Avec les enfants prenons le chemin vers Noel

Avec les enfants prenons le chemin vers Noel
cliquer sur l'image pour accéder au calendrier de l'Avent

samedi 12 mars 2011

... méditer et chanter pendant le CAREME ...


Vivons en enfants de lumière Sur les chemins où l´Esprit nous conduit : Que vive en nous le nom du Père !

lire la suite des paroles de ce chant


en écouter un extrait !


Un paroissien nous adresse ces commentaire des lectures des dimanches de Carême de Marie-Noelle Thabut, bibliste, qui pourra compléter nos homélies dominicales.

6 commentaires:

  1. bonne initiative que de nous inviter à chanter ... le Carême n'est pas un temps triste ou gris ... comme aujourd'hui !
    Personnellement je prends ce refrain comme une résolution de Carême pour vivre un peu plus et un peu mieux en enfant de lumière.
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Permettez moi de faire part de mon agacement et de mon désaccord à la suite du "bonjour" que nous étions invités à nous dire ce matin à la messe de 11 h à St Crépin.
    Personnellement je n'ai pas attendu qu'on me le dise pour le faire comme chaque dimanche.
    Cette manière de faire est très factice.
    Le faire APRES le début de la messe est de plus peu liturgique : la salutation du prêtre se suffit à elle même !
    j'aurai préféré que nous soyons invités à prendre le temps de bavarder un peu à la sortie de la messe au lieu de vite partir !
    J'espère que chaque dimanche de Carême nous n'aurons pas la même chose !
    N' y a t il rien de plus profond et spirituel à nous proposer pour le temps du Carême ?

    RépondreSupprimer
  3. Un petit mot concernant le commentaire précédent; personnellement, je ne pense pas CONNAITRE toutes les personnes qui viennent à la messe et je ne sais pas forcément à côté de qui je serai placé au cours de la célébration même si je rejoins à peu près toujours la même zone dans l'église.Je trouve au contraire cette initiative de bonjour très intéressante pour ce temps de carême ( la ligne directrice du Conseil Pastoral Paroissial pour cette année est centrée sur l'accueil) car je peux être parfois contraint à faire un effort pour aller vers celui qui est à côté de moi, soit parce que je ne le connais pas, soit parce que je peux ne pas avoir envie de lui donner ce bonjour; et oui, même en tant que chrétien, on n'en reste pas moins homme avec tout ce que cela comporte....
    Alors, bon CARÊME, BONJOUR ET BIENVENUE à tous.

    RépondreSupprimer
  4. ... nous avons la tentation ... de réagir ...
    Nous avons apprécié que des chrétiens se rassemblant le dimanche commencent par se dire simplement ... bonjour ...
    Nous avons également apprécié de nous tourner ensuite vers la Croix pour la prière pénitentielle.
    ... voilà 2 vrais gestes ... à ne pas dissocier l'un de l'autre - se tourner vers ses frères et se tourner vers Dieu.

    RépondreSupprimer
  5. Tou-à-fait d'accord avec les deux commentaires précédents, et d'ailleurs pour rassurer "Anonyme" sur l'absence de signe liturgique de ce geste, je signale que j'ai vu cette salutation déja suggérée par Monseigneur Di Falco lui-même lors des fêtes mariales du 15 Août 2006 au Puy-en-Velay, sans que cela ne provoque de tollé, bien au contraire....ce n'est donc pas nouveau, encore bien moins fantaisiste !!!!

    RépondreSupprimer
  6. JE TROUVE QUE LES CHRETIENS MANQUENT SOUVENT DE SPONTANEITE ET DE CHALEUR DANS NOS EGLISES ET SONT FIGES DANS DES RITES.
    SANS LES BRADER ON PEUT Y INSERER UN PEU DE SOUPLESSE ET DE VIE !
    JE PROFITE DE FAIRE CE COMMENTAIRE POUR DIRE QUE LES EXPLICATIONS DE MME THABUT SONT TRES INTERESSANTES POUR ENTRER DANS DES TEXTES PARFOIS DIFFICILES.
    BRAVO AUSSI POUR LE CALENDRIER DE CAREME POUR LES ENFANTS !

    RépondreSupprimer