Communiqué 23 février 2018

Communiqué

23 février 2018


Notre évêque, Mgr Renauld de DINECHIN est hospitalisé depuis ce mardi 20 février.


Il est soigné pour une pneumopathie qui lui impose un temps de repos.


Nous l'entourons de notre prière fraternelle et formons pour lui des vœux de bon rétablissement.

Service diocésain de la Communication


mercredi 1 mars 2017

Message de Carême de notre évêque

Trois moyens, une finalité



Aujourd’hui, ouverture du Carême. L’appel du Seigneur retentit : « Revenez à moi de tout votre cœur ! Déchirez vos cœurs, non pas vos vêtements ! »

Trois grands repères sont donnés par l’Evangile pour « revenir » vers le Seigneur : le jeûne, la prière, l’aumône. Ou encore, selon le sigle des trois P : Pénitence, Prière, Partage = PPP. Trois moyens pour mettre en œuvre la conversion à la laquelle aspire notre personnalité profonde, mais surtout, la conversion que Dieu notre Père attend de nous.

Le jeûne. Après des années où le jeûne est tombé en désuétude, beaucoup aujourd’hui redécouvrent d’une part que s’abstenir de certains repas est quelque chose de possible, d’autre part que cette prise de distance d’avec les schémas collectifs de consommation opère une purification intérieure et une libération bienfaisante. Pour le chrétien, le jeûne signifie un état de veille, l’attente de l’Epoux.

La prière. Le cœur de l’homme souffre d’insatisfaction tant qu’il n’est pas connecté en Dieu ; ainsi l’exprime St Augustin : « Tu nous as faits pour toi Seigneur, et notre cœur est sans repos, tant qu’il ne demeure en toi ». Avez-vous pu créer un coin prière dans votre appartement, afin de venir prier, seul ou en famille ? Un coin prière, c’est une présence de Dieu dans l’appartement. C’est un appel à Lui donner sa place. En famille, on peut y lire l’évangile du dimanche suivant afin de préparer la messe.

L’aumône. Sainte Elisabeth de la Trinité affirme que dans l’Eglise, « il n’y a pas de JE en dehors du NOUS ». Nul ne peut ignorer ceux qui l’entourent, proches ou lointains. Partager est un précepte absolu de notre conversion au Christ. En ces jours de Carême, nous entendrons l’appel dans nos paroisses pour les actions du CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), et pour d’autres actions de solidarité auxquelles je vous demande de prendre votre part. Je vous invite aussi à profiter de cette période pour réfléchir aux enjeux de l’élection présidentielle.

Trois moyens, une seul finalité : renouer avec le Père Eternel. « Ton Père voit ce que tu fais dans le secret, il te le revaudra », affirme Jésus. Toute la vie de Jésus sur la terre fut connectée au Père Eternel. Pas une seconde, il n’y fait défaut. Il met toute son ardeur à nous introduire dans cette relation, afin que nous aussi, nous soyons des êtres connectés… au Père Eternel !

Cher ami, disciple de Jésus-Christ dans l’Aisne, prends conscience de l’aspiration profonde de ta personnalité. Ainsi  l’exprime St Ignace d’Antioche : « il y a en moi une source qui murmure : viens vers le Père ! »

+ Renauld de Dinechin
Evêque de Soissons, Laon et St Quentin
Premier mars 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire