Messes
Règles en vigueur : laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et n'occuper qu'une rangée sur 2 + masque et gestes barrière

L'église saint Crépin à Château-Thierry est désormais ouverte chaque jour de 9h à 14h.

- dimanche 7 mars
. à 9h30 à Azy-sur-Marne (et non le samedi 06/03 à 18h30 en raison du couvre feu à 18h)
. à 11h à l'église Saint Crépin de Château-Thierry
- en semaine à Saint Crépin : du lundi au samedi à 9h
Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h
Chemin de croix : chaque vendredi de Carême après la messe de 9h
Confessions : contacter le Père Aimé Victor - 03 23 82 25 77
Le samedi de 9h30 à 10h, il y a permanence pour les confessions.

lundi 17 octobre 2011

2012 - 2013 : Année de la Foi


Le 11 octobre 2011, le pape Benoît XVI a écrit une lettre apostolique Porta Fidei, « la porte de la foi », pour promulguer une Année de la foi qui commencera le 11 octobre 2012 (50 ans après l'ouverture du Concile Vatican II et 20 ans après la publication du Catéchisme de l'Église catholique). Cette Année se terminera en la solennité du Christ Roi de l'univers, le 24 novembre 2013. Le pape entend ainsi souligner « la force et la beauté de la foi », la grâce du Concile Vatican II et la contribution importante du Catéchisme de l'Église catholique en vue de « la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » (thème de l'Assemblée générale du Synode des Évêques d'octobre 2012).


1. «La porte de la foi» (cf. Ac 14, 27) qui introduit à la vie de communion avec Dieu et permet l’entrée dans son Église est toujours ouverte pour nous. Il est possible de franchir ce seuil quand la Parole de Dieu est annoncée et que le cœur se laisse modeler par la grâce qui transforme. Traverser cette porte implique de s’engager sur ce chemin qui dure toute la vie. Il commence par le baptême (cf. Rm 6, 4), par lequel nous pouvons appeler Dieu du nom de Père, et s’achève par le passage de la mort à la vie éternelle, fruit de la résurrection du Seigneur Jésus qui, par le don de l’Esprit Saint, a voulu associer à sa gloire elle-même tous ceux qui croient en lui (cf. Jn 17, 22). Professer la foi dans la Trinité – Père, Fils et Saint-Esprit – équivaut à croire en un seul Dieu qui est Amour (cf. 1 Jn 4, 8) : le Père, qui dans la plénitude des temps a envoyé son Fils pour notre salut ; Jésus-Christ, qui dans le mystère de sa mort et de sa résurrection a racheté le monde ; le Saint-Esprit, qui conduit l’Église à travers les siècles dans l’attente du retour glorieux du Seigneur.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire