Messes
Règles en vigueur : laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et n'occuper qu'une rangée sur 2 + masque obligatoire et gestes barrière


- Quatrième dimanche de Pâques 25 avril
9h30 à Nesles-la-Montagne
11h à Saint Crépin

- en semaine à Saint Crépin : du lundi au samedi à 9h

Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h

Confessions à l'église Saint Crépin :
. Chaque samedi à 9h30

vendredi 26 octobre 2012

Question d'actualité : ouvrons le débat !

Elargir le mariage aux personnes de même sexe ? 
Ouvrons le débat !
L’élargissement du mariage civil aux personnes de même sexe et la possibilité pour elles de recourir à l’adoption, est une question grave. Une telle décision aurait des conséquences importantes sur les enfants, l’équilibre des familles et la cohésion sociale.
Il serait réducteur de fonder la modification du droit qui régit le mariage et la famille, sur le seul aspect de la non-discrimination et du principe d’égalité.
Le Conseil Famille et Société a voulu prendre en compte, avec l’aide d’experts, la complexité
de la question et fournir des éléments de réflexion abordant les principaux enjeux de la
décision envisagée.
La réflexion s’adresse aux catholiques, mais elle ne reflète pas qu’un point de vue religieux.
Elle peut intéresser toute personne s’interrogeant sur les mesures annoncées par le
gouvernement.
Cette démarche, qui se veut respectueuse des personnes, s’inscrit dans la volonté de l’Eglise
de participer au débat public. Elle le fait, s’appuyant sur la tradition chrétienne, dans le souci
de servir le bien commun.

Le Conseil Famille et Société
Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, président
Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy
Mgr Gérard Coliche, évêque auxiliaire de Lille
Mgr François Jacolin, évêque de Mende
Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire de Strasbourg
Mgr Armand Maillard, archevêque de Bourges
M. Jacques Arènes, psychologue, psychanalyste
Mme Monique Baujard, directrice du Service national Famille et Société

Mme Françoise Dekeuwer-Défossez, professeur de droit
Père Gildas Kerhuel, secrétaire général adjoint de la CEF
Sr Geneviève Médevielle, professeur de théologie morale
M. Jérôme Vignon, président des Semaines Sociales de France


Au sommaire de cette note :
Ouvrir un vrai débat
Comprendre la position de l’Eglise catholique
Refuser l’homophobie
Entendre la demande des personnes homosexuelles
Connaître les limites du PACS
Prendre en considération le droit français
Mesurer les enjeux pour l’avenir
Evaluer les conséquences juridiques de la réforme envisagée

4 commentaires:

  1. Cette note nous est bien utile pour mieux comprendre ce qui est en jeu dans ce projet ;
    je l'ai transmise à notre fille qui nous interrogeait récemment sur la position de l'Eglise
    et j'avoue que je n'ai pas bien su quoi répondre !
    Je vous remercie de nous apporter des élements de reflexion
    bonne journée !
    cf

    RépondreSupprimer
  2. Trop souvent l'Eglise nous laisse face à des questions actuelles avec notre seule conscience sous couvert de tolérance !
    Eglise ne sois pas muette sur ces graves questions !
    Et engageons nous résolument contre un tel projet qui va fausser tous les repères !
    Manifestons notre opposition, le site du diocèse de Paris est très précis;
    ne désertons pas nos responsabilités de chrétiens !

    RépondreSupprimer
  3. Notre responsabilité de chrétiens c'est de vivre l'Evangile;
    L'Evangile de ce dimanche nous appelle à ouvrir les yeux:
    Que veux-tu que je fasse pour toi ? demande le christ —
    que je voie. »
    L'Evangile nous aide à ouvrir les yeux pour comme le dit la fin de cet Evangile "pour suivre Jésus sur la route";
    ouvrir les yeux sur cette question du mariage homosexuel comme sur d'autres questions de la vie familiale, sociale
    Ouvrir les yeux aussi pour voir les merveilles de Dieu à l'oeuvre dans notre monde ar il s'y vit aussi des belles choses !

    RépondreSupprimer
  4. BONNE TONALITE GENERALE DE CE TEXTE EPISCOPAL !

    RépondreSupprimer