mardi 16 juillet 2013

Camp vélo pour les 11-16 ans

Tu as entre 11 et 16 ans, tu aimes le vélo,...
Alors viens vivre des moments de partage,
découvrir ta belle région en musclant tes mollets,
et profiter de tes vacances avec nous
en participant au

Camp FIXE du 16 au 20 août 2013

à Saint-Eugène (chez Mme Marie-Claire Balligand)

lundi 8 juillet 2013

Pour les jeunes de 17 à 30 ans ...

Venez vivre les JMJ autrement dans l'Aisne !!...
           ...du 24 au 28 Juillet 2013

 

vendredi 5 juillet 2013

La lumière de la foi, première Lettre encyclique du Pape François

"Dieu fait tout à saison, disait Saint François de Sales. Servons Le bien aujourd'hui". C'est peu dire que nous traversons la difficile et durable "saison" d'un éclatement des repères éthiques et spirituels. L'encyclique Lumen Fidei est providentielle. Elle est un lumineux "quatre mains", enrichi par deux successeurs de Pierre, confortant l'un après l'autre, leurs frères dans la foi !

Nous voici invités, non seulement à regarder vers Jésus, mais à tout regarder du point de vue de Jésus (n°18). La foi a ceci de singulier qu'elle est capable d'éclairer toute l'existence de l'homme. Elle est "lumière qui vient de l'avenir" (n°4). Durant ces quatre beaux chapitres, le lecteur parcourt le chemin de la foi afin de la comprendre (n°8). Guidé par le Pape François, il recueille les éléments qui résument le trésor de mémoire. Tout ce qu'est l'Eglise, tout ce qu'elle croit se constitue de manière unifiée : Confession de foi, célébration des sacrements, Décalogue et prière (n°46). De bout en bout, il s'agit d'explorer toujours davantage l'horizon qu'éclaire la foi (n°36).

Assurément, ce texte n'est pas conçu dans une tour d'ivoire. Il n'élude pas la souffrance humaine. Le service rendu par la foi au bien commun est toujours service d' espérance (n°57). On comprend pourquoi, sans être une conception individualiste, la foi nous fait rejoindre le plus profond de notre être. Nous sommes, par l'acte de croire, en relation originaire au Christ et à nos frères (n°22).

Lisons Lumen Fidei de grand cœur ! Nous deviendrons davantage fidèles en nous confiant au Dieu fidèle (n°10). Il est venu le moment de nous laisser réengendrer par « notre mère la foi » !

Mgr Bernard Podvin
Porte-parole des évêques de France

mardi 2 juillet 2013

Je donne maintenant pour refaire la façade du presbytère

Au vu des promesses de dons enregistrées, la décision a été prise d’engager les travaux sur la façade du presbytère, fournissant ainsi du travail à une entreprise de l'Aisne. Merci à ceux qui se sont déjà engagés et à ceux qui ont déjà envoyé leur participation financière.
Même s’il reste 40% du prix global à trouver, nous gardons confiance. Le dossier administratif a été lancé et nous avons contacté l’entreprise sélectionnée pour définir la date de son intervention.

Dès maintenant, vous pouvez envoyer votre don à l’adresse du presbytère
Paroisse St Crépin les vignes 1 rue de la Madeleine 02400 CHATEAU THIERRY
Note : pour obtenir un reçu fiscal libellez le chèque à A.D. Soissons, chantiers diocésains. Nous transmettrons. Merci.
NOM :……………………….Prénom : ………………………...
Tél : .. .. .. .. .. Adresse postale complète :
Verse à
« Association diocésaine de Soissons, chantiers diocésains »
(reçu fiscal)
ou à « Paroisse St Crépin les vignes »
(sans reçu fiscal)
la somme de :……………………. pour la réfection de la façade du presbytère de Château-Thierry.

Réflexion sur la vieillesse

"La vieillesse est un virus inguérissable qui, heureusement, tôt ou tard, se donne à tous: riches ou pauvres. 
Trouver un remède pour ces malades, appelés"les vieux", ne nécessite pas de laboratoire. Il suffit de quelques pilules d'affection, composées de grammes de visites ou de coup de téléphone, de morceaux de souvenirs qui se rattachent à ces vieux qui, en leur temps, ont été garde-malade, ont préparé le goûter, ont accueilli après l'école, etc. Et surtout, pas de génériques, uniquement de l'amour vrai!"

J'ai trouvé ce texte de "Tati Mirose" dans la revue "le Pèlerin".
Je ne résiste pas à vous le partager.
Bel été à tous et surtout à nos "seniors"
Daniel. Colomb