Eglise Saint Crépin :
A compter du 1er juillet, l’église est ouverte chaque jour de 8h30 à 19h
L’accès au parvis est accessible en totalité.
à l’intérieur de l’église : jauge normale à 100% - port du masque obligatoire et gel hydro-alcoolique


- Dimanche :
9h30 : en village :
25/07 : Nogentel - 01/08 : Essômes-sur-Marne - 08/08 : Epaux-Bézu - 15/08: Etampes-sur-Marne - 22/08 : Verdilly - 29/08 : Hôtel Dieu
11h à Saint Crépin

- chaque dimanche à 17h30 : messe à Viels-Maisons

- en semaine à Saint Crépin : du mardi au samedi à 9h
(à compter du lundi 21 juin et pour la période estivale : pas de messe le lundi à 9h)
Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h

Confessions à l'église Saint Crépin :
. Chaque samedi à 9h30

samedi 31 août 2013

Sur les traces de Martin Luther King

En regardant des images d'archives à l'occasion du cinquantenaire de l'assassinat du Pasteur Martin Luther King, vous avez pu remarqué l'extrême motivation des foules, entraînées à défendre leur dignité humaine, jusqu'au prix du sang.
Les témoins de la foi de cette époque n'avaient pas d'autre solution que de s'unir et d'avancer ensemble. Dans leurs défilés pour obtenir la suppression de toute ségrégation raciale, il y a eu des Noirs et des Blancs, des femmes et des hommes, des adultes et des enfants.
"Nous ne formons tous qu'un seul corps, dont les membres sont différents", nous dit saint Paul. Ce texte est souvent choisi par les parents pour le baptême de leurs enfants.
En cette période d'inscriptions au catéchisme, permettez-moi d'éveiller votre conscience à cette dimension collective de notre foi. Car de nombreux parents oublient, hésitent ou ne savent pas comment s'y prendre. Parfois même ils n'ont pas pris le temps de réfléchir à leur engagement de parents chrétiens. Nous pouvons, en respectant leur liberté, repérer et inviter les enfants ou demander aux parents s'ils sont au courant.
La foi, nous dit le Pape François, est une lumière qui nous tourne vers Dieu personnellement, mais aussi ensemble, et qui nous tourne vers nos frères. 

C'est maintenant le bon moment. 
Prions et vivons cette mission.
Bernard PROFFIT, curé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire