jeudi 18 décembre 2014

Messes de NOEL dans le sud de l'Aisne


Paroisse Saint-Crépin les Vignes
24 décembre : 
18 h30 à Château-Thierry et à Fossoy
23 h à Château-Thierry

25 décembre : 11 h à Château-Thierry

Paroisse Vals et Côteaux Saint Martin
24 décembre : 
19 h à Charly-sur-Marne
23 h à Viels Maisons

25 décembre : 10 h à Charly-sur-Marne

Paroisse Notre Dame des 3 Vallées 
24 décembre : 19 h à Condé en Brie

25 décembre :10 h 30 à Jaulgonne

Paroisse Saint Jean Eudes 
24 décembre :19 h à Fère-en-Tardenois

25 décembre :10 h 30 à Fère-en-Tardenois

Paroisse Notre Dame de l'Ourcq 
24 décembre : 19 h à Coincy

25 décembre : 11 h à Oulchy-le-Château

Paroisse Saint Félix de Valois 
24 décembre : 20 h à la Ferté-Milon

25 décembre : 1O h 30 à Neuilly-Saint-Front

Horaires des messes de NOEL dans l'Aisne 

11 commentaires:

  1. Bravo et merci pour toutes les informations que l'on trouve sur votre site et pour les mises à jour régulières !
    au delà de l'information nous apprécions aussi le contenu et le choix des illustrations qui puisent à des registres différents.
    Soyez assurés de notre reconnaissance et de notre prière.

    PS Nous recommandons votre site autour de nous (c'est notre modeste contribution !)

    RépondreSupprimer
  2. Vous signalez ce nouveau site : noel.catholique.fr
    Il est génial et aborde Noel sous plein d'aspects très différents et très interessants
    il a surtout l'avantage d'être ouvert à un large public et de parler dans un langage compréhensible (ce qui n'est pas toujours le cas dans l'Eglise !!!)
    diffusons l'information autour de nous notamment auprès de gens qui ne fréquentent pas trop l'Eglise

    RépondreSupprimer
  3. Je suis étonné que vous n'ayiez pas parlé de l'initiative "NOEL AUTREMENT" qui se décline cette année autour de « Noël, c koi déjà ? »
    avec des expressions percutantes :

    Noël, et si on revenait à l’essentiel ?
    Noël, et si on retrouvait les joies simples ?
    Noël, et si on prenait le temps de l’accueil ?
    Noël, et si on éteignait nos écrans ?
    Noël, et si on retrouvait le sens du cadeau ?
    Noël, et si on modérait notre consommation ?
    Noël, et si on changeait nos a priori ?
    Noël, une bonne nouvelle pour notre vie
    Il y a plein d'idées pour sortir du cycle consommation sans pour autant rejeter toutes les traditions de Noel

    Comme on dit : pour en savoir plus, allez sur : http://www.paxchristi.cef.fr/v2/ckoideja/

    RépondreSupprimer
  4. touche pas à ma creche17 déc. 2014 à 20:01:00

    Face aux tentatives d'exclure la crèche de l'espace public
    Réagissons sur Facebook !

    RépondreSupprimer
  5. Audience du Pape François ce mercredi 17/12
    DES PROPOS A MEDITER :
    « La proximité de Noël jette une grande lumière sur le don de la famille que Dieu a fait au monde depuis les origines » a souligné François. A Nazareth, Dieu a choisi de naître dans une famille humaine. « Jésus aurait pu venir comme un empereur ou un guerrier, a expliqué le Pape, mais il est venu comme un fils, né dans une famille. Il n'est pas venu à Rome ou dans une grande ville, mais dans une périphérie, plutôt "malfamée" a-t-il précisé, c’est là qu’a commencé l’histoire de Jésus parmi les hommes. Et celui-ci est resté dans cette périphérie pendant trente ans ».

    RépondreSupprimer
  6. Coup de coeur pour ce CD qui vient de sortir : Grégory TURPIN
    Mes racines – Les plus beaux chants chrétiens d’hier et d’aujourd’hui »
    C est génial à écouter
    et à offrir !

    RépondreSupprimer
  7. Trouvé dans une église du 93
    en déplacement professionnel ce jour :

    Cette parole, dit Dieu,
    Il faut qu'elle ait des pieds,
    Une parole avec des pieds pour courir,
    et rejoindre l'homme où qu'il soit.

    Il faut qu'elle ait des mains
    Pour servir l'homme.

    Il faudrait qu'elle ait une bouche
    Pour sourire aux hommes...
    ... et des oreilles pour les écouter.

    Il faudrait que cette parole ait un coeur
    Pour comprendre l'homme.

    Et Dieu a mis
    des pieds, des mains, des oreilles et une bouche et un coeur à cette parole.

    Il prit son Souffle et la lança sur terre...
    Et les hommes la découvrirent presque par hasard
    Enveloppée de langes
    Dans les bras d'une femme
    Au détour de leur chemin, au hasard des évènements.

    Charles Péguy


    RépondreSupprimer
  8. NOËL BIENTÔT

    Si tu ne penses d'abord qu'à lorgner les vitrines pour savoir ce que tu vas acheter pour tes gosses, alors Noël c'est râpé.

    Si tu succombes au désir de tes mômes qui veulent une voiture de police, une mitraillette en plastique et la panoplie complète du para, Noël c'est râpé.

    Si tu as déjà acheté le Petit Jésus en sucre et ses parents en chocolat sans oublier un seul de ses bestiaux en caramel de la crèche, Noël c'est râpé.

    Si tu commences à dresser la liste des gens à inviter en prenant soin d'exclure les chiants, les emmerdeurs, ceux et celles qui vont troubler la fête tranquille, Noël c'est râpé.

    Si tu ne prends pas le temps de méditer durant cet Avent le merveilleux mystère de la nuit de Noël, la pauvreté de l'enfant Jésus, le dénuement absolu des immigrés qui sont ses parents, Noël c'est râpé.

    Mais si tu lorgnes déjà le jeune couple de chômeur de ton immeuble qui, sans toi fêterait cette nuit là dans un peu plus de détresse et de solitude, alors Noël c'est gagné.

    Si tu n'attends pas pour dire à l'ancienne qui vit seule, un mois à l'avance qu'elle sera ton invitée pour qu'elle savoure d'avance durant un mois ces quelques heures où elle sera reine alors Noël c'est gagné.

    Si tu prends la peine de réfléchir à ce mystère d'amour et de pauvreté qui, au cours des âges, a été défloré, foulé au pied et travesti en fête égoïste, fête de beuverie et de gueuleton alors Noël c'est gagné.

    Si tu continues dans l'année qui vient à vivre ce mystère en pensant que le partage c'est pas seulement l'affaire d'une nuit, alors Noël illuminera toute ton année.

    Père Guy Gilbert

    RépondreSupprimer
  9. Je trouve que le coté commercial de Noel et ses scintillements éblouissants cachent le mystère de l'humilité de Dieu qui se fait tout petit.
    Il n'est pas interdit de faire la fête mais sachons pour qui notre coeur est en fête.
    Durant ces journées festives, qu'est ce qui est premier pour nous, dans nos occupations ? quelle place a notamment la messe de NOEL ?

    RépondreSupprimer
  10. Cette étoile qui scintille me rappelle ce vieux conte oriental :
    l était une fois il y a fort longtemps, une petite étoile qui venait de tomber du ciel s’égarant en plein champ sur la planète terre. Elle était splendide cette petite étoile, étincelant de mille feux, elle scintillait pour tout le monde.

    Mais elle était bien seule, elle ne voyait jamais personne. Pourtant comment ne pas être vite repérée quand on scintille de la sorte.

    A ce moment-là, un méchant loup qui rodait dans les environs cherchant à se mette quelque chose sous la dent, aperçut l’étoile. En un éclair, il était sur elle, cherchant à la dévorer. Elle était effrayée.

    Ne pouvant la croquer - car on ne mange pas une étoile ! - le méchant loup entrepris de l’enterrer.
    Comme seule défense, l’étoile ne peut que briller plus fort pour aveugler le loup.
    Mais bientôt elle sent qu’elle étouffe, elle se sent perdue et son éclat diminue !

    Survint une pauvre femme, tout occupée à ramasser des branches mortes pour chauffer sa maison. Le loup, surpris, s’enfuit à toute jambe laissant la petite étoile à moitié morte. La femme doucement s’approche…

    De ces mains délicates, elle écarte la terre qui écrase la malheureuse étoile. Peu à peu, reprenant espoir, elle se remit à vivre, et bientôt, elle brille de tous ses feux.

    - « Oh, se dit la femme, je vais l’emporter dans ma maison, elle éclairera mon mari quand il reviendra du travail ! » Abandonnant ses branches mortes, la femme recueille la petite étoile dans ses deux mains ouvertes en forme de coupe… et toute joyeuse, regagne sa maison. Arrivée chez elle, elle dépose sa précieuse découverte sur un socle près de la porte. De retour, le soir, le mari est tout étonné par la vive clarté qui l’accueille en franchissant la porte.

    - « Qu’est ce que cette chose brillante ? » demande l’homme. Et la femme lui raconte la merveilleuse aventure qu’elle vient de vivre.

    - « Elle nous est précieuse, cette étoile, dit l’homme, gardons-la pour nous. »

    - « Non dit la femme, mettons-la dehors, elle éclairera tous ceux qui passeront près de notre maison ! ».

    -« Et plus l’homme disait : « Gardons-la pour nous », plus la clarté de l’étoile diminuait, diminuait, diminuait… Plus la femme disait : « Mettons-la dehors, elle éclairera les passants » plus l’étoile brillait.

    L’homme prépare une place sur le rebord extérieur de la fenêtre, et y dépose le brillant trésor… Depuis ce jour, la petite étoile n’a pas quitté sa fenêtre … Et sa clarté est de plus en plus vive.

    RépondreSupprimer
  11. Très belle image que ces mains (de plusieurs couleurs) en coeur pour signifier la fraternité !

    bravo et merci pour ce site ! un vrai cadeau tout au long de l'année !!!

    RépondreSupprimer