Avec les enfants prenons le chemin vers Noel

Avec les enfants prenons le chemin vers Noel
cliquer sur l'image pour accéder au calendrier de l'Avent

jeudi 21 avril 2011

Chemins de croix

3 méditations du Chemin de Croix

L'Atelier de la Parole, dans sa rencontre du 9 avril, a médité sur le Chemin de la Croix.

L'origine du chemin de croix sans l'Eglise catholique


Diaporama le chemin de croix au Calvaire de PONT-CHATEAU (Loire Atlantique)


... chemin de croix, en prison, cliquer ici


« Comme un agneau, il a été conduit à l’abattoir… »

Ces paroles peuvent nous étonner : nous les trouvons chez le prophète Isaïe (53/7): il parle de l’envoi par Dieu, d’un Juste parmi les justes : le Serviteur de Dieu.

L’arrestation, le procès, la condamnation de Jésus, nous le montrent tel cet Agneau. Et nous le rappelons à chaque messe en disant : « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.. »

Lui le Juste, l’Innocent, le Sans Tache, a été traité comme un criminel, plus bas que terre.

Pour un juif, il a connu le plus infamant de tous les supplices :être pendu au bois de la croix :

ce qui était interprété comme le signe extérieur d’être « Maudit de Dieu »,.

Et voilà que ce « maudit de Dieu » selon les apparences, est manifesté par sa résurrection, comme le BENI de DIEU, le FILS BIEN-AIME ! Quel retournement ! Croire, c’est donner son consentement à ce retournement. !

« Il renverse les puissants, il élève les humbles », disait du Seigneur Dieu, la Vierge Marie.

En Jésus, cette affirmation se réalise en plénitude. !

Dans nos églises, le chemin de croix fait mémoire de cet abaissement de Jésus.

Il nous rappelle ce qui peut sortir de pire du cœur de l’homme : mensonges, trahisons, faux témoignages, moqueries et insultes des sans-défense, provocations, assassinats :

« Qu’il descende de la croix s’il est le Fils de Dieu; Dieu va le délivrer et nous croirons… »

Mais aussi, comment des hommes et des femmes ont eu le courage de le suivre et de lui manifester présence et affection : Simon de Cyrène, réquisitionné au retour de son travail, pour porter la croix, Joseph d’Arimathie et Nicodème qui iront demander à Pilate que le corps ne reste pas exposé sur la croix toute la nuit. Puis, ils honoreront Jésus d’une sépulture ; des femmes, elles aussi, restaient près du tombeau.

Au cœur du pire et des ténèbres, des témoins d’espérance et de lumière ont surgi !

Qu’il en soit ainsi aujourd’hui !

Abbé Henri Gandon
Paroisse Notre Dame des Trois Vallées

1 commentaire:

  1. Réaction du Cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, au scandale du « Piss Christ » :

    « C’est une offense, une blessure profonde pour nous, surtout en cette Semaine Sainte, car elle touche Celui qui nous “a aimés jusqu‘à l’extrême” », écrit le cardinal Barbarin : « Jésus nous a préparés : “Heureux serez-vous lorsqu’on vous insultera” et il nous demande : “Priez pour ceux qui vous persécutent.” J’espère que nous aurons assez de courage intérieur pour le faire. »

    Réaction à faire connaitre.

    RépondreSupprimer