Le merveilleux signe de la crèche : cliquer ici pour lire la lettre du Pape François du premier décembre 2019

mardi 27 décembre 2011

Veillées de Noël à Saint Crépin les Vignes

Exceptionnellement cette année, deux célébrations de la Nativité ont eu lieu en l'église saint Crépin de Château-Thierry; les relais villages habitués à l'abbatiale d'Essômes sur Marne ont apprécié le chauffage de l'église saint Crépin.


La célébrati
on de 18h30, présidée par le Père Bernard Proffit accompagné du Père Pierre Rimé et du diacre Bernard Fontaine, était principalement axée sur la présence des jeunes; ils furent d'ailleurs très nombreux à y participer.Quel plaisir de voir une église pleine à craquer pour accueillir notre Sauveur!


La procession d'entrée avec les enfants portant des panneaux sur le thème de " la joie d'accueillir Jésus" a traversé l'église au milieu d'une assemblée heureuse de voir autant de jeunes porter leur message d'espérance vers l'autel et la crèche.

Peut être certaines personnes ont été choquées de ne pas trouver une crèche classique dans l'église: mais c'est là l’intérêt de la diversité de l'expression. Tout le temps de l'Avent a été marqué par l'évolution du décor pour arriver au sommet de Noël avec un tableau magnifique, au cœur et dans le chœur de l’Église. Ceci a été fait pour que chacun puisse se sentir partie intégrante de la crèche.

Une petit
e chorale, sans prétention, avait été organisée pour accompagner la liturgie et des jeunes ont rythmés les chants avec des percussions.

Une particularité pour la lecture de l’Évangile, sous forme d'un chœur parlé, a permis encore une fois aux enfants de participer activement à la célébration.



A la fin de cette lecture, le Père Bernard Proffit a pu présenter Jésus en descendant dans l'assemblée au son de "Les anges dans nos campagnes" et remonter vers la crèche avec les enfants pour l'y déposer.

Bernard Proffit a convié les enfants autour de l'autel pour la prière du"Notre Père" main dans la main; ils y sont restés jusqu'au geste de Paix qu'ils ont pu transmettre à l'assemblée.




Après la communion, une belle prière à Marie a été lue
au son de " Douce nuit" murmurée par la chorale.
La célébration ne pouv
ait se terminer sans l'incontournable "Il est né le divin enfant" que tout le monde a repris en chœur.
La veillée de 21h00 était présidée par le Père Sémalon-Bertrand Kohoudé accompagné du diacre Bernard Colas; une assemblée importante s'y est retrouvée accompagnée par une chorale à plusieurs voix qui a apporté de la richesse à la prière. Le refrain du "Jubilate Deo " du psaume a été fort apprécié et repris plusieurs fois.
La célébration a été conclue elle aussi par l
e très célèbre "Il est né le divin enfant".

Nous avons tous vécu des moments de pri
ère et de partage qui nous ont fait chaud au cœur et nous voulons remercier tous ceux qui ont fait que ces célébrations soient si intenses mais surtout remercier notre Seigneur de sa venue parmi nous.

1 commentaire:

  1. Venant à Château-Thierry pour les Fêtes, nous avons été très déçus par la messe de Noel à 18h30:
    - nous avons manqué l'essentiel de l'Evangile auquel nous n'avons rien compris à cause des interpellations rajoutées et déplacées

    -la longue méditation centrée sur Marie le jour où l'on fête la naissance de Jésus nous a paru totalement inopportune.

    -Nous nous réjouissions à la pensée de vivre une belle messe de Noel, mais nous avons eu le sentiment d'assister un show (grand écran derrière l'hôtel, animateur de chant manquant de discrétion, applaudissements, pas de crèche traditionnelle que nous avons cherché en vain avec nos jeunes enfants).
    La liturgie fantaisiste et peu priante de cette messe de Noel nous a laissé un mauvais souvenir...
    Nous tenions à nous exprimer librement grâce à votre blog, merci.

    Un jeune couple de la banlieue parisienne.

    RépondreSupprimer