Le merveilleux signe de la crèche : cliquer ici pour lire la lettre du Pape François du premier décembre 2019

samedi 3 novembre 2018

La paroisse attend son évêque (du 28 novembre au 2 décembre)



Nous nous trouvons dans la situation de ce scribe qui interroge Jésus (Evangile du 4/11, Mc 12, 28b-34) sur ce que doit être le cœur de sa vie. Celui-ci lui répond : « Aimer Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit et ton prochain comme toi-même ». 

La venue de l’évêque est l’occasion de discerner où en est notre vie chrétienne dans le monde d’aujourd’hui, et ses défis.

Les leçons de l’histoire (Centenaire du 11 novembre), les « affaires » de l’Eglise (pédophilie), la violence récurrente du monde, l’accueil pressant des migrants, la responsabilité écologique - pour ne
prendre que quelques exemples- nous montrent un monde en profond bouleversement au sens des prédictions de l’Evangile (Mc 13, 24-32). 

Le discernement se fait dans un contexte d’apostasie de la foi (éloignement et reniement) où les anti(é)Christ ont le vent en poupe, dans lequel les fondements de la vie sont malmenés (lois bioéthiques), où le progrès moderne, souvent, rime avec vacuité de l’espérance. 

La réponse du Christ et de son Eglise est plus que jamais pertinente. Elle demande détermination et engagement de la part des baptisés : Aimer Dieu de toute son âme et son prochain comme soi-même. Il n’y a pas de commandements plus grands que ceux-là. C’est le sens de l’appel à la mission dans la société aujourd’hui, à temps et contre-temps.


La visite pastorale de Mgr Renauld de Dinechin, le pasteur de l’Eglise qui est dans l’Aisne, revêt cette gravité et cette attente joyeuse. Elle est aussi pour lui l’occasion de rendre grâce pour l’engagement des chrétiens, répondre aux questionnements en apportant la vision élargie, informée et priante du pasteur.

Prions aussi pour lui et ses frères de la conférence nationale des évêques de France réunis en ce début du mois à Lourdes.
Dans la joie du Christ,
 + Edouard Ducamps



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire