Messes
Règles en vigueur : laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et n'occuper qu'une rangée sur 2 + masque et gestes barrière

- dimanche 24 janvier
. à 9h30 à Etampes-sur-Marne (et non le samedi 23/01 à 18h30 en raison du couvre feu à 18h)
. à 11h à l'église Saint Crépin de Château-Thierry
- en semaine à Saint Crépin : du lundi au samedi à 9h
Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h
Confessions : contacter le Père Aimé Victor - 03 23 82 25 77
Le samedi de 9h30 à 10h, il y a permanence pour les confessions.

samedi 21 mars 2015

Dixième station. Méditation de l'aumônier adjoint de la prison

 JÉSUS EST DÉPOUILLÉ DE SES VÊTEMENTS

   Quand Joseph, le fils de Jacob est rejoint par ses frères, ceux-ci le dépouillent de sa tunique.
   Aujourd'hui, il existe toujours, au milieu de nous des êtres dégradés, séparés, des êtres dépouillés.
  Quand un homme a commis un méfait, il est, après jugement des hommes trop souvent dépouillé. La déchirure la plus pesante pour un détenu, c'est la séparation.
   Son présent se résume à une attente où se mêlent le désir de sortir et la peur de sortir. Le détenu se retrouve déchiré entre la peur et le désir.
   Dépouillé entre ces deux émotions intenses,c'est aussi Jésus. Jésus au milieu des gardes, Jésus dépouillé.
  Quand j'échange avec un détenu, je vois qu'il a au fond de lui cette part de conscience de sa réalité, du mal qu'il a commis et du désir d'être pardonné. C'est à ce moment que je veux l'encourager, car il est plus difficile de se pardonner que de pardonner aux autres.
  A ce moment-là aussi, c'est bien Jésus que je rencontre dans cet espace si confiné. Et c'est encore Jésus qui m'accompagne quand j'arbore fièrement sur ma poitrine ma petite croix en bois qui devient mon 'passe-portes' dans cette prison.
   Et nous, avons-nous déjà été dépouillés ? "

Aucun commentaire:

Publier un commentaire