vendredi 20 décembre 2013

Noël dans une prison.

Le temps de Noël est un temps fort à vivre lorsque l'on est incarcéré. L'éloignement de la famille ou des proches, la solitude continuelle, les relations tendues avec les surveillants ou les autres détenus, sont autant de paramètres qui occupent l'esprit au quotidien. La Foi, l'espérance et la joie d'attendre la naissance du Seigneur aide à rendre ces souffrances plus supportables. C'est le temps où la prière individuelle et les lectures du temps de l'Avent participent à une forme d'apaisement et donnent la patience d'accepter le temps qui passe trop lentement. C'est aussi, pour certains inspirés par l'Esprit Saint, le temps d'écrire une prière.

Seigneur, regarde moi! Que vois-tu?
Un homme, un de tes frères,
Faible, petit, avec ses tentations.
Je me suis égaré et je ne suis pas fier
De m'être laissé prendre par Lucifer,
Depuis que j'ai découvert 
L'univers de la prison
où je porte une croix bien pesante,
car je ne suis plus rien.
J'ai tout perdu dans ce désert:
Biens, familles, amis
Et la confiance de mon prochain.
Mais toi, Seigneur,
tu m'as appris la tolérance
Par la foi, l'amour
la dignité et le respect.
Tu as chassé ma haine par la prière
J'ai retrouvé la joie de partager
de communiquer avec mes frères
A qui je dis:
"Soyez tolérants envers ceux qui souffrent et désespèrent
dans ce milieu de pénible atmosphère!"
Aimons nous les uns les autres
Nous y verrons plus clair!

Trouver une voix, trouver une présence
Et la vie redevient un rêve merveilleux
C'est alors que l'on doit dire merci à Dieu.

Soit Béni Seigneur, toi qui viens petit enfant pour les plus pauvres et les plus démunis.




1 commentaire:

  1. merci de nous faire penser à ceux qui sont derrière les murs de la prison
    nous prions pour eux et pour que Jésus, le Sauveur l ibère les hommes de toutes leurs chaines !

    RépondreSupprimer