mercredi 19 janvier 2011

Veillée oecuménique de prière : vendredi 21 janvier


Invitation du groupe oecuménique Catholique, Protestant et Evangélique Baptiste de Château-Thierry

C'est à l'Eglise Réformée de Château-Thierry (Place de l'Hôtel de Ville) que les membres des différentes Eglises chrétiennes de Château-Thierry et environs se rassembleront pour la traditionnelle veillée de prière pour l'unité des chrétiens le

vendredi 21 janvier à 20 h 30.

En cette année 2011, c'est de Jérusalem que nous parvient le thème qui est proposé à notre prière et notre réflexion :

"Unis dans l'enseignement des apôtres, la communion fraternelle, la fraction du pain et la prière" Actes 2,42


Nous sommes invités à nous réunir au nom du Christ pour prier mais aussi pour faire connaissance entre chrétiens de différentes confessions et nouer des relations d'amitié.


Pour mémoire, rappelons le soutien de Benoît XVI à l'oecuménisme

10 commentaires:

  1. Avant de se préoccuper de l'unité entre les différentes confessions chrétiennes, il est primordial de travailler à l'unité au sein de notre Eglise Catholique (je fais référence aux difficultés de relations avec les catholiques attachés à la tradition et même à la communion avec notre Très Saint Père)

    RépondreSupprimer
  2. L'un n'empêche pas l'autre; le tout est de le faire dans le respect de tous. L'amour donné par notre Sauveur l'est pour tous . Sachons le recevoir et le partager dans l'UNITE.

    RépondreSupprimer
  3. Les commentaires qui précèdent m'inspirent ceci :
    revenons toujours à la source de la Parole de Dieu - Cette Parole nous dit l'exhortation et la préoccupation de Dieu pour l'unité :

    l'unité de la famille humaine et particulièrement du couple humain "ne séparez pas ce que Dieu a uni"

    l'unité entre tous ceux qui portent le nom de chrétiens " Père que tous soient un .... afin que le monde croit ..."

    il nous faut prier pour cette unité humaine et chrétienne qui permet d'être en communion avec Dieu.
    Cette prochaine semaine de prière pour l'unité peut raviver notre désir profond.

    RépondreSupprimer
  4. une famille catholique7 janv. 2011 à 13:26:00

    Croyons-nous que le Christ est "le chemin, la vérité et la vie" ? qu'Il est le seul chemin, la seule vérité pour aller au Père ?
    Croyons-nous en l'Eglise "une, sainte, catholique et apostolique" ?
    ou pensons-nous que toutes les religions sont des chemins pour approcher Dieu ? que chacune détient une part de vérité ?

    Les temps que nous vivons nous font penser à ces lignes de Saint Paul, Apôtre :
    « Je t’adjure devant Dieu et le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, et par son apparition et par son règne : prêche la parole, insiste à temps et à contretemps, reprends, censure, exhorte, avec une entière patience et (souci d’) instruction. Car un temps viendra où (les hommes) ne supporteront pas la saine doctrine, mais au gré de leurs désirs se donneront une foule de maîtres, l’oreille leur démangeant, et ils détourneront l’oreille de la vérité pour se tourner vers les fables.
    Pour toi, sois sobre en toutes choses, endure la souffrance, fais œuvre de prédicateur de l’Évangile, remplis pleinement ton ministère. » (II Tim. 4, 1-5)
    Que l'Eglise demeure fidèle à cette exhortaion de l'Apôtre - c'est notre ardente prière.

    RépondreSupprimer
  5. ce serait bien de relire le thème de cette semaine de prière pour 2011 !
    il y est question de communion fraternelle ...
    si nous recherchons pourquoi nous sommes FRERES nous nous tournerons vers NOTRE PERE à tous
    Dans notre monde souvent peu sensible à Dieu, à quoi devrait on reconnaitre les chrétiens ?
    ... à l'amour que nous avons les uns pour les autres !
    Les chemins pour en témoigner sont divers mais convergent tous vers le Dieu unique !

    RépondreSupprimer
  6. Dieu est encore libre d'offrir sa grâce et sa présence à qui il veut, comme il veut: il n'a pas de permission à nous demander..
    Peut-être même que les différentes religionsê peuvent aussi être un chemin par lequel de Seigenur de l'univers vient à leur rencontre..
    Nous ne pouvons sonder les coeurs et les reins!

    " Le dialogue comme recherche en commun

    11. Pour l'Eglise, le dialogue entre les fidèles des diverses religions représente un instrument important pour collaborer au bien commun avec toutes les communautés religieuses. L'Eglise elle-même ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans les diverses religions. « Elle considère avec un respect sincère ces manières d'agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu'elles diffèrent en beaucoup de points de ce qu'elle-même tient et propose, cependant apportent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes » Le chemin ainsi indiqué n'est pas celui du relativisme ou du syncrétisme religieux. L'Eglise en effet « annonce, et elle est tenue d'annoncer sans cesse, le Christ qui est "la voie, la vérité et la vie" (Jn 14,6), dans lequel les hommes doivent trouver la plénitude de la vie religieuse et dans lequel Dieu s'est réconcilié toutes choses . Cela n'exclut pas cependant le dialogue et la recherche commune de la vérité dans divers milieux vitaux, car, selon une expression souvent utilisée par saint Thomas d'Aquin, « toute vérité, qui que ce soit qui la dise, vient de l'Esprit Saint » En 2011 sera fêté le 25e anniversaire de la Journée mondiale de prière pour la paix, convoquée en 1986 à Assise par le vénérable Jean-Paul II. A cette occasion, les responsables des grandes religions du monde ont manifesté combien la religion est un facteur d'union et de paix et non de division et de conflits. Le souvenir de cette expérience est un motif d'espérance en un avenir où tous les croyants se sentent et deviennent effectivement artisans de justice et de paix." Benoit XVI, texte du pour le 1er Janvier...

    RépondreSupprimer
  7. Depuis le passage de notre évêque dans notre paroisse je vais voir son agenda blog (que je ne connaissais pas jusque là)
    Et je relève avec intérêt dans sa rubrique "à savoir" ceci :
    "Pour la première fois depuis sa création en 1603, l'Académie pontificale des sciences sera présidée par un non-catholique, chrétien de confession réformée, spécialiste suisse de microbiologie, prix Nobel."
    Voilà une bonne nouvelle oecuménique !

    RépondreSupprimer
  8. je pensais que le Pape était moyennement favorable à l'oecuménisme ; merci de ces informations qui rectifient mon information pas tout à fait juste !

    RépondreSupprimer
  9. Il est très important de se rencontrer pour mieux se connaître, faire tomber des préjugés et mieux se comprendre.
    je voudrais témoigner du très bon accueil que j'ai eu en septembre dernier dans le cadre des journées du patrimoine en allant au Temple de Monneaux.
    D'abord s'accueillir mutuellement.

    RépondreSupprimer
  10. Merci d'avoir mis sur le blog l'homélie de Mogr Giraud : il nous invite à "ne pas nous replier mais à nous relier" les uns aux autres.
    Personnellement je trouve très important entre chrétiens de nous "relier" et trop peu de ne le faire qu'une fois par an !

    RépondreSupprimer