim de tous les hommes. Si je partage, je restitue la part due à chacun, je rétablis les parts prévues par le dispensateur de toutes choses ».
+ Bernard Housset,
Evêque de la Rochelle et Saintes,
Président du Conseil pour la Solidarité.
Permanences  : 15 avenue de la République à Château-Thierry le mardi et le vendredi de 14 H 30 à 16 H 30
03 23 83 61 26 ou 03 23 53 21 86

dimanche 9 novembre 2014

11 novembre 2014 - PRIERE POUR LA PAIX


Tableaux de Maurice RONDEAUX - église Saint Crépin Château-Thierry -
Célébration oecuménique au Temple - place de l'hôtel de Ville à CHATEAU THIERRY à 14 h (et non 9 h comme indiqué par erreur dans la feuille d'annonces paroissiales)

Proposition du diocèse aux armées




jeudi 6 novembre 2014

Atelier de la Parole

La prochaine rencontre aura lieu le mardi 11 novembre à  20 h 30.

Le thème retenu étant "architecture et liturgie",


 la rencontre aura lieu, exceptionnellement, à l'église Saint Crépin. 

Ce sera l'occasion pour les participants de  mettre en pratique les conseils reçus pour  réaliser une bonne proclamation des Écritures en public. En effet,  de la prosternation devant l'autel , au regard circulaire discret vers l'assemblée avant de prendre la parole, jusqu'à la manière de poser ses mains sur l'ambon, rien n'est laissé au hasard.

Nous vous attendons nombreux

Léon Edaye, Pierre Moracchini

mercredi 5 novembre 2014

Réflexions sur la fin de vie, regards humains, regards chrétiens



À toutes les personnes intéressées

Comme le service de la Pastorale de la Santé du diocèse nous le propose, nous vous invitons à une rencontre de

« Réflexions sur la fin de vie, regards humains, regards chrétiens »

Nous vous attendons le jeudi 6 novembre 2014,
1 rue de la Madeleine à Château Thierry,
de 20 h 00 à 22 h 00



            Cette réunion se déroulera en deux temps :

1 - nos réactions et nos questions par rapport à nos expériences personnelles d’accompagnement et aussi à notre future fin de vie,

2 - chercher comment poser un regard chrétien sur la fin de vie.

Cette rencontre est ouverte à tous, n’hésitez pas à en parler autour de vous.

Marie Peugniez et Catherine Lemarié

dimanche 2 novembre 2014

Etre saints ! ne disons pas qu'aujourd'hui c'est plus difficile !

En la fête de tous les saints, relisons ce que nous dit le pape François* :

" …se souvenir des premiers chrétiens et de tant de frères au cours de l’histoire…remplis de joie, pleins de courage, infatigables dans l’annonce, et capables d’une grande résistance active.
Il y en a qui se consolent en disant qu’aujourd’hui c’est plus difficile…A tous les moments de l’histoire, la fragilité humaine est présente, ainsi que la recherche maladive de soi-même, l’égoïsme confortable et, en définitive, la concupiscence qui nous guette tous. Cela arrive toujours, sous une forme ou sous une autre ; cela vient des limites humaines plus que des circonstances.
Par conséquent, ne disons pas qu’aujourd’hui c’est plus difficile ; c’est différent. Apprenons plutôt des saints qui nous ont précédés et qui ont affronté les difficultés propres à leur époque. À cette fin, je propose …quelques motivations qui nous aident à les imiter aujourd’hui :
-La rencontre personnelle avec l’amour de Jésus qui nous sauve
- Le plaisir spirituel d’être un peuple
- L’action mystérieuse du Ressuscité et de son Esprit
- La force missionnaire de l’intercession "*

B. Proffit, curé

* La joie de l'Evangile, n° 263 Texte disponible au presbytère et par Internet