Incendie à Notre Dame de Paris

Incendie à Notre Dame de Paris
Incendie à Notre Dame de Paris

mardi 7 juin 2016

FILM "LA RÉSURRECTION DU CHRIST" au cinéma de Château-Thierry



Samedi 18 juin à 18 h 50
Dimanche 19 juin à 16 h 40
place de l'Hôtel de ville à Château-Thierry
Tarif réservation internet : 6,60 €
(sinon sur place 8€)




Résumé
La Résurrection du Christ est un film policier à l’envers. D’habitude, on a un cadavre sur les bras et il faut identifier les auteurs du crime. Ici, c’est le contraire. On connaît dès le départ toutes les données du drame. Ce qui manque, c’est le cadavre. Les autorités mettent la pression: il faut à tout prix et pour toujours fermer le «dossier Jésus». Pour Caïphe, l’enjeu est religieux: on ne doit plus entendre parler du Nazaréen. Pour Pilate, l’enjeu est politique: il faut maintenir l’ordre impérial, dont il est le garant.
L'avis de la revue "Famille chrétienne :
Le tombeau vide est donc au centre de l’intrigue. Ce choix peut étonner, mais il est pertinent. Le tombeau de Yeshua est en effet le point de rencontre de l’histoire et de la foi. Pour beaucoup, la rencontre ne peut être qu’une collision. Violente. La résurrection ? Un rêve d’illuminés ! Et si l’on ne retrouve pas le corps, c’est qu’il a été caché par les disciples.
Pour les disciples d’hier et d’aujourd’hui, ce tombeau déserté est au contraire un lieu où la foi et la raison ont rendez-vous. L’objectivité peut s’ouvrir au mystère. La croyance peut assumer l’expérience. Le disciple bien aimé en témoigne : « Il vit et il crut. » Il contemple le tombeau vide et plus étonnant encore, le linceul vide. Il croit que cette absence apparente n’est que l’envers d’une présence désormais éternelle.
Cet itinéraire est à peu près le parcours que le film met en scène, à travers l’enquête que mène le tribun militaire Clavius. Bien des pages de l’Évangile et des Actes des Apôtres sont évoquées, avec – hélas – des infidélités regrettables. Disons que c’est comme un évangile apocryphe. Mais il ne manque pas d’intérêt ni de vraisemblance. Le contexte historique, religieux et politique, est bien mis en perspectives. Et la présence du Ressuscité est évoquée sans effets spéciaux. 

On trouvera d'autres avis complémentaires sur Internet ou dans la presse catholique.    


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire