Incendie à Notre Dame de Paris

Incendie à Notre Dame de Paris
Incendie à Notre Dame de Paris

lundi 14 mai 2012

Présentation des comptes 2011 à la paroisse

Ce dimanche, les comptes de notre paroisse ont été présentés lors des messes paroissiales. Les chiffres sont placés à disposition des fidèles à l'église saint crépin et aux presbytère. Voici le texte de cette présentation:

Les compte de l’exercice 2011 de la paroisse ont été examinés et approuvés par le Conseil  Economique lors de sa réunion du 25 avril 2012.  

LES RECETTES :
Votre générosité s'est maintenue pour les quêtes des dimanches, en augmentation et pour les enveloppes des familles lors de cérémonies religieuses, quasi stables. Mais nous ne savons pas pourquoi beaucoup ne donnent rien ou presque rien dans les corbeilles lors des funérailles, mariages et baptêmes (en recul de 3000 euros sur 2 ans).
Les offrandes reçues pour des messes ne comblent pas les sommes versées aux prêtres. Le budget de la paroisse complète ce manque, ce qui alourdit son déficit.
A signaler en positif, hors du budget paroissial, un plus grand nombre de réponses pour le Denier de l'Eglise. C'est 36% des ressources indispensables pour notre diocèse. Les enveloppes sont envoyées directement, ce qui suppose de nous signaler tout changement d'adresse.  


LES DEPENSES:
Le domaine prioritaire de réduction les dépenses concerne l'éclairage et le chauffage, comme vous le faites chez vous, même si parfois on aimerait avoir plus chaud. Merci à quelques nouvelles communes qui ont pris en charge le compteur électrique. Au presbytère, il reste à rester vigilants, notamment pour couper le chauffage après les réunions.
Cette année, avec des entreprises et des bénévoles que nous remercions, nous avons réalisé des travaux au grenier du presbytère pour développer sa capacité d'accueil lors de l'arrivée de l'abbé Rimé.

Ils ont pu être réalisés et financés par la vente de biens immobiliers et grâce aux legs reçus par le passé. Mais nous n'avons pas reçu de legs récents et on ne peut pas tout vendre. Le bilan 2011 est positif grâce à la vente de la salle de Chézy. Sans cela, il accuserait un déficit de 17 000 euros.

Nous avons maintenant réalisé l'essentiel des gros chantiers sur les locaux paroissiaux, pour que ceux qui viennent en réunion ou occasionnellement se sentent bien accueillis.. Les dépenses d'amortissement, qui représentaient 26 000 euros en 2011 devraient diminuer progressivement. En 2012, nous aurons encore à refaire la grande salle paroissiale, travaux payés en partie par l'assurance du chantier voisin. Nous rêvons aussi de pouvoir un jour ravaler la façade du presbytère. Mais il faudrait trouver de nouveaux donateurs. Peut-être avez-vous quelques idées pour ce projet.


Remercions enfin tous ceux qui donnent du temps, qui paient de leur poche une partie du matériel utilisé ou qui agrémentent la table du presbytère.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire