Cliquer sur l'image

samedi 30 novembre 2019

La période de l’Avent pour l’Espérance !



« Nous espérons le bonheur que tu promets et l’avènement de Jésus Christ notre sauveur ».
Cette prière prononcée par le prêtre après la récitation du Notre Père à la messe résume bien notre chemin spirituel pendant cette période de l’Avent : refonder l’Espérance de notre baptême et l’adresser à toute l’humanité.
Le temps de l’Eglise est paradoxal : nous contemplons un événement connu, la venue du Christ, qui illumine la vie du monde et de l’histoire et nous attendons l’embrasement lors de l’accomplissement des temps.
Le retour du Christ sera la remise de toute chose au Père. Tout sera ainsi dévoilé et apaisé. De cela nous vivons déjà, par bribes.
Le pape François, commentant son voyage au Japon, déclarait que l’Orient savait regarder les choses avec poésie…avec des yeux qui voient au de là. Et l’Occident trop pressé gagnerait à s’arrêter pour contempler les choses de la vie. 
Avec Jésus, l’Emmanuel, à la crèche, l’occasion nous est donnée de percer le message de sagesse divine incarnée en Jésus, offert au monde, de prendre le temps de le recevoir. Cela sonne juste à une époque où nous commençons à comprendre que nous nous éloignons de cette sagesse et que les conséquences pour toute la planète et chaque être humain sont néfastes, avant qu’elles soient irréversibles.
Or « Dieu a marché sur la terre », il a crié comme un enfant la tendresse du Père des cieux avant de crier sur la croix la souffrance des hommes : prenons le temps d’accueillir le prince de la Paix.

Paix et joie de Noël à tous,
Père Edouard,
Père Nestor et Père Pierre ainsi que le conseil pastoral

Temps de l'Avent ... Temps de NOEL

L'étoile qui conduit à la crèche et à Jésus brille à nouveau dans la nuit tout en haut du clocher de l'église Saint Crépin !
Puissions-nous être comme les mages qui "quand ils virent l'étoile se réjouirent d'une très grande joie" (Matthieu 2,10)



Aux autres coins du clocher flottent le drapeau du Vatican - Saint Siège de l'Eglise catholique -


le drapeau français - notre pays - 

le drapeau de Château-Thierry - notre cité 


vendredi 29 novembre 2019

Répétition de la chorale

Le lundi 2 décembre à 20h30 à l'église Saint Crépin de Château-Thierry pour préparer la fête de NOEL.

lundi 25 novembre 2019

Vêpres pendant le Temps de l'Avent

Pendant le Temps de l'Avent, chaque dimanche à 18h à l'église Saint Crépin de Château-Thierry, prière du soir -

Cliquer ci-dessous pour accéder aux textes de l'office : 
Office des vêpres : premier décembre
Office des vêpres : 8 décembre 
Office des vêpres 15 décembre
Office des vêpres 22 décembre

samedi 9 novembre 2019

Célébration œcuménique : 
9 h à l'église Saint Crépin 



lundi 4 novembre 2019

Toussaint 2019 à la Maison de retraite BELLEVUE

« Le Royaume déborde les frontières de l’Eglise » 
(Redemptoris missio. Saint Jean-Paul II)

Comme vous le savez, chaque jeudi la messe paroissiale a lieu en la chapelle de la maison de retraite Bellevue. C’est une grande chance, résidents et personnes de l’extérieur viennent y vivre la communion ! Pour permettre à ces personnes de vivre aussi les solennités, nous bousculons un peu le calendrier !

Jeudi 31, nous avons donc fêté la Toussaint. Nous avons de plus fait mémoire des défunts que nous avons connus et aimés en particulier les résidents décédés depuis un an, leurs prénoms étaient affichés devant le chœur. Au-dessus, des lumignons brillaient avec l’Espérance de rejoindre tous les saints en Dieu.





« Nous fêtons les saints de tous les temps croyants ou non, ils sont saints car ils ont vécu ce que Dieu leur demandait. Nous sommes tous appelés à être saints, pour cela : abandonnons-nous au Seigneur, il éliminera nos défauts et nos fautes et fera vivre l’Amour à travers nous ! ». 
Voici l’essentiel de ce que j’ai retenu de l’homélie, quel beau programme !

Merci à tous de nous permettre de vivre de si belles choses !

Merci Seigneur !

Marie Peugniez, aumônier. 

vendredi 1 novembre 2019

« Un ciel nouveau, une terre nouvelle »

Si les noms portés sur les calendriers et les rues se sont vu amputés bien souvent du qualificatif de « SAINT» par les scribes modernes, il n’en demeure pas moins que ces nombreux saints, écartés par une mentalité aseptisée et facilement oublieuse, laissent une trace indélébile en notre société : sillon profond de l’action transformante de Dieu en ce monde d’où poussent la Foi, l’Espérance et la Charité. 
                  
Les froideurs de ce monde incertain, souvent replié sur lui-même et dur pour autrui, ne sauraient étouffer les cris du cœur qui a besoin d’aimer librement sa vie ; elles ne sauraient longtemps écarter l’appel venu de la communion des saints qui reposent en Dieu et passent leur ciel, ainsi que sainte Thérèse de l’enfant Jésus l’a affirmé avant « d’entrer dans la vie », à faire du bien sur la terre.  

L’homme est dans le ciel dès lors qu’il est auprès du Christ mort et ressuscité. Son élévation après la résurrection signifie son nouveau mode de présence au monde. Notre participation à ce mode d’existence commence au baptême et nous constituons ainsi le corps du Christ, la communion des saints. Ceci est vérifié dès qu’on aime en acte et en vérité, libre des contraintes du monde et tourné vers lui pour l’aimer et le transformer, c’est notre mission : « Voici : je fais toutes choses nouvelles »(Ap.21,5).

 Belle fête de la Toussaint et de commémoration de nos fidèles défunts !

Père Edouard Ducamps