Cliquer sur l'image

mardi 25 février 2020

Une nouvelle équipe d'animation à la paroisse


Dimanche 23 février lors de la messe de 11h Mgr Renauld de DINECHIN a envoyé en mission la nouvelle équipe d'animation de la paroisse pour une durée de 3 ans :
- Marie-Laure LIEVAIN et Cécile MANTSOUNGA (annoncer)
- Elvire CALVO (célébrer)
- Bernard BLIN (servir)
- Jean-Marie LECOUTRE (communiquer et vie matérielle et économique).
Avec le curé, les prêtres de la paroisse et le diacre ils sont appelés à apporter leur concours d'ordre pastoral pour coordonner et dynamiser la vie paroissiale.



Notre évêque a également adressé ses remerciements et sa reconnaissance à l'équipe précédente : Marc ESCHARD, Maryline GARNIER et Guy LAURAIN.

dimanche 16 février 2020

Une lettre de notre curé à l'approche du Carême


Chers amis, 

Voici le carême qui s'approche, ce temps si particulier que nous sollicitons pour nous laisser surprendre et convertir. La dimension de prière et de fraternité est essentielle. Aussi, nous proposons de constituer des "fraternités de carême".

Je m'adresse à vous particulièrement qui participez ou animez des groupes constitués à un titre ou à un autre.
Ces fraternités ont pour objectif d'inviter des personnes nouvelles dans les quartiers ou relations, ou de la paroisse que nous connaissons peu.

Le rythme proposé est une rencontre par semaine à partir du 1° mars, plus une rencontre de toutes les fraternités le samedi 21 mars à 17h30 à st Crépin lors des 24h pour le Seigneur. Donc, un total de 6 rencontres.

L'animation se fait autour d'un binôme, à domicile, 10 personnes  au plus. Ainsi, les personnes expérimentées comme vous peuvent plus facilement assurer cette mission. A condition de laisser momentanément son groupe habituel et d'aller "voir ailleurs". Il est bien sûr possible de se porter simplement sur une liste selon son quartier. Chacun est capable d'aller inviter des personnes nouvelles.

Le contenu. 
Sur une durée d'une heure 15 mn environ - le temps court permettant la fréquence hebdomadaire - et un déroulement qui pourrait être le suivant :
- Temps de chant(s),
-  Partage autour de l'Evangile du dimanche suivant (30 à 40 mn),
- Temps de prière (personnalisée ou les uns pour les autres) et intercessions, 
- Notre Père, 
- Prière ou chant final,
- Ensuite un temps convivial (de carême).
(Ce n'est donc pas essentiellement un groupe biblique, mais d'accueil fraternel).

Par ailleurs, chaque début de semaine, l'équipe recevra les textes et un petit commentaire guide, à visée plus spirituelle que de technique d'animation.

Démarrage et constitution des équipes.
Dès ce dimanche, un affichage des équipes à constituer avec les binômes animateurs et le lieu de rencontre déjà choisis. Les personnes pourront s'inscrire en complétant. A vous aussi d'inviter dans votre quartier.
Si vous êtes partants pour animer merci de me le dire par retour de mail.

Cheminons ensemble vers Pâques : convertissons-nous et croyons toujours plus à l'Evangile !


                                                                     Père Edouard Ducamps


dimanche 9 février 2020

Dimanche 16 février


Dimanche communautaire (comme chaque 3ème dimanche du mois)


  • 9h30 au presbytère : catéchèse pour adultes ouverte à tous et aux catéchumènes 
  • 11h : messe à l'église Saint Crépin
  • 12h.30 : repas partagé (chacun apporte un plat salé ou sucré) et temps d'échanges 
  • 16h30 à 20h30 : récollection au Couvent de Cerfroid (près de Brumetz)





samedi 8 février 2020

9 février, dimanche de la santé

« Ta nuit sera lumière »
Thème choisi par la pastorale de la santé nationale, en écho à la 1ère lecture de ce dimanche 9 février 2020, Dimanche de la santé.

« En ces temps troublés dans le monde, dans notre pays, dans notre Eglise, il faut sans doute une sacrée dose d’optimisme … ou d’inconscience pour prononcer une phrase pareille ! » (Ch.Lavoillote) Et pourtant le Seigneur nous promet la lumière « Ta lumière jaillira comme l’aurore » Isaïe 58, 8.

Nous pouvons apercevoir cette lumière en regardant les personnes malades ou fatiguées par l’âge. Le pape François nous en donne une idée dans son message pour la 28ème Journée Mondiale du Malade : « Lorsqu’elle est malade, la personne…attend, en plus des thérapies, un soutien, une sollicitude, une attention…en somme de l’amour… Chers frères et sœurs malades, la maladie vous place d’une façon toute particulière parmi…ceux qui attirent le regard et le cœur de Jésus… En lui, en effet, les inquiétudes et les interrogations qui surgissent en vous…trouveront de la force pour être traversées… Vous pourrez rencontrer des personnes qui, guéries par la miséricorde de Dieu dans leur fragilité, sauront vous aider à porter la croix en faisant de leurs propres blessures des ouvertures par lesquelles regarder l’horizon au-delà de la maladie et recevoir la lumière et l’air pour votre vie ».

Effectivement, cette lumière de Dieu se partage mutuellement entre « les personnes qui peinent et qui sont fatiguées », entre « les personnes qui souffrent dans leur corps et leur esprit », et les personnes qui les rencontrent.

Le Père J.M. Onfray, responsable du Pôle Santé Justice à la Conférence des Evêques de France précise qu’« une pastorale de la santé ne saurait se réduire à l’attention aux fragilités qui nous entourent. Elle invite chacun à prendre la mesure, dans la prière, de celui qui nous donne vie en abondance. Par ailleurs, la vie d’équipe permet de mieux prendre la mesure de la mission au nom de laquelle nous  allons vers les périphéries hors de nos repères habituels. Enfin le travail de relecture est indispensable  pour mieux saisir qu’à travers nos limites et nos charismes, c’est bien Dieu qui est à l’œuvre et rejoint mystérieusement le cœur de chacun. Notre présence est déjà première annonce dans l’humilité de l’effacement. Au nom de l’Eglise Corps du Christ nous demandons l’hospitalité à la personne qui souffre et qui souvent se sent oubliée par ceux qui font communauté. Toute visite dit quelque chose du mystère de la Visitation. »

Merci donc d’informer l’aumônier lorsqu’une personne de votre entourage est hospitalisée pour que l’Eglise à travers l’équipe d’aumônerie puisse échanger cette lumière.

Merci de prier pour les personnes qui souffrent dans leur corps et leur esprit, pour les équipes d’aumônerie d’hôpitaux, les Services Evangéliques des Malades.


« Vous êtes le sel de la terre…
Vous êtes la lumière du monde. » Matthieu 5, 13-14

Marie Peugniez 
Aumônier du Centre Hospitalier de Château-Thierry –  06 70 34 12 88

lundi 3 février 2020

Christ, lumière des hommes

Oui en ces temps de grisaille allumer la lampe est utile.
On entend qu'il faut des oreilles pour entendre et des yeux pour voir, mais les yeux ne suffisent pas. Ils sont l'instrument qui accueille la lumière, une excroissance du cerveau.
Une prisonnière témoignait que pendant la guerre, elle avait été isolée des années dans la pénombre et,au sortir de sa détention, elle était devenue aveugle. L'organe ne savait plus fonctionner et ne traitait plus les photons émis par la source lumineuse.

Quand Jésus dit "je suis la lumière du monde" on se rend compte que c'est essentiel de la capter si non nous en deviendrons incapables lorsque le grand jour se fera. Il ne faut pas grand- chose au début, une petite lueur peut rendre l'obscurité supportable et orienter nos pas. Ainsi,notre vie est le temps donné pour se préparer à la grande rencontre de Dieu, source éblouissante.

Le vieux Syméon dans le temple attend la consolation d'Israël, comme la vieille Anne, comme tout le peuple de la promesse (Lc2, dim 2)
Ces deux-là ont vu en Jésus la réalisation de cette attente, la lumière des nations. Cette vocation du peuple d'Israël, il incombe à nous peuple de l'Eglise de le réfracter comme on diffuse la lumière. Nous sommes requis à cette mission, mais dépassés car nous ne sommes que des témoins,
devenus "lumière pour le monde" (Mt 5, le 9/2).

La vocation chrétienne est ainsi faite, être transmetteurs de la lumière par le contact, le dialogue, la Miséricorde, afin d'entraîner les yeux des cœurs, à commencer par les nôtres, à voir. Chaque personne a un cœur capable de Dieu, ne l'oublions pas, et chacun a droit à notre témoignage et à ce qu'on lui remette l'Evangile.

Alors, dit Jésus, que ton oui soit oui (Mt 5,37) pour me suivre.

Bonnes crêpes de la Chandeleur.
Amitié,
Père Edouard

dimanche 2 février 2020

Dimanche 2 février, messe avec les jeunes

Fête de la Présentation du Seigneur


Seigneur Dieu, véritable lumière,
source et foyer de la lumière éternelle,
fais resplendir au cœur de tes fidèles
la lumière qui ne s'éteint jamais ;
Donne à ceux qui portent ces cierges
et qui en sont illuminés dans ce Temple
de parvenir à la splendeur de ta gloire !