Messes
Règles en vigueur : laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et n'occuper qu'une rangée sur 2 + masque et gestes barrière

- dimanche 24 janvier
. à 9h30 à Etampes-sur-Marne (et non le samedi 23/01 à 18h30 en raison du couvre feu à 18h)
. à 11h à l'église Saint Crépin de Château-Thierry
- en semaine à Saint Crépin : du lundi au samedi à 9h
Adoration : chaque vendredi après la messe de 9h
Confessions : contacter le Père Aimé Victor - 03 23 82 25 77
Le samedi de 9h30 à 10h, il y a permanence pour les confessions.

vendredi 16 août 2019

Méditation d'été


« Apprends-nous la vraie mesure de nos jours » 



Pour qui veut bien en prendre la peine, la méditation des Evangiles -en général- et du chapitre12 de saint Luc proposé par la liturgie dominicale de ce mois d’août, nous conduit à ausculter la réalité de notre existence et de notre âme. 
«Etre riche en vue de Dieu » pourrait être le point de réflexion et de discernement dans la prière. La sagesse, nous dit Jésus, est de comprendre que « la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède » (Lc12). 
L’homme nouveau chasse l’homme ancien car il se renouvelle sans cesse en vue de la pleine connaissance (Col.3). Cela implique des choix nets, une vigilance accrue (garder la lampe allumée) car la porte est étroite : beaucoup tenteront d’y entrer par effraction et ne seront pas sauvés (Lc 13, 22-30). 
Les apostasies silencieuses de nos vies chrétiennes nous guettent. Les reniements de nos engagements, l’affadissement consenti de notre foi au profit des vanités séduisantes de la vie nous éloignent de l’Espérance nécessaire face aux épreuves de la vie. 
Ainsi, la brume ne permet plus de distinguer la porte étroite, nos yeux ne voient plus, nos intelligences perdent le sens commun. 
Oui, Jésus doux et humble de cœur, rend mon cœur semblable au tien afin que je comprenne la vraie mesure de mes jours et des vies que je rencontre. « Rassasie-nous de ton amour au matin, que nous passions nos jours dans la joie et les chants » (Ps 89). 
En Jésus, 
Père Edouard Ducamps



Aucun commentaire:

Publier un commentaire