En bref

Eglise Saint Crépin : L’église est ouverte chaque jour de 8h30 à 19h / Messes dominicales : - Samedi : 19h en village (du 1er mars au 31 octobre) et à 18h (du 1er novembre au 28 février) - Dimanche : 9h et 11h à Saint Crépin / - en semaine à Saint Crépin : mardi, jeudi, vendredi et samedi à 9h / le mercredi à 9h à la chapelle de l'Hôtel-Dieu / - Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h / chaque dimanche à 17h avec Vêpres et Salut du Saint Sacrement - Confessions à l'église Saint Crépin : chaque samedi à 9h30

mardi 6 juin 2023

Homélie du dimanche 4 juin, Solennité de la Sainte Trinité par le Père Claude

Devant le mystère d’un Dieu si grand et trois fois saint, l’attitude du croyant, c’est de se mettre à genou et  d’adorer. Voilà ce que fait Moïse sur le mont Sinaï. Aussitôt après avoir entendu la voix du Seigneur, « Moïse s’inclina jusqu’à terre et se prosterna. » (Ex34,8)


La solennité de la Sainte Trinité nous invite à l’adoration et à l’action de grâce en raison de la faveur que Dieu nous fait de pouvoir entrer dans l’intimité du Père et du Fils et du Saint Esprit. Dans chaque Eucharistie que nous célébrons, nous entrons dans l’intimé de Dieu. Dans chacune de nos assemblées de prière, nous expérimentons la présence de la Sainte trinité, car elle commence toujours par le  signe de la croix qui est le signe de la Sainte Trinité. Sur le mont du Sinaï, dans un moment d’intimité comme celui de l’adoration, Moïse pouvait parler à Dieu et lui faire la demande de marcher au milieu du peuple d’Israël à travers le désert : « S’il est vrai que mon Seigneur, j’ai trouvé grâce à tes yeux, daigne marcher au milieu de nous. »

La fête de Trinité Sainte nous donne de célébrer un Dieu immanent, un Dieu qui n’est pas loin mais un Dieu qui marche au milieu de nous. IL est vrai que jusqu’à une époque de la révélation, il était impossible de concevoir que Dieu puisse être proche des hommes. Dieu était plutôt le Dieu transcendant, inapprochable, qu’on ne peut atteindre que par l’intermédiaire des petits dieux : d’où les idoles. Aujourd’hui la révélation de la Trinité Sainte nous montre plus tôt que Dieu est proche de nous.

La solennité de la Sainte Trinité, nous donne de comprendre que Dieu est amour et que nous sommes invités à demeurer dans l’amour. Si Dieu est amour, comme nous aimons souvent à le dire, c’est parce qu’il y a altérité, c’est parce qu’il y a en Dieu communion de personnes, car l’on ne peut concevoir l’amour en dehors des personnes. Et si nous acceptons que Dieu le père a engendré le Fils, que le Fils vient du Père ; et que l’Esprit Saint procède du Père et du Fils  comme le précise notre Credo nous acceptons aussi que cela ne peut être que l’œuvre de l’amour, car seul l’amour est capable d’engendrer et l’amour (pour y revenir une fois encore) n’est possible que là où il y a communion des personnes. Cela est d’autant plus vrai que nous l’expérimentons dans le sacrement du mariage dans l’amour qui unit les époux. C’est cet amour qui ne s’enferme pas sur lui-même, qui est don que Dieu déverse en abondance sur nous à travers le Fils qui se livre pour nous jusqu’au sacrifice de la croix. C’est dans ce même amour que nous sommes engendre aussi à la vie de Dieu à travers sacrement de baptême et qui nous donne d’appeler Dieu Père.

Laissons la sainte Trinité habiter notre vie et remplir notre quotidien. La tradition chrétienne nous a habitué à inviter la Sainte Trinité au cœur de toutes nos journées, au levé, avant le couché, au repas, après le repas, aux entrée et sortie du travail, en tout temps et en tout lieu à nous marquer du signe de la croix en disant « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit » ainsi nous demandons que la Trinité Sainte soit toujours là présente au cœur de notre vie, à habiter nos pensées, nos esprits, à nous assister dans tout ce que nous faisons ou entreprenons et à nous aider aussi à porter nos fardeaux comme cela peut nous arriver. Ce geste très simple à faire, mais qui pourtant n’est plus le bienvenu à nos tables, à nos réunions, bref dans notre quotidien.  Prions la Sainte Trinité de donner plus de fécondité à notre foi pour notre salut et qu’elle nous apprend à l’aimer par toute notre vie. Amen

Père Claude MITCHIKPE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire