CLIQUER SUR LE FLYER POUR EN SAVOIR PLUS

samedi 4 mai 2019

Le mois de Marie et l’Eucharistie

Marie est très présente, le Seigneur envoie-t-il un message à l’occasion de l’incendie de la
cathédrale Notre Dame de Paris, feu déclaré au cours de la semaine Sainte? 
En tous cas, notre pays et notre Eglise sont impressionnés à divers titres par l’événement. Reconstruire ce qui apparaît soudainement comme le symbole tangible de toute une nation est la volonté d’un grand nombre.
Les chrétiens se sentent tout à coup regardés, appréciés et, en tout cas, la présence chrétienne considérée. Oserait-on mettre en avant la racine chrétienne de ce pays : oui. Les temps de déconsidération récents ne sont pas pour autant oubliés compte-tenu des « affaires », mais une
perspective apparaît.
Reconstruire, oui, mais nous catholiques savons que l’Eglise est face aux défis des affaires, à la spirale sans fin du modernisme et à une globalisation planétaire inédite.
La foi est à reproposer, à affirmer en tant que voie du salut pour le monde d’aujourd’hui, plus que jamais. Donc, reconstruire est le message que Notre Dame nous envoie. Il y a urgence.
La cathédrale, aussi belle soit-elle, est avant tout le tabernacle de la célébration Eucharistique, le siège de l’évêque (cathèdre), la louange et l’action de grâce à Dieu par Jésus Christ. Voilà l’œuvre d’art qu’il nous faut exposer, telle le saint Sacrement. Voilà le « chantier » de reconstruction.
Des jeunes de notre communauté vont recevoir en ce mois la première communion. Puissent-ils, avec l’aide appuyée de leur famille, entrer dans cette dimension de la présence réelle du Seigneur dans leur vie.
L’Eucharistie source et sommet de la vie de l’Eglise.

Père Edouard Ducamps



Aucun commentaire:

Publier un commentaire