Avec les enfants prenons le chemin vers Noel

Avec les enfants prenons le chemin vers Noel
cliquer sur l'image pour accéder au calendrier de l'Avent

samedi 29 décembre 2012

En 2013 ... fraternité, proposition de la Foi, témoignage


L'année 2013, avec le rassemblement "Diaconia" à Lourdes renforcera pour l'Eglise de France l'invitation à "Vivre la fraternité". Dans notre paroisse, quelques témoignages, illustrés sur un vitrail à l'église St Crépin ont marqué la première étape, celle du regard sur les gestes de solidarité qui existent déjà. Comment aller plus loin ?
La nouvelle année nous gardera en éveil, pour ne plus ignorer ceux qui connaissent la galère ou l'épreuve et pour agir. Ne manquons pas d'imagination et de détermination. Développons notre sens du service, dans le quotidien. Les lieux d'application de la fraternité sont multiples, pour bien vivre ensemble entre générations, avec les personnes "différentes", en famille, dans le sport, etc.
Puisque les premiers chrétiens, tel Cyprien de Carthage, désignaient l'Église comme "la fraternité", l'ouverture de notre coeur à l'adresse de nos frères sera, bien mieux que des paroles, le signe de notre foi vivante. Vivre l'année de la foi comme un véritable témoignage ne nous demande pas de convertir nos frères. Soyons simplement témoins de Jésus qui ne cesse de mettre en oeuvre la force de son amour.
Heureuse année à tous les hommes de bonne volonté !
 
Bernard PROFFIT, curé.

7 commentaires:

  1. Merci pour l'homélie "engagée" de l'abbé Bertrand ce matin à la messe ; il faut oser dire les choses clairement et ne pas employer la langue de bois !

    RépondreSupprimer
  2. Oui merci d'avoir éclairé notre conscience sur le mariage entre personnes de même sexe ; il est tellement facile d'être troublés par l'argument d'égalité entre personnes !
    Notre foi catholique implique des choix de société ; les enjeux pour demain sont tellement graves qu'il nous faut réagir massivement et durablement!
    Merci pour cette homélie.
    Pour la compléter il y a aussi le communiqué de Mgr Giraud très éclairant également.

    RépondreSupprimer
  3. Puisque ce "blog est un carrefour d'informations sur la vie de la communauté catholique locale et un espace d'échanges avec tous les hommes et femmes de bonne volonté dans un esprit de dialogue et de respect mutuel"
    Je viens exprimer mon désaccord sur les prises de position lors du sermon dominical (j'avais envie de quitter l'assemblée pour le manifester);
    Une expression pourrait le résumer " soutien à la famille traditionnelle" dixit le prêtre.
    Autour de nous et dans notre propre famille, nous avons des enfants non mariés, divorcés et remariés, avec des enfants de plusieurs unions ; à côté des familles traditionnelles, il y a des familles recomposées au sein desquelles on ne s'aime pas moins que dans une famille traditionnelle !
    Combien sont aussi confrontés à la réalité de l'homosexualité parmi ses proches !
    Je pense qu'il peut y avoir plusieurs formes de vie et qu'il ne faut pas juger trop vite !
    J'ai rarement entendu l'Eglise (aujourd'hui et par la voix de beaucoup de prélats) s'impliquer aussi fort contre un projet gouvernemental ; l'Eglise doit respecter les choix politiques faits par les citoyens il y a quelques mois ; c'est curieux comme l'Eglise presse à des cendre dans la rue pour l'école libre ou sur des sujets de morale mais guère sur des questions sociales ou écologiques on aimerait la voir aussi active !
    Une nouvelle fois l'Eglise se coupe d'évolutions sociétales et préfère la tradition à l'ouverture.
    Concile Vatican II où es tu ?

    RépondreSupprimer
  4. Les familles traditionnelles soutiennent le modèle de famille traditionnelle.
    Les autres familles sont plus accueillantes à la diversité des formes de vie familiale.
    Il doit y avoir place pour tous dans une société pluraliste !

    RépondreSupprimer
  5. un chrétien casteltheodoricien30 déc. 2012 à 21:46:00

    Quand je vois que les 3 grandes religions avec toutes leurs différences (voire leurs divergences) portent toutes une appréciation commune négative sur ce projet de loi, cela m'interroge c'est qu'il y a un enjeu de fond et je me dis que ce n'est pas une simple réaction de cathos.

    RépondreSupprimer
  6. L'abbé Bertrand a dit qu'il fallait d'abord prier.
    Prier pour que chacun doit éclairé dans sa conscience humaine, ceux qui sont "pour" - ceux qui sont "contre".
    Croyons-nous en la force de la prière ?

    RépondreSupprimer
  7. Prière pour l'an neuf !
    Seigneur, tu m’offres cette nouvelle année
    comme un vitrail à rassembler
    avec les trois cent soixante-cinq morceaux de toutes les couleurs qui représentent les jours de ma vie.

    J’y mettrai le rouge de mon amour et de mon enthousiasme,
    le mauve de mes peines et de mes deuils,
    le vert de mes espoirs et le rosé de mes rêves,
    le bleu ou le gris de mes engagements ou de mes luttes,
    le jaune et l’or de mes moissons...
    Je réserverai le blanc pour les jours ordinaires
    et le noir pour ceux où tu seras absent.
    Je cimenterai le tout par la prière de ma foi
    et par ma confiance sereine en toi.

    Seigneur, je te demande simplement d’illuminer, de l’intérieur,
    ce vitrail de ma vie par la lumière de ta présence et par le feu de ton Esprit de vie.
    Ainsi, par transparence, ceux que je rencontrerai cette année,
    y découvriront peut-être le visage de ton Fils bien-aimé Jésus-Christ, Notre-Seigneur.

    RépondreSupprimer