mercredi 26 octobre 2011

Assise, jeudi 27 octobre : pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix


          Le jeudi 27 octobre 2011, Benoît XVI célèbrera à Assise le 25ème anniversaire de la rencontre historique convoquée par Jean-Paul II le 27 octobre 1986 dans la cité de Saint François. Il sera entouré de frères chrétiens des diverses confessions, des représentants des traditions religieuses du monde et de quelques hommes et femmes de bonne volonté. Ce sera une « Journée de réflexion, de dialogue et de prière pour la paix et la justice dans le monde » avec pour thème : « Pèlerins de la vérité, pèlerins de la paix ». Ce titre indique que pour pouvoir raisonnablement espérer construire ensemble la paix, il faut prendre comme critère la vérité. Le cheminement des religions vers la justice et la paix doit se matérialiser par une recherche commune de la vérité. Cette recherche permet de mieux se connaître, de vaincre les préjudices mais aussi d'éviter le syncrétisme, qui offusque toute identité. « Si nous, chrétiens, nous entreprenons le chemin de la paix en suivant l'exemple de saint François, nous ne devons pas craindre de perdre notre identité : c'est justement alors que nous la trouvons. » (cardinal Ratzinger)
            Cette rencontre inter-religieuse ne comprendra pas de prières en commun. Les participants seront appelés à un temps de silence pour la réflexion et/ou la prière personnelles dans des cellules qui seront mises à leur disposition après un déjeuner frugal.  
            Plus de 50 pays seront représentés dans la cité de saint François. Les musulmans venus de 19 pays, dont l'Arabie Saoudite et l'Iran, seront au total 69, aux côtés de rabbins, de dignitaires hindous, jaïns, sikhs, d'un zoroastrien, d'un bahaï, de plus de 60 bouddhistes - dont plusieurs venus pour la première fois de Chine -, de représentants du taoïsme et du confucianisme, ainsi que d'autres religions traditionnelles d'Afrique, d'Asie et d'Amérique.
            De plus c'est la première fois que le Pape invite des non croyants à une telle réunion car tout homme, croyant ou non, est à la recherche de Dieu, de l'absolu, de la plénitude de la vérité.
            À la clôture de cette journée, devant la basilique d'Assise, quatorze chefs religieux renouvelleront leur engagement pour la paix, alors que l'intolérance religieuse attise toujours les conflits. Il s'agira de dire non à toute manipulation de la religion. La violence inter-religieuse est un scandale qui dénature l'identité des religions, obscurcit Dieu et détruit l'homme. La recherche de la vérité permet d'abattre le fanatisme et le fondamentalisme. La paix ne s'obtient pas par l'imposition à autrui de ses propres convictions.




 
Programme des retransmissions sur KTO, cliquer ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire