Lisons, méditons la Parole de Dieu et prions ... suivons la messe dans les médias

vendredi 1 novembre 2019

« Un ciel nouveau, une terre nouvelle »

Si les noms portés sur les calendriers et les rues se sont vu amputés bien souvent du qualificatif de « SAINT» par les scribes modernes, il n’en demeure pas moins que ces nombreux saints, écartés par une mentalité aseptisée et facilement oublieuse, laissent une trace indélébile en notre société : sillon profond de l’action transformante de Dieu en ce monde d’où poussent la Foi, l’Espérance et la Charité. 
                  
Les froideurs de ce monde incertain, souvent replié sur lui-même et dur pour autrui, ne sauraient étouffer les cris du cœur qui a besoin d’aimer librement sa vie ; elles ne sauraient longtemps écarter l’appel venu de la communion des saints qui reposent en Dieu et passent leur ciel, ainsi que sainte Thérèse de l’enfant Jésus l’a affirmé avant « d’entrer dans la vie », à faire du bien sur la terre.  

L’homme est dans le ciel dès lors qu’il est auprès du Christ mort et ressuscité. Son élévation après la résurrection signifie son nouveau mode de présence au monde. Notre participation à ce mode d’existence commence au baptême et nous constituons ainsi le corps du Christ, la communion des saints. Ceci est vérifié dès qu’on aime en acte et en vérité, libre des contraintes du monde et tourné vers lui pour l’aimer et le transformer, c’est notre mission : « Voici : je fais toutes choses nouvelles »(Ap.21,5).

 Belle fête de la Toussaint et de commémoration de nos fidèles défunts !

Père Edouard Ducamps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire