samedi 31 août 2013

Sur les traces de Martin Luther King

En regardant des images d'archives à l'occasion du cinquantenaire de l'assassinat du Pasteur Martin Luther King, vous avez pu remarqué l'extrême motivation des foules, entraînées à défendre leur dignité humaine, jusqu'au prix du sang.
Les témoins de la foi de cette époque n'avaient pas d'autre solution que de s'unir et d'avancer ensemble. Dans leurs défilés pour obtenir la suppression de toute ségrégation raciale, il y a eu des Noirs et des Blancs, des femmes et des hommes, des adultes et des enfants.
"Nous ne formons tous qu'un seul corps, dont les membres sont différents", nous dit saint Paul. Ce texte est souvent choisi par les parents pour le baptême de leurs enfants.
En cette période d'inscriptions au catéchisme, permettez-moi d'éveiller votre conscience à cette dimension collective de notre foi. Car de nombreux parents oublient, hésitent ou ne savent pas comment s'y prendre. Parfois même ils n'ont pas pris le temps de réfléchir à leur engagement de parents chrétiens. Nous pouvons, en respectant leur liberté, repérer et inviter les enfants ou demander aux parents s'ils sont au courant.
La foi, nous dit le Pape François, est une lumière qui nous tourne vers Dieu personnellement, mais aussi ensemble, et qui nous tourne vers nos frères. 

C'est maintenant le bon moment. 
Prions et vivons cette mission.
Bernard PROFFIT, curé

dimanche 25 août 2013

Temps d'adoration








Samedi 31 août de 20 h à 22 h à l'église Saint Crépin.

Durant ce temps, chacun vient prier à son rythme.

lundi 19 août 2013

JEUDI 22 août, pèlerinage du sud de l'Aisne à Notre Dame de LIESSE


Pèlerinage à Notre Dame de Liesse des paroisses du sud de l'Aisne
avec animations spéciales pour les ENFANTS.
GRATUIT mais s’inscrire si possible au presbytère (03 23 83 25 77) pour organiser les transports en covoiturage.

Départ parvis st Crépin à 8 h 45. Retour vers 18h30.

lundi 12 août 2013

Fête du 15 août

Dans la paroisse, messes à 9 h 30 à Etampes-sur-Marne et à 11 h à Saint-Crépin


Lire ici les textes de la messe du 15 août


Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen.

samedi 3 août 2013

Ne restez pas au balcon de la vie !

Parmi les moments impressionnants des Journées Mondiales de la Jeunesse, la veillée, très tardive pour nous, contient un message du pape François stimulant que nous avons pu lire dans la presse et facile à retrouver en vidéo sur KTO par Internet. Il nous dit :
"Les jeunes dans les rues veulent être les acteurs du changement. S’il vous plaît ne laissez pas les autres devenir les acteurs du changement. (…) Ne restez pas au balcon de la vie, Jésus ne regardait pas la vie ; il est entré dans la vie !"... "Engagez-vous-y comme l’a fait Jésus", avait lancé quelques heures plus tôt le pape aux pèlerins. (extraits du journal La Croix)
Ce message aux jeunes invite, bien sûr, chacun des chrétiens à réveiller sa foi qui a pu s'émousser ou se restreindre à une dimension individuelle.
Le contexte français de laïcité, honorable dans sa visée première, a connu un glissement au point que certains voudraient réduire toute expression religieuse à la sphère privée. En contraste, la joie des foules qui extériorisaient sans complexe leurs convictions profondes nous a émerveillés lors de ces J.M.J..
En ces temps où de nombreux contemporains cherchent d'autres dimensions à leur vie, associer l'intériorité de la vie spirituelle et la dimension communautaire de toute vie chrétienne reste un enjeu essentiel.


Bernard PROFFIT, curé