Messes
Règles en vigueur : laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et n'occuper qu'une rangée sur 2 + masque et gestes barrière

- dimanche 17 janvier
. à 9h30 à Brasles (et non le samedi 16/01 à 18h30 en raison du couvre feu à 18h)
. à 11h à l'église Saint Crépin de Château-Thierry
- en semaine à Saint Crépin : du lundi au samedi à 9h
Adoration : chaque vendredi après la messe de 9h
Confessions : contacter le Père Aimé Victor - 03 23 82 25 77
Le samedi de 9h30 à 10h, il y a permanence pour les confessions.

lundi 19 mars 2012

Indignation - compassion et prière

Communiqué de la conférence des évêques de France

Paris, le 19 mars 2012
Suite à la tuerie odieusement perpétrée ce Lundi contre un professeur et des enfants devant un collège juif de Toulouse, les catholiques de France expriment leur vive indignation devant cette violence aveugle qui vise des personnes sans défense.
Dans l’attente de toutes précisions concernant le déroulement de l’enquête, partageant l’émotion des familles et des communautés concernées, l’Eglise catholique organise un temps de prière à la Cathédrale Notre Dame de Paris, le lundi 19 mars 2012 à 17h45.
Seront évidemment associés à cette intention les parachutistes lâchement assassinés il y a quelques jours à Montauban et à Toulouse.
Réunis à New York pour une rencontre avec des rabbins, les Cardinaux VINGT-TROIS et BARBARIN, ainsi que Monseigneur LE GALL, Archevêque de Toulouse, font savoir leur tristesse et leur prière.
Monseigneur Bernard PODVIN
Porte-parole des évêques de France

Le père Federico Lombardi, directeur du bureau de presse du Saint-Siège, sollicité par des journalistes, a condamné fermement cette attaque: "L'attentat de Toulouse qui est à l’origine de la mort d’un enseignant et de trois enfants juifs est un acte horrible et ignominieux, qui s’ajoute à d’autres actes récents de violence absurde qui ont touché la France. Cet acte suscite une profonde indignation et la plus ferme condamnation et exécration notamment pour l’âge et l’innocence des jeunes victimes et parce que cela s’est produit dans une institution éducative juive pacifique. Comme l’a déjà affirmé l’archevêque de Toulouse, nous exprimons aux familles des victimes et à la communauté juive notre plus vive participation, notre préoccupation pour ce fait horrible et notre solidarité spirituelle la plus profonde." 

1 commentaire:

  1. Je trouve très bien que sur de graves ou importants évenements nationaux, le blog de la paroisse qui est d'abord local ne reste pas silencieux et donne une parole rapidement.
    Prendre la parole est important comme citoyen et comme chrétien.

    RépondreSupprimer