dimanche 2 juillet 2017

Vous avez dit vocation ?

Oui, vous avez bien entendu. 117 jeunes hommes sont ordonnés prêtres cette année en France. L'intérêt n'est pas tant statistique, mais de rappeler que le Seigneur appelle toujours.
La question est plutôt l'accueil de l'appel. S'il nous faut des appareils acoustiques compte-tenu des brouillages auditifs actuels, de même la disponibilité du cœur, nécessaire à l'accueil de l'appel, demande également un soin particulier aujourd'hui, au masculin et au féminin. 
« Le semeur est sorti pour semer» (Mt 13). Les jeunes appelés ont entendu cette parole et ont compris que les blés sont murs pour la récolte et qu'il ne faut pas laisser la récolte « pourrir » sur pied. La belle nouvelle de l'Amour de Dieu n'a de cesse pour eux que d'être partagée et sa joie transmise. Il y a urgence ! C'est le saisissement de la mission, comme une nécessité à partager un trésor. Quatre des quatorze ordonnés de Paris, le 24 juin, partent à vie en Asie (Missions Etrangères de Paris) ! En ce temps de pénurie vocationnelle, c'est dire le sens profond de cet appel qui est avant tout missionnaire ; ici et ailleurs, il y a «urgence-récolte». 
Il en va de même, et préalablement, pour la vocation baptismale de chacun. Celle des familles est de favoriser l'accueil : c'est aujourd'hui et ici. 

Bon été, avec ma fidèle prière. 

Père Edouard Ducamps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire