lundi 17 septembre 2012

Rentrée de la communaute Foi et Lumière " Les pèlerins d'Emmaüs"

Dimanche 16 septembre, la communauté Foi et Lumière de Château-Thierry s'est réunie pour sa rentrée de l'année 2012-2013.
Notre cheminement durant cette année aura pour thème : "Appelés à porter du fruit"


Chaque rencontre sera marquée par l'approche de témoins et d'apôtres qui nous servirons à étayer notre méditation. C'est Marie-Madeleine qui est la première sur cette route. Celle que le Christ à regardée et que ce regard à touché jusqu'au fond de son âme. Elle l'a rejoint chez Simon et elle s'est dépouillée de tout son arsenal de séduction : ses cheveux, ses larmes, ses baisers et son parfum. Elle a rejoint le groupe de femmes qui suivait Jésus. Elle a accompagné et soutenue Marie au pied de la croix. Elle a été témoin de la mort de Jésus. Elle a vu l'endroit où son Bien-Aimé à été enseveli. Elle est la première à se rendre au tombeau à l'aube de Pâques. elle est la première à à être appelée par son nom par Jésus ressuscité. Nous aussi, nous sommes appelés par notre nom par Jésus.

Voila la prière que nous avons reprise pour témoigner de cet appel.

Tu m'appelles par mon nom.
Toi le berger qui connaît tes brebis.
Pour toi, je ne suis pas un individu quelconque perdu dans la masse.
Je suis une personne, unique et différente, avec sa richesse propre.
Lorsque tu es venu parmi les hommes,
c'est chaque personne que tu as voulu appeler.
Ton amour n'embrasse pas seulement l'humanité,
il se porte sur chacun de nous.
Chacun est choisi, aimé pour ce qu'il est, désiré par ton coeur.
Tu me connais à fond, beaucoup mieux que moi-même,
tu me suis du regard.
Et tout en constatant mes fautes, mes déficiences,
tu m'estimes à travers tout.
Tu as confiance en moi, en la grâce que tu me donnes et qui me fait grandir.
Tu m'appelles sans cesse en murmurant mon nom de ta voix mystérieuse.
Fais-moi saisir l'amour dans ce nom prononcé par Toi, et suivre ton appel.
Père Eusèbe Ménard. "L'Eglise telle que je l'aime"

Que cette prière puisse enrichir votre méditation.
Daniel COLOMB

Aucun commentaire:

Publier un commentaire