HORAIRES DE MESSES

Horaires des messes à la paroisse
- En semaine :
Lundi et jeudi à 19h
Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 9h

- Dimanche :
Samedi soir (messe anticipée du dimanche) à 18h30 dans un village (voir feuille annonces du mois ou sur ce blog)
11h à l'église Saint Crépin

lundi 27 juin 2016

Sortie de fin d'année de la communauté Foi et Lumière à l'abbaye d'Igny

Dimanche 26 juin, la communauté "Les pèlerins d'Emmaüs" s'est retrouvée à l'abbaye d'Igny pour sa sortie de fin d'année, dans la joie, l'amitié et la prière. Le Père Proffit aumônier concélébrait la messe de 11 H en la chapelle du monastère.
Au cours du repas, nous avons eu la visite de la Mère Abbesse qui est venue gentiment rencontrer l'ensemble de la communauté  Foi et Lumière.

Dans l'après-midi, beau témoignage d'une soeur qui à ému l'ensemble du groupe et qui à répondu très simplement aux questions..
Nous avons dit "adieu" au Père Proffit en lui remettant quelques cadeaux et un "cahier souvenir" avec un coeur bien gros!
L'office des vêpres est toujours un temps fort. Nous avons tous besoin de puiser des forces dans la prière.

Merci aux moniales pour leur accueil souriant et bienveillant en cette année de la "Miséricorde".

mardi 7 juin 2016

FILM "LA RÉSURRECTION DU CHRIST" au cinéma de Château-Thierry



Samedi 18 juin à 18 h 50
Dimanche 19 juin à 16 h 40
place de l'Hôtel de ville à Château-Thierry
Tarif réservation internet : 6,60 €
(sinon sur place 8€)




Résumé
La Résurrection du Christ est un film policier à l’envers. D’habitude, on a un cadavre sur les bras et il faut identifier les auteurs du crime. Ici, c’est le contraire. On connaît dès le départ toutes les données du drame. Ce qui manque, c’est le cadavre. Les autorités mettent la pression: il faut à tout prix et pour toujours fermer le «dossier Jésus». Pour Caïphe, l’enjeu est religieux: on ne doit plus entendre parler du Nazaréen. Pour Pilate, l’enjeu est politique: il faut maintenir l’ordre impérial, dont il est le garant.
L'avis de la revue "Famille chrétienne :
Le tombeau vide est donc au centre de l’intrigue. Ce choix peut étonner, mais il est pertinent. Le tombeau de Yeshua est en effet le point de rencontre de l’histoire et de la foi. Pour beaucoup, la rencontre ne peut être qu’une collision. Violente. La résurrection ? Un rêve d’illuminés ! Et si l’on ne retrouve pas le corps, c’est qu’il a été caché par les disciples.
Pour les disciples d’hier et d’aujourd’hui, ce tombeau déserté est au contraire un lieu où la foi et la raison ont rendez-vous. L’objectivité peut s’ouvrir au mystère. La croyance peut assumer l’expérience. Le disciple bien aimé en témoigne : « Il vit et il crut. » Il contemple le tombeau vide et plus étonnant encore, le linceul vide. Il croit que cette absence apparente n’est que l’envers d’une présence désormais éternelle.
Cet itinéraire est à peu près le parcours que le film met en scène, à travers l’enquête que mène le tribun militaire Clavius. Bien des pages de l’Évangile et des Actes des Apôtres sont évoquées, avec – hélas – des infidélités regrettables. Disons que c’est comme un évangile apocryphe. Mais il ne manque pas d’intérêt ni de vraisemblance. Le contexte historique, religieux et politique, est bien mis en perspectives. Et la présence du Ressuscité est évoquée sans effets spéciaux. 

On trouvera d'autres avis complémentaires sur Internet ou dans la presse catholique.    


mercredi 1 juin 2016

Jubilé des diacres - ROME - 29 mai 2016


Dans le cadre du Jubilé des diacres nous avons eu la joie de pouvoir rencontrer le Pape François à l'issue de la messe Place Saint Pierre et de lui remettre au nom des diacres de France une peinture réalisée par un détenu de la maison d'arrêt de GRASSE.

Ce détenu qui a été touché par une parole du Saint Père : "le Seigneur nous précède et nous attend pour nous pardonner" a représenté la miséricorde : visage de l'homme prisonnier qui prie et qui rencontre le visage lumineux du Christ qui, dans sa miséricorde, le bénit.
MAGNIFICAT !
Anne-Marie et Bernard COLAS 


 

Communiqué de notre évêque, Mgr de DINECHIN

« …je suis heureux de vous annoncer ma décision de nommer l’Abbé Bernard Proffit Vicaire Général. Il renforcera la collaboration confiante que j’ai avec l’abbé Alain Bosquet. Je les remercie tous deux. Cette mission débutera au 1er septembre 2016.

Je lui ai aussi demandé de prendre la charge de la paroisse St Quentin Notre Dame. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’arrive pas seul. Quelques évêques ont adressé un appel à leurs prêtres pour aider un diocèse fragile. Un prêtre de l’Oise, l’Abbé François Goldenberg, a répondu à l’appel que Mgr Jacques Benoit-Gonnin a adressé au presbyterium de Beauvais…. Cette disponibilité pour la mission est chargée de sens ecclésial ; c’est un lien entre deux Eglises soeurs. J’exprime ma reconnaissance à l’un comme à l’autre. Je remercie vivement aussi Mgr Jacques Benoit-Gonnin.


Quant à la paroisse St Crépin des Vignes à Château-Thierry, les travaux que nous menons depuis plusieurs mois ne nous permettent pas encore d’en donner les perspectives. Notre précarité nous demande de persévérer encore dans une active confiance en l’Esprit Saint.
… Je nomme l’Abbé Etienne Kerjean Chancelier… Je le remercie de prendre le flambeau tout en conservant sa charge sur St Quentin-Vallée d’Isle et ses autres missions. Je vous dis mes sentiments fraternels et ma prière…»
+ Renauld de Dinechin


Chers paroissiens,


Avec la Vierge Marie et l'Esprit Saint, espérons que les appels à l'aide lancés par notre évêque à des évêques d’autres diocèses porteront leurs fruits.
Quoi qu'il en soit, la capacité de notre paroisse de faire face n'est plus à démontrer. S'impliquer dans l'Eglise, comme le font déjà beaucoup d’entre vous, est source de grands bonheurs. J'espère que cette épreuve aura des répercussions dans les familles chrétiennes. Eveillons, encourageons la folie des jeunes ou d’hommes mûrs sensibles aux besoins de l’humanité, ouverts aux appels et heureux, quand ils le peuvent, de déployer leurs talents au service des autres.
Bernard PROFFIT