mardi 17 février 2015

Le chemin de croix : ça vous parle ?

Ils ont entre huit et dix ans et sont autour de moi. Ils regardent attentivement la photo de la première station du chemin de croix de l'église de Torcy. Et les commentaires fusent :
- C'est Lui !  

- Qui Lui ?
- Ben Jésus, regarde il est devant, normal c'est le personnage le plus important !
- Et puis il a un regard tout doux alors que le militaire romain Lui attache les mains !
Le militaire, ils l'ont reconnu grâce à son casque et Jésus, parce qu’il est devant et que son regard est empli de douceur et de tristesse (tant pis pour l'auréole crucifère).
- Et derrière, c'est qui ?
- Lui c'est le juge, il se mouille pas, son visage est sans expression mais c'est comme s'il repoussait sur Jésus sa décision de l'envoyer à la mort.
- C'est pourtant pas sa faute à Jésus !
Ponce Pilate condamne le Christ sans Lui être hostile. Le romain fait son métier de militaire sans état d'âme et Jésus accepte sans se rebeller le destin imposé et annoncé depuis longtemps. 

2 commentaires:

  1. Je ne connais pas visuellement ce Chemin de croix mais il m'apparait lumineux
    Je suis frappé par l'expression des regards de chacun et l'intensité du regard de Jésus
    Un regard qui invite à être "en vérité", qui descend au plus profond du coeur de l'homme

    RépondreSupprimer
  2. un hors paroisse !19 févr. 2015 à 19:00:00

    Ce regard de Jésus qui a touché François le commentateur de 23 h 15 me fait penser à la manière de réagir de Jésus dans l'Evangile à travers un très beau texte du Cardinal DECOURTRAY de LYON il y a quelques années :

    Jésus n'a pas dit ..

    Lisez-le sur : http://lyon.catholique.fr/?Priere-de-Mgr-Albert-Decourtray-a

    RépondreSupprimer