mardi 30 avril 2013

Message du 1er mai 2013 de notre évêque avec l'ACO

par Mgr Hervé GIRAUD, évêque de Soissons, Laon et Saint-Quentin, avec l'Action catholique ouvrière

« Pour briser la précarité : chacun peut agir ! »

Lors des deux premiers "messages du 1er mai", j'avais appelé à un renouveau de la solidarité, encourageant à agir pour que le plus grand nombre ait un travail et un travail humain. Ces messages peuvent paraître dérisoires dans la conjoncture actuelle : il est pourtant plus que jamais urgent de secouer nos indifférences et d'ouvrir les yeux sur ce qui n'a ni beauté ni éclat. La précarisation n'est pas un mécanisme inéluctable. Écouter, réfléchir et agir ensemble sont autant de façons de retrouver l'espoir.
Regarder et écouter
            Notre département reste sinistré : trop d'Axonais, parfois très jeunes et jusqu'aux retraités, vivent ou sont menacés par la pauvreté, la précarité, voire l'exclusion sociale. (lire la suite)


lundi 29 avril 2013

Suis-moi sur les sentiers de la fraternité !

Il nous est bon d'entendre la voix des jeunes, surtout quand on parle d'avenir. 
J'ai trouvé intéressantes des vidéos réalisées pour un concours du CCFD. Elles rejoignent le Message du 1er mai de Mgr Giraud. Voici ce que nous dit un club du Pas de Calais :"Le monde compte sur toi. N'en profite pas ! Tu vaux bien mieux que ça". Et ils ajoutent :"Comment vivre avec presque rien ? Comment faire des projets ? Ne baisse pas les bras… suis-moi sur les sentiers d'un monde solidaire".
Notre paroisse ne baisse pas les bras. Au plan économique, nous espérons enregistrer assez de promesses de dons avant le 15 mai  pour donner du travail à une entreprise de l'Aisne en réhabilitant la façade du presbytère. 
Les autres Services de la paroisse forment aussi des projets : pour les fêtes, pour la journée du patrimoine, pour la fête de la musique, en catéchèse, etc.
Pour nous aider à mieux vivre la fraternité, Simon, de notre paroisse, nous représentera au grand rassemblement "Diaconia", à Lourdes du 8 au 11 mai.
Ne ratons pas les occasions de nous serrer les coudes, de partager les moments de fête : la CONFIRMATION d'adultes de notre paroisse et la fête de notre diocèse, le 20 mai, à 87 km d'ici. Ce n'est pas si loin ! Puisque Notre-Dame de Liesse apporte la joie, accueillons-la sans modération ! Et les autres propositions de cette feuille d'annonces peuvent aussi nous intéresser.
Joyeux mois de mai, joyeux mois de la fraternité !
Bernard PROFFIT

Merci pour vos réponses avant le 15 mai !





vendredi 26 avril 2013

Temps d'adoration

Samedi 27 avril - comme chaque dernier samedi du mois, un temps d'ADORATION est proposé à l'église Saint-Crépin après la messe de 19 h jusqu'à 22 h.
Chacun peut y participer un moment, selon son rythme.

dimanche 21 avril 2013

Mariage d'une catéchiste

Ils se sont dit OUI pour la vie.
Aurélie, catéchiste pour l'année de la Profession de foi, et Sébastien, se sont dit OUI pour la vie, en l'église de Chézy sur Marne, ce samedi 20 avril.
Nous partageons leur joie.
Toutes nos félicitations et nos meilleurs vœux.
Vous avez une place spéciale dans notre prière.

ENVOIE-MOI ! (homélie dialoguée du dimanche des vocations)


Je pense à vous Marie-Caroline, Bryan, Elodie, Justin, etc  qui êtes jeunes aujourd'hui. Et je me demande : Est-ce que le Seigneur aujourd'hui, vous appelle ?
- Pour que Dieu m'appelle, il faudrait que je l'entende ? Mais moi, je n'entends rien. 

Tu n'entends vraiment rien ?  Pourtant, tu n'es pas sourd ! Tu es branché : tu sais immédiatement les derniers résultats sportifs, tu suis de près les événements d'Amérique et de Chine et tu es incollable sur les dernières nouveautés techniques ?
Et Dieu, tu ne l'entends pas ?

- C'est peut-être aussi que je n'ai pas trop envie qu'il m'appelle? 

Ah, bon, pourquoi ? 

- J'ai envie de rester libre. Je ne veux pas qu'il me demande des choses difficiles, comme le célibat ou m'engager dans le mariage pour toute la vie. Et puis, j'ai un bon groupe d'amis qui s'éclatent. Est-ce que c'est vraiment marrant de suivre Dieu ?
Le mieux, pour le savoir, c'est de penser à CEUX QUI L'ONT SUIVI.

Nous évoquons, en ce dimanche des vocations, ceux qui répondent aux appels de Dieu en les nommant "ACTEURS D'ESPERANCE". Ça suppose de faire attention aussi au CONTEXTE dans lequel ils ont entendu l'appel, avant d'y répondre. Dieu n'appelle pas quand tout baigne, pour passer un bon moment avec Lui. Il est LE DIEU DES TEMPS DE CRISE, le Dieu des combats pour un redressement aux heures difficiles, comme, dans l'Ancien testament, l'esclavage en Egypte ou quand son peuple était déporté à Babylone. Dans l'Evangile, il rejoint ses disciples dans la barque, en pleine tempête. Et c'est au moment où ils reviennent bredouilles de la pêche qu'il les appelle à jeter les filets. 

Quand ça va mal, Dieu ne démissionne pas ; au contraire, c'est à ces moments-là qu'il missionne. C'est un comble :  il donne mission à l'un des plus grands apôtres de son Eglise en appelant Saül qui persécute les chrétiens. Ce même Paul, le converti, dans le récit des Actes des Apôtres, lu ce matin, annonce la Bonne Nouvelle : on le persécute. Tant pis, il va l'annoncer ailleurs. Et du coup, d'autres régions sont évangélisées.
 
    Regardons L'IMAGE choisie pour parler des Acteurs d'espérance. Elle représente des vagues immenses. Et, au milieu, un homme debout. Il apaise la fureur des flots. Regardons-la bien et n'ayons pas peur des vagues. N'ayons pas peur de notre monde en furie. C'est parce que le monde est en furie que Dieu m'appelle. 

lire la suite

mercredi 17 avril 2013

La vocation et la joie d'évangéliser



Acteurs d'espérance, les chrétiens évangélisent en prenant au sérieux leur baptême à travers un engagement actif et cohérent. Ils peuvent être des témoins intrépides parce que profondément enracinés dans le Christ, en particulier certains jeunes, qui aiment penser par eux-mêmes et sont habités d'un optimisme inaltéré, d'une grande ferveur et d'une belle audace missionnaires.
Considérons le présent avec réalisme et bienveillance. Certes il y a des crises, des failles sociétales, un monde désenchanté, pessimiste et narcissique, Dieu n'est plus nié, il est souvent inconnu. Mais ce monde est aussi le théâtre d'engagements de solidarité, d'imagination positive, de créativité pastorale.
Osons saisir des défis lancés et des chances offertes pour l'annonce de la foi. Il y a sûrement à valoriser, repérer, inventer de nouvelles manières d'annoncer l'Évangile de toujours, l'Évangile toujours neuf… Il ne s'agit pas de rendre l'Église plus attirante, par un «lifting » ou des nouveaux produits ! …mais surtout de développer la qualité du témoignage et de se laisser renouveler soi-même par la nouveauté de l'Évangile.

Comment être tous évangélisateurs, pour que tous puissent entendre l'Évangile de Jésus-Christ, croire en lui et l'invoquer ? Paul VI voulait : « Que le monde de notre temps qui cherche, tantôt dans l'angoisse, tantôt dans l'espérance, puisse recevoir la Bonne Nouvelle, non d'évangélisateurs tristes et découragés, impatients ou anxieux mais de ministres de l'Évangile dont la vie rayonne de ferveur…»  Benoît XVI a souligné l'enjeu communautaire et l'importance de l'unité pour la mission, pour que l'Eglise  redevienne audible et crédible dans la société.

Bernard Proffit
Responsable du service diocésain des vocations 



lundi 15 avril 2013

Comptes et promesses de dons

Ce dimanche, les comptes de la paroisse ont été présentés lors des messes :

Présentation des comptes 2012 de la paroisse St Crépin les vignes.

     L'année 2012 confirme une remontée des finances de la paroisse. Le déficit annuel a été réduit de 25 000 € en 2009 à 1750 € cette année. (Déficit de 8 180 € s'il n'y avait pas d'intérêts financiers)
     La meilleure progression concerne la participation des familles dans les enveloppes à la suite de baptêmes, mariages, sacrement des malades ou funérailles. Mais on note aussi un progrès des quêtes du dimanche, des dons et cierges et une remontée de ce qu'on appelle les offrandes dans les corbeilles lors des cérémonies.

     En ce qui concerne les dépenses, nous avons dû dépenser presque 5 000 euros pour compenser le manque d'offrandes pour messes. Grâce à une péréquation entre les paroisses, il faudrait, pour notre paroisse, environ 80 intentions de messe par mois. Vous constatez en lisant la feuille d'annonces que nous en sommes loin.
    La réduction des dépenses d'électricité grâce à quelques communes qui ont pris en charge les compteurs cette année, nous soulage.
     L'assurance des dégâts provoqués sur le mur mitoyen de l'ancienne Madeleine a compensé une partie des travaux pour rénover la grande salle paroissiale. Le reste de l'économie vient de généreux bénévoles. Nous remercions toutes ces personnes et les autres bénévoles qui nous aident à redresser la barre. (ainsi que ceux qui apportent des dons en nature)
     Nous avons consenti par mesure d'économie, à réduire la température de l'église St Crépin. De plus, en début de saison une grosse panne du brûleur nous a fait économiser en gaz ce qu'il a fallu dépenser en réparations. Nous négocions actuellement avec la commune pour trouver un mode de contribution à ce budget.
     On note cette année une augmentation des frais de réception, du fait de plusieurs événements festifs (1500 €), ceux-ci ayant entraîné  aussi des recettes.
      En conclusion, malgré la réduction du déficit, la trésorerie disponible reste faible et l'équilibre fragile.
      Quant à la collecte du Denier de l'Eglise, elle est en légère progression grâce à l'augmentation des donateurs, dont certains aux revenus modestes, situation inverse de la tendance diocésaine. C'est un signe que nous sommes nombreux à vouloir faire vivre notre Eglise.

Aujourd'hui, nous lançons une campagne "promesses de dons"  ou de legs concernant la façade du presbytère. Le projet se concrétisera après le 15 mai si les promesses de dons atteignent la moitié de la somme totale (30 000 euros). Ceci afin de ne pas épuiser nos réserves. Noter qu'il sera possible de bénéficier de reçus fiscaux en adressant les chèques à l'Association Diocésaine.

Si vous acceptez de participer à ce projet, ENVOYEZ VOTRE PROMESSE DE DON ou legs, avant le 15 mai à paroisse.sclv@orange.fr ou par tout autre moyen. Nous vous recontacterons, quelle que soit la décision d'engager ou non ces travaux.
 
LES COMPTES  :
RECETTES
2010.
2011.
2012.
Catéchèse
5 280,00
6 253,00
5 195,00
Reventes & dons pour salles
647,00
197,56
1 489,00
Offrandes(corbeille) baptêmes, mariages, obsèques.
22 703,00
20 403,90
23 620,90
Quêtes dimanches et fêtes
36 079,00
37 663,56
41 450,00
Casuels (enveloppes des familles)
35 645,00
34 328,00
40 334,47
Quêtes chauffage église St Crépin
2 920,00
3 180,00
3 595,00
Dons et cierges
6 086,00
6 505,90
7 524,30
Participation logt (5 prêtres fin 2011)
7 200,00
7 800,00
9 000,00
Intérêts
3 993,00
5 353,00
6 264,20
Exceptionnel : Immobilier…
35 300,34
48 716,12
167,00
TOTAL
155 853,34
170 401,04
138 639,87
DEPENSES
2010.
2011.
2012.
Charges courantes sur immeubles
24 964,00
22 247,78
22 905,02
Chauffage église Saint-Crépin
3 746,00
6 621,27
4 469,74
Pastorale, cierges, doc, réceptions, subventions
5 295,00
6 829,25
8 840,28
Catéchèse :
6 193,00
7 945,63
4 201,50
KM       (2010=13 mois)
9 914,00
5 034,27
6 610,66
Frais de culte
5 597,00
754,27
1 462,86
Bureau dont contrat entretien
7 110,00
7 208,69
6 722,84
Salaires et charges sociales
31 805,00
31 577,93
32 922,02
Cotisations diocésaines  : 22% & secrétariat
23 451,00
25 616,00
26 444,00
Cotisations zone pastorale
3 499,00
3 731,00
1 560,00
Offrandes de MESSES créées par manque
0,00
939,94
4 920,00
Amortissements (dotation -subv. virée)
18 858,10
20 465,93
19 331,74
TOTAL
140 432,10
138 971,96
140 390,66
RESULTAT DE L'EXERCICE
2010.
2011.
2012.
Déficit (hors ventes d'immobilier)
-19 880,00
-17 287,04
-1 750,79