Le merveilleux signe de la crèche : cliquer ici pour lire la lettre du Pape François du premier décembre 2019

vendredi 2 janvier 2015

La lumière de l'Epiphanie



Avant de les entendre chanter de vive voix,
lors de notre prochaine fête paroissiale,
le 5 juillet, (date à retenir !),
écoutons déjà Marie-Louise VALENTIN et Hubert BOUREL.

"La lumière est venue sur la terre
Quelqu'un frappe aux volets de ton cœur
La lumière a fait de nous des frères,
Le secret pour un monde meilleur.

Chercher encor l'étoile à suivre,
Chercher toujours la Vérité,
Cette force qui nous rend libre,
Cette innocence à retrouver."


Puisque Dieu a choisi de se manifester en se cachant ,
l'endroit où il se cache n'est pas en dehors de nos cœurs.
Ouvrir nos volets
suivre l'étoile qui "fait de nous des frères",
croire en l'autre, de tout cœur,
avant même de le rencontrer,
c'est une super route lumineuse !
Bonne fête de l’Épiphanie !

7 commentaires:

  1. Merci pour cette route de lumière.
    J'ai apprécié de pouvoir écouter le chant... et quelques autres
    à partir d'un simple clic sur le message.
    C'est un beau répertoire.

    RépondreSupprimer
  2. De tous les temps, Seigneur, des hommes et des femmes
    de toutes races et de tous pays
    n'ont cessé de parcourir des routes semées d'embûches pour te chercher.

    Et toi, Seigneur, sur leur chemin tu leur as fait cadeau d'un signe :
    cette étoile lumineuse pour ceux qui savent regarder et avancer.

    De tous temps, Seigneur, petits et grands
    de toutes les sociétés n'ont cessé de se rassembler pour te prier
    et pour découvrir ton visage.

    Et toi, Seigneur, sur leur chemin tu leur as fait cadeau d'un signe :
    cet enfant dans la crèche pour ceux qui savent trouver et reconnaître.

    De tous temps, Seigneur, des hommes et des femmes,
    croyants et incroyants, n'ont cessé de se rencontrer
    pour semer l'unité à travers le monde.

    Et toi, Seigneur, sur leur chemin tu leur as fait cadeau d'un signe :
    cet Évangile, cette Bonne Nouvelle pour ceux qui veulent comprendre,
    aimer et inventer une terre de bonheur.

    RépondreSupprimer
  3. Alleluia pour la chorale du soleil et merci pour cette messe de l'Epiphanie !
    messe joyeuse pour cloturer ce temps de fêtes !

    Un regret seulement : la messe de 23 h à Saint Crépin à Noel triste ; à la sortie plusieurs personnes m'ont dit qu'on n'avait pas l'impression d'être à Noel ; messe qui manquait de rayonner la joie de Noel ; dommage qu'il n'y ait pas eu de chorale pour nous entrainer !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé le tweet du Pape François le 31 décembre :

    Seigneur, merci !

    Pouvoir le dire au dernier jour de l'année mais aussi chaque jour de l'année qui vient !

    RépondreSupprimer
  5. Jésus est pour moi comme une étoile qui éclaire mon existence et guide mes pas.
    Des fois je cherche cette petite lumière car des nuages peuvent cacher momentanément l'étoile
    que 2015 soit pour tous un beau ciel étoilé

    RépondreSupprimer
  6. bonne année à chacun et à nos prêtres.
    j'ai reçu cette prière qui m'a plu et que je vous transmet :
    la voici

    Approche-toi de Lui, et sois illuminé !

    Fais-moi venir à Toi, ô Christ,
    Toi sans qui personne ne va au Père.

    Approche-toi de Lui, et sois illuminé !

    Je veux être toujours auprès de Toi,
    que ta Lumière chasse mes ténèbres !

    Approche-toi de Lui, et sois illuminé !

    Tu T'es montré à tes disciples ;
    viens convaincre l'incrédule que je suis.

    Approche-toi de Lui, et sois illuminé !

    RépondreSupprimer
  7. Ce qui suit ne vient pas de moi ! ... mais du Pape François lors du premier angélus dominical de l’année, le 4 janvier 2015,

    « Les hommes parlent beaucoup de la lumière mais ils préfèrent souvent la tranquillité trompeuse de l’obscurité. Nous parlons beaucoup de la paix, mais nous recourons souvent à la guerre ou choisissons le silence complice, ou encore nous n’agissons pas concrètement pour construire la paix », a dit le Pape. « Le coeur de l’homme peut refuser la lumière et préférer les ténèbres, parce que la lumière met à nu ses oeuvres mauvaises. Qui fait le mal déteste la lumière. Qui fait le mal déteste la paix. Nous venons de commencer il y a quelques jours une nouvelle année au nom de la Mère de Dieu et célébré la Journée mondiale de la Paix sur le thème : « Non plus esclaves mais frères ». Mon souhait est que l’on dépasse l’exploitation de l’homme par l’homme. Cette exploitation est une plaie sociale qui mortifie les rapports interpersonnels et empêche une vie de communion imprégnée de respect, de justice et de charité. Tout homme et tout peuple a faim et soif de paix. Il est donc nécessaire et urgent de construire la paix! La paix n’est pas seulement l’absence de guerre mais une condition générale dans laquelle la personne humaine est en harmonie avec elle-même, en harmonie avec la nature et en harmonie avec les autres… Cependant, faire taire les armes et éteindre les foyers de guerre reste une condition indispensable pour envisager un chemin vers la paix sous ses différents aspects. Je pense aux conflits qui ensanglantent encore trop de régions de la planète, aux tensions dans les familles et dans les communautés, dans combien de familles, combien de communautés même paroissiales, y a-t-il la guerre!, ainsi qu’aux violentes oppositions dans nos villes et nos pays entre des groupes d’origines culturelle, ethnique et religieuse différentes. Nous devons nous convaincre, même si les apparences sont contraires, que la concorde est toujours possible, à tous les niveaux et dans toutes les situations. Il n’y a pas d’avenir sans propositions et projets de paix! Il n’y a pas d’avenir sans paix! »

    Le Pape a ensuite souligné que la paix est annoncée comme un don spécial de Dieu, dans la naissance du Rédempteur: Paix sur terre aux hommes que Dieu aime. Ce don, a-t-il ajouté, doit être imploré chaque jour dans la prière… et accueilli chaque jour avec engagement dans les situations dans lesquelles nous nous trouvons. A l’aube de cette nouvelle année, nous sommes tous appelés à raviver dans notre coeur un élan d’espérance qui doit se traduire dans des oeuvres concrètes de paix…dans ta maison, dans ta communauté, dans ton travail… des oeuvres de paix, de réconciliation et de fraternité. Chacun d’entre nous doit accomplir des gestes de fraternité à l’égard du prochain, notamment de ceux qui sont éprouvés par des tensions familiales ou des désaccords en tous genres. Ces petits gestes ont beaucoup de valeur. Ils peuvent être des graines d’espérance, ils peuvent ouvrir des routes et des perspectives de paix ».

    C’est pourquoi le Saint-Père a encouragé les fidèles à invoquer Marie, Reine de la Paix, qui « au cours de sa vie terrestre, a connu des difficultés liées à la fatigue quotidienne de l’existence. Mais elle n’a jamais perdu la paix du coeur, fruit de l’abandon confiant à la miséricorde de Dieu. Demandons à Marie notre tendre Mère d’indiquer au monde entier la voie sûre de l’amour et de la paix ».

    RépondreSupprimer