vendredi 5 juin 2020

Lien paroissial, vendredi 5 juin

Mémoire de saint Boniface, martyr (+754) apôtre de la Germanie et réorganisateur de l'Eglise Franque. Massacré avec 52 compagnons à Dokkum (Hollande). 
- La messe, 2 Tim 3,10-17; Ps118; Mc 12, 35-37.
Lire ici les textes de la messe de ce vendredi
 Deux mots émergent : enseignement et écriture. 
Jésus lui-même enseigne en s'appuyant sur l'Ecriture comme dans le passage de l'Evangile. Il a répondu au démon dans le désert d'après l'Ecriture. Sur le chemin d'Emmaüs, ressuscité, il a conversé avec ses compagnons en parlons de "tout ce qui le concernait dans les écritures" et ceux-ci avaient le cœur éveillé à cette parole pour pouvoir ensuite le reconnaître. Paul instruit Timothée, lui disant :"...tu connais les Saintes Ecritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, en vue du salut par la foi que nous avons en Jésus Christ." Car ignorer l'Ecriture, c'est ignorer le Christ. Enfin, il est loin le temps où l'accès à l'écriture était réservé à quelques uns. Le concile Vatican II l'a rendu à tous; ainsi, Ecriture et Tradition sont le lieu de la transmission de la foi.

- Horaires de messe rectification: vous avec noté une erreur pour la messe à Bellevue : il faut lire 14h30 et non 10h (à partir du 18 juin - jusqu'à nouvel ordre personnes extérieures à l'établissement non autorisées). 


- A lire, une lettre adressée par Mgr de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, au président Macron sur l'après-covid : "Le matin sème ton grain".

A demain, 
P. Edouard, Nestor et Pierre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire