Il est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité !

vendredi 4 novembre 2011

Toussaint à la Maison de retraite "Bellevue"


"Tressaillez de joie, tressaillez de joie
car vos noms sont inscrits dans le Coeur de Dieu !"

C'est avec ce chant que nous sommes entrés en prière à la messe de la Toussaint à Bellevue. 
Tout en chantant, les lumières ont brillé progressivement au dessus des prénoms des personnes décédées ici cette année.

Après la proclamation de la Parole, le prêtre nous a aidés à mieux comprendre une Béatitude « Heureux pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux ! » en commentant une prière trouvée dans l'oratoire de l'hôpital la veille de la Toussaint et donc confiée à l’Église par l'intermédiaire de l'aumônerie. La voici :

« Seigneur mon Dieu,

Je t'écris mais je ne sais pas si les personnes donneront ce message. En tout cas, je sais que Toi, tu le recevras et que tu écoutes les enfants qui te prient. J'ai confiance en Toi et je t'aime. Tout vient de Toi. Je te bénis Père pour tout ce que tu es. J'espère en Toi.

Je te confie mon père, sa maladie, protèges-le, bénis-le, guéris-le, remets-le sur pieds. Dis-lui que je l'aime.

Père même si je vis tant de choses difficiles, pardonne-moi de ne pas toujours rendre grâce, et de ne pas tout comprendre.

Père si tu le veux, tu le peux. »



 Marie Peugniez, aumonier.

3 commentaires:

  1. Je trouve que la prière ci-dessus déposée à l'oratoire de l'hopital de Château et celle figurant plus bas (2 novembre / pour les défunts)ajoutent au blog une note spirituelle et de proximité ; ce sont des gens d'ici qui l'ont écrit !
    ces prières m'ont fait du bien !
    à renouveler !

    RépondreSupprimer
  2. messages pleins d'espérance
    bienvenus en ces temps moroses.

    RépondreSupprimer
  3. Ce matin je regarde les feuilles mortes des arbres qui volent au vent... c'est dimanche, je vais aller à la messe , je me dis que nous avons cette chance de vivre ce jour autrement que les autres jours de la semaine, d'avoir ce roc qu'est pour nous le Seigneur, de ne pas être comme des feuilles balayées parle vent ; j'en remercie le Seigneur.
    bon dimanche !

    RépondreSupprimer