Incendie à Notre Dame de Paris

Incendie à Notre Dame de Paris
Incendie à Notre Dame de Paris

lundi 12 décembre 2011

Mercredi 14 décembre, fête du pardon

Mercredi 14 décembre à 20 h 30 à l'église Saint Crépin 

Célébration pour éclairer nos coeurs et possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation.

4 commentaires:

  1. Fete du pardon.
    Ce n est pas pour moi.
    j'ai été trahie dans ma vie de femme mariée.
    une blessure à tout jamais
    l'échec de ma vie.
    j'erre sans trouver la paix.

    RépondreSupprimer
  2. Une blessure peut toujours cicatriser, mais la trace sera toujours visible, certes. Il en est de même au creux de notre cœur et notre Seigneur est là pour en atténuer le relief. La réaction est toujours violente et douloureuse à vivre mais un jour, tôt ou tard, une lumière apparait; essayons de profiter de la lumière de ce temps de l'Avent et de ce temps de pardon pour reprendre courage. Il existe dans le diocèse et dans notre paroisse des petits groupes qui nous accueillent (groupes DELTA), nous écoutent, partagent les souffrances de ces couples qui se détruisent; par le partage de la Parole de Dieu, on peut ainsi arriver à franchir ces obstacles et reprendre goût à la vie et à l'amour de l'autre.
    Courage, nos prières vous accompagnent.

    RépondreSupprimer
  3. Le pardon n'est pas l'oubli.
    Pour en avoir fait l'expérience, je peux dire que seul le pardon peut libérer.
    difficile pardon ... indispensable pardon
    Et comme c'est difficile le Christ nous a appris à le demander dans chaque Notre Père
    pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
    comme nous pardonnons - c'est à dire comme nous sommes appelés nous mêmes à pardonner -
    Et rien n'est impossible à DIEU !
    Je prie pour vous, femme du 12 décembre 22 h 32.

    RépondreSupprimer
  4. Il me semble que la fête du pardon n'est pas une fête catholique mais plutôt juive.
    le "yom kippour". La liturgie catholique ne prévoit pas cette fête.
    Sous prétexte d'œcuménisme on mélange tout jusqu'à ébranler notre doctrine catholique.
    Ne nous détournons pas de nos Sacrements comme celui de la Confession qui est Pardon et Réconciliation avec notre Seigneur Jésus-Christ.
    De grâce chers Prêtres en Jésus-Christ, permettez-nous de rester fidèles à notre Eglise une, sainte, catholique et apostolique !

    RépondreSupprimer