vendredi 11 février 2011

la pastorale de la santé ... vous connaissez ?

une présentation de l'équipe locale de la pastorale de la santé

La Pastorale de la Santé est un service d'Eglise, qui se décline en 3 branches :

  • l'Aumônerie des Hôpitaux
  • le Service Evangélique des Malades
  • la Pastorale des Personnes Handicapées

Elle a pour mission :

- de rendre une simple visite d'amitié aux personnes malades, âgées, isolées

- de leur apporter le réconfort d'une présence priante, si la personne le demande, du sacrement des malades ou de l'Eucharistie lorsque la personne ne peut plus se déplacer.


L'aumônerie de l'hôpital

L'aumônier de l'hôpital, nommé par l'évêque, s'entoure d'une équipe de bénévoles, qui se rencontre régulièrement pour relire ses visites et se ressourcer dans la Parole de Dieu avec un accompagnateur spirituel.

Dans notre paroisse, l'aumônerie se rend à l'hôpital, à la maternité et à la maison de retraite Bellevue.


Le service évangélique des malades

Quant au Service Evangélique des Malades, c'est un service de proximité, sous la responsabilité du curé de la paroisse. Il est constitué d'équipes de bénévoles qui rendent visite à domicile ou en maisons de retraite privées, à Chézy (Les portes de Champagne) et à Orpéa. Ces équipes, elles aussi, se rencontrent régulièrement pour partager leurs expériences à la lumière de la Parole de Dieu.

La formation de ces équipes, AH et SEM, est dispensée par le service diocésain de la Pastorale de la Santé.


La pastorale des personnes handicapées

La Pastorale des Personnes Handicapées est représentée dans notre diocèse par les Communautés Foi et Lumière, dont l'une existe sur notre paroisse : c'est la communauté "les pèlerins d'Emmaüs"

Cette année marque les 40 ans du mouvement Foi et Lumière.

Toutes les communautés se retrouveront par région pour fêter cet anniversaire.

Ce sera le 13 février à Compiègne ... reportage la semaine prochaine sur ce blog !


Si vous désirez un renseignement ou pour demander une visite ou la proposer, n'hésitez pas à nous contacter :

Marie Peugniez, aumônier 03 23 82 90 70 ou 06 87 31 50 33

Catherine Lemarié, SEM 09 71 29 62 88 ou 06 77 64 06 59

Roselyne et Daniel Colomb, Foi et Lumière : 03 23 69 31 13 ou 06 87 33 44 35


Lire ici le message du Saint Père pour la XIX Journée Mondiale du Malade le 11 février 2011

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ces services dans ce détail.
    Mais je peux témoigner que l'aumonier de l'hopital et les personnes qui visitent ne font pas de bruit mais avec beaucoup de discrétion font du bien autour d'elles.
    En sachant que cette présence auprès des personnes âgées et malades est très éprouvante même si souvent ces rencontres sont riches et que l'on recoit beaucoup.
    Je trouve que quand on prie pour les malades, il faudrait aussi ne pas oublier de prier pour ceux qui les soignent ou sont à leur coté d'une manière ou d'une autre.
    Que Notre Dame de LOURDES veille sur les uns et sur les autres.

    RépondreSupprimer
  2. Je vous suis reconnaissante d'avoir mis sur ce blog le beau message de Benoit 16 à l'intention des malades ; j'ai été particulièrement touchée par ses lignes sur les jeunes qui sont malades.
    "sachons toujours voir sur le visage des malades le Visage des visages : celui du Christ."

    RépondreSupprimer
  3. bravo pour le "carré" pour les enfants : un excellent moyen de préparer le dimanche avec quelques idées simples !
    merci de ne pas oublier les enfants ... et leurs parents ! 1000 mercis !!!

    RépondreSupprimer
  4. UN CASTELTHEODORICIEN9 févr. 2011 à 09:55:00

    EN LISANT LE DERNIER NUMERO DE "autant en emporte la Marne" J'AI DECOUVERT L EXISTENCE DE CE BLOG CATHOLIQUE.
    JE NE PARTAGE PAS LES CROYANCES CATHOLIQUES.
    SANS VOUS "ENCENSER" JE VOUDRAIS VOUS DIRE QUE JE NE SOUPCONNAIS PAS L EXISTENCE DE TANT D ACTIVITES ET DE PREOCCUPATIONS CHEZ LES CATHOLIQUES.
    BEAUCOUP D INITIATIVES ET DE REFLEXIONS TRES VARIES.
    CETTE REALITE LOCALE ME DONNE UNE AUTRE IMPRESSION DE L EGLISE HIERARCHIQUE DONT ON ENTEND PARLER DANS LES MEDIAS.
    JE TROUVE AUSSI TRES DEMOCRATIQUE LA POSSIBILITE DE FAIRE DES COMMENTAIRES.
    RESPECTUEUSES SALUTATIONS.

    RépondreSupprimer
  5. Merci à la famille qui a fait le commentaire le 8 février à propos du "coin pour les enfants" !
    je ne l'avais pas remarqué sur le bandeau de droite !
    c'est très bien fait !
    à utiliser sans modération !

    RépondreSupprimer
  6. Parler de la santé ... c'est aussi évoquer l'actualité avec la révision des lois sur la bioéthique et sur la question du "bébé-médicament"
    Ce sont des questions difficiles.
    Je voudrais faire référence au communiqué des évéques de FRANCE que je trouve extremement réaliste et interessant :

    Le premier « bébé-médicament » français était né depuis le 26 janvier 2011. Comme par enchantement, sa naissance, demeurée discrète, apparut sous les projecteurs de l'actualité un certain 8 février 2011, jour du lancement du débat parlementaire sur la bioéthique. Le destin a de troublantes intuitions calendaires ! Qui serait insensible à la vie plus forte que la souffrance ? Qui nierait la légalité d'un acte scientifique altruiste? Qui n'y verrait l'heureux dénouement de ce qui est possible quand on veut bien ne pas « entraver le cours de l'évolution » ? Piètre conception de la communication ! Tandis que les parlementaires s'apprêtaient à disserter sur des textes complexes et ennuyeux, il fallait faire savoir qu'un bébé hors du commun était né ! Dans la précipitation, il a été appelé « bébé-médicament ». Nommer quelqu'un de la sorte, c'est le lier à une destinée. Dans quelques années, il exprimera peut-être quelques légitimes interpellations à la communauté adulte. Mais ce ne seront que.. des questions d'enfant !
    Mgr Bernard Podvin
    Porte-parole des évêques de France

    Notre commentaire : vouloir guérir est à l'honneur de l'homme mais pas à n'importe quel prix !

    RépondreSupprimer