Incendie à Notre Dame de Paris

Incendie à Notre Dame de Paris
Incendie à Notre Dame de Paris

mercredi 18 juillet 2012

Campagne été 2012 autrement

Les sols agricoles sont les supports de notre alimentation et leur dégradation par la perte de matière organique, l’érosion, la salinisation ou l’extension des zones désertiques constitue, au niveau mondial, une menace pour la survie de l’humanité si des correctifs appropriés ne sont pas apportés.


L’extension de l’urbanisation entraine une réduction régulière des terres agricoles et des zones naturelles, une artificialisation des sols qui pose, dans certains cas, de graves problèmes d’inondation, sans parler des incidences sur le changement climatique.



La pollution des sols et du sous-sol par l’agriculture, l’industrie, les déchets et l’exploitation pétrolière et minière peut mettre en danger la qualité des eaux souterraines dont les hommes ont un besoin vital. Les sols contaminés doivent être dépollués à grand frais.

La terre, c’est aussi le support de la biodiversité, de cette faune et de cette flore, de la forêt, de ces paysages que nous avons la chance de pouvoir contempler.

Alors, au moment de prendre nos congés d’été, qu’ils nous conduisent à la mer, à la montagne, à la campagne ou que nous restions en ville, prenons le temps :

  • d’admirer les merveilles de ce que Dieu nous a offert, du petit ver de terre aux espèces les plus rares ;
  • de sensibiliser nos enfants à l’importance du maintien de la matière organique et de la vie animale dans nos jardins ;
  • de respecter scrupuleusement la nature, en évitant d’y jeter le moindre déchet, de piétiner les zones présentant des risques d’érosion, de prendre le risque de faire du feu en zone interdite, etc… ;
  • de pratiquer un tourisme responsable de la nature et des hommes et même, si possible, « éco-solidaire ».

De manière générale, dans notre chemin sur la terre, ne chargeons pas inutilement notre besace. Nous serons ainsi plus disponibles pour admirer, pour prier, pour partager et pour rester attentifs aux autres.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire