mercredi 2 novembre 2016

Un mois de novembre riche en fêtes !

L’Église nous donne de célébrer des aspects du mystère de la foi tout au long de l’année. 
Au mois de novembre, nous aurons 4 fois l’occasion de nous réjouir. 
- Le 1er novembre, solennité de la Toussaint, nous célébrons Dieu qui a donné sa grâce à tant d’hommes et de femmes, connus ou inconnus, pour vivre en chrétiens à toute époque de l’histoire. Les saints sont pour nous des modèles et des intercesseurs. Ils nous rappellent que la vie à la suite du Christ est chemin de bonheur et que l’Esprit-Saint donne la force à ceux qui cherchent à vivre selon l’Évangile. 
- Le 9 novembre, en fêtant la dédicace de la basilique du Latran, cathédrale du Pape, nous permet de reprendre conscience que l’Église est une, sous la conduite du Pape. Elle a son siège à Rome, alors qu’elle est catholique, c’est- à-dire universelle, parce que nous formons un seul peuple avec un seul Pasteur, le Christ.

- La clôture du Jubilé, de cette Année Sainte de la Miséricorde, le 13 novembre dans les diocèses, ou le 20 novembre à Rome, nous permet de rendre grâce pour tout ce que nous avons reçu de l’Église au cours de cette année et qui nous a permis de manifester sa miséricorde dans nos relations quotidiennes. 
- La solennité du Christ Roi de l’univers, le 20 novembre, nous rappelle que nous cheminons vers la cité du Ciel que le Christ a inaugurée par son Royaume. La gloire de Dieu nous est promise et nous en vivons déjà par la puissance du Christ qui est victorieux de toute force du mal en ce monde. Je souhaite que ces fêtes ravivent notre foi grâce aux célébrations communautaires vécues avec ferveur. 
Nous serons assurés de la force d’en haut pour combattre ici-bas ce qui est contraire à la vie dans l’amour.

Père Thierry GARD, administrateur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire