Eglise Saint Crépin :
A compter du 1er juillet, l’église est ouverte chaque jour de 8h30 à 19h
L’accès au parvis est accessible en totalité.
à l’intérieur de l’église : jauge normale à 100% - port du masque obligatoire et gel hydro-alcoolique


- Dimanche :
9h30 : en village :
25/07 : Nogentel - 01/08 : Essômes-sur-Marne - 08/08 : Epaux-Bézu - 15/08: Etampes-sur-Marne - 22/08 : Verdilly - 29/08 : Hôtel Dieu
11h à Saint Crépin

- chaque dimanche à 17h30 : messe à Viels-Maisons

- en semaine à Saint Crépin : du mardi au samedi à 9h
(à compter du lundi 21 juin et pour la période estivale : pas de messe le lundi à 9h)
Adoration : chaque jeudi après la messe de 9h

Confessions à l'église Saint Crépin :
. Chaque samedi à 9h30

vendredi 9 février 2018

Soirée pain pomme mercredi 14 février

L'AFC  de Château-Thierry (Association Familiale Catholique) vous invite à :

Soirée Pain-Pommes
le mercredi 14 février vers 20h 
(à l'issue de la célébration des Cendres)
au Presbytère de Château-Thierry


Lors de cette traditionnelle soirée pain-pommes du Mercredi des cendres,  nous évoquerons Sainte Joséphine Bakhita, belle figure de femme et de sainte africaine – tellement actuelle en ce temps de crise des migrants. Née dans la région du Darfour en 1869, cette petite soudanaise fut arrachée brutalement à sa famille et vendue comme esclave à l’âge de 7 ans. Libérée au terme d’une terrible servitude, Bakhita devint chrétienne puis religieuse chez les Filles de la Charité dans la région de Venise. Elle passa le reste de sa vie dans le Christ, à Schio, en subvenant aux besoins de tous, et mourut en 1947. Jean-Paul II l’a canonisée en l’an 2000. À la demande de sa supérieure, sœur Joséphine Bakhita a dicté « le journal d’une esclave » qui vient de paraître en français aux éditions Salvator. Sans gommer le tragique de sa vie, Bakhita y confesse les merveilles que Dieu a fait pour elle.

Cette soirée est organisée au profit du Centre Sainte-Bakhita du Caire accueillant des familles réfugiées soudanaises.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire