dimanche 10 janvier 2016

Une visite en maison de retraite

Je rencontre régulièrement Mme B., sourde et pratiquement aveugle. La visite de son Seigneur est toujours attendue et préparée. Je m'installe dans le fauteuil et elle s'asseoit sur son lit, me prend les mains et, le visage contre le mien, elle prie le "Notre Père" et le "Je vous salue Marie". Puis elle ouvre grand les bras pour recevoir le Corps du Christ (le geste même que le fit le vieillard Syméon pour recevoir l'Enfant Jésus dans ses bras) en se disant, en vérité, indigne de le recevoir !

Une Visitation ! Elle, très âgée, reconnaît le Seigneur comme Elisabeth a reconnu le Christ et a tressailli de joie !

La visite ne dure que quelques minutes mais ô combien précieuses ! Elle m'embrasse avec effusion en me remerciant de "prendre du temps pour (lui) apporter le Seigneur" !
Cette dame irradie du bonheur de la visite du Seigneur en elle ! C'est sa nourriture pour la semaine, me dit-elle ! Elle le garde en elle et le partage à qui entre dans sa chambre.

Merci, Seigneur, pour ce cadeau que sont les personnes âgées !


Catherine LEMARIE 

1 commentaire:

  1. Parole choisie de notre Pape :
    Un fleuve de misère n'est rien face à un océan de miséricorde!

    RépondreSupprimer