Tous invités et invitants !

Tous invités et invitants !
Cliquer sur le flyer pour le programme

dimanche 23 décembre 2018

Neuvaine de prière vers NOEL - Dimanche 23 décembre


«Je suis la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole».

4° dimanche de l’Avent : la Visitation.

La visitation de Marie à sa cousine Elisabeth nous met dans la tendresse de la présence de Dieu au monde. Jésus est reconnu dès avant sa naissance par Jean-Baptiste qui a tressailli dans le sein de sa mère, lui le dernier des prophètes d’Israël. Une histoire sainte s’accomplit à ce moment précis. 

En effet, tout Israël, par l’acceptation de Marie de porter le Messie au monde, porte la réalisation de la promesse de Dieu, au de là des turpitudes et des trahisons. L’acceptation de Marie introduit la présence au monde de la lumière divine, une fois pour toute et irrévocablement. Présence de libération, lumière des nations pour orienter les vies et l’histoire humaine vers sa fin glorieuse, en Dieu., révélation de la valeur de nos jours dès lors qu’ils sont orientés par cette lumière qui naît à Bethléem.

Cette lumière est reçue par les cœurs droits et les âmes assoiffées. Elle épouse la délicatesse de l’être, sa tendresse. Elle est reconnue et apparaît dans un cadre intime et familial. Elle se reconnaît particulièrement chez les plus faibles, les enfants, les pauvres, dans nos échecs et dans le repentir. Telle est la véritable libération.
Pour ces âmes, la violence des soldats de Dieu apparaît être immédiatement un blasphème et ne trompe personne. Nos propres turpitudes et nos violences nous deviennent insupportables également. Notre péché, celui de l’Eglise et ses attentats contre la pureté et la confiance, sont dévoilées. Cette lumière est ainsi une force inégalée pour la vérité et la Miséricorde qui nous fait espérer car elle est de Dieu et nous ramène à Dieu. Telle est la véritable libération.

Nous sommes portés, en revivant la visitation, à accueillir Noël dans la vérité et la sobriété. Nous sommes conduits à nous laisser renouveler dans la confiance car elle nous montre que les mondanités sont vaines et que l’essentiel de la vie avance par ces voies discrètes qui sont le ferment du monde réel, pleinement humain et divin.

Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur.  Cette parole d’Elisabeth à sa cousine est adressée à toute l’Eglise qui porte la foi de Marie au monde pour illuminer ceux qui habitent dans les ténèbres et l’ombre de la mort, pour conduire nos pas dans la paix.

+Père Edouard DUCAMPS



2 commentaires:

  1. 1000 mercis pour cette Neuvaine : en cette période de préparatifs festifs nous risquons souvent de nous disperser et d'oublier Celui que nous fêtons : Jésus, l'Emmanuel.
    Ces méditations quotidiennes nous recentrent sur ce qui est essentiel ; en cette période où nous risquons l'indigestion elles viennent nous nourrir intérieurement et spirituellement.
    Joyeux Noel !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai transmis le lien de ce blog à plusieurs amis et membres de ma famille pour leur faire bénéficier de ces bienfaisantes méditations de notre curé. A consommer sans modération en ces jours de fête!

    RépondreSupprimer