En bref

Eglise Saint Crépin : L’église est ouverte chaque jour de 8h30 à 19h / Messes dominicales : - Samedi : 19h en village - Dimanche : 9h et 11h à Saint Crépin / - en semaine à Saint Crépin : mardi, jeudi, vendredi et samedi à 9h / le mercredi à 9h à la chapelle de l'Hôtel-Dieu / - Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h / - Confessions à l'église Saint Crépin : chaque samedi à 9h30

mardi 1 février 2022

Homélie du 4° dimanche du Temps ordinaire - 30 janvier

 

En ce dimanche, l’Eglise chante et exalte l’amour incommensurable, universel et éternel de Dieu. Dieu aime tous les peuples de la terre et ne fait pas de différence entre les hommes. Les bienfaits du Seigneur sont destinés et accordés à toutes les nations et à chacun de ses fils sans faire de distinction. En ce jour, l’Eglise nous invitant à imiter Dieu-Amour, nous donne de nous interroger sur notre façon d’aimer Dieu et le prochain. 
En ce dimanche, l’Eglise et le monde prient particulièrement pour les lépreux. A travers ce geste, l’Eglise exprime sa proximité envers ses filles et ses fils et leur apporte l’amour de Dieu qui entoure ses enfants et les rappelle leur dignité.
Dans la première lecture, Jérémie, le prophète, atteste que Dieu nous aime d’un amour éternel. Car Dieu est amour (1Jn4,16). Deux phrases utilisées par les prophètes désignent et soulignent la caractéristique propre de cet amour :
- Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais : par cette parole, le prophète montre que l’amour de Dieu nous précède et nous porte de toute éternité. Dieu nous a prédestinés à être pour Lui des fils adoptifs (Eph1,5), c’est ainsi qu’Il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde (Eph1,4). Dans ce sens, l’amour de Dieu couvre et bénit toute notre existence par toutes sortes de bénédictions. 
- Avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré : la consécration, c’est mettre à part pour Dieu. Dans l’acte de consécration, Dieu par amour fait de l’homme son bien propre et personnelle. C’est tout le sens de la consécration baptismale. Ainsi, dans la vie comme dans la mort, nous appartenons à Dieu (Rm14,8). Et si nous sommes à Dieu, plus rien ne nous fera peur. Le Seigneur nous invite à vivre pour Lui c’est-à-dire à Lui rendre le même amour en aimant nos frères.    


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire