Avec les enfants prenons le chemin vers Noel

Avec les enfants prenons le chemin vers Noel
cliquer sur l'image pour accéder au calendrier de l'Avent

lundi 3 décembre 2018

Petit coucou de l’aumônier catholique de l’hôpital et la maison de retraite Bellevue !




Temps de l’Avent, attente de la venue de Jésus,
Espérance ?

En ce début de la nouvelle année liturgique, j’ai envie de vous partager un peu de ce que je vis dans ma mission. J’ai la chance de constater que l’Espérance peut être visible à tout moment de la vie, et peut-être est-elle plus présente encore dans le temps des épreuves. Je vous partage deux rencontres :

-       Lorsque j’ai débuté ma mission, j’ai eu la grâce d’accompagner une dame pendant environ 2 ans. Elle était âgée de 90 ans et m’a appris sans le savoir ce que pouvait être un aumônier. Pour bien des raisons, depuis la sortie de l’enfance, elle n’a pas pu prendre le chemin de la messe dominicale. Elle a eu une vie dure mais aussi elle souffrait de ne pas pouvoir pardonner à une personne très proche. Elle m’en parlait beaucoup, elle a pu aller à la messe chaque jeudi. Elle a eu des moments de désorientation et même d’agressivité. Et elle continuait à me parler de cette souffrance. Et puis, un jour elle m’a dit « Marie, ça y est, j’ai réussi à lui pardonner ! ». Elle avait un sourire radieux. La paix ne pouvait que se constater dans son attitude et elle a pu mourir dans cette paix.
Depuis son enfance, elle a souffert mais elle a toujours été dans l’Espérance, faisant confiance à Dieu qui l’aiderait à retrouver la Paix dans ce pardon.

-       Récemment, j’ai vu l’Espérance sur le visage d’une dame qui avait un bébé d’une vingtaine de jours. Elle ne connaissait personne et n’avait aucun lieu pour loger. Elle a entraîné un mouvement de solidarité qui annonce cette Espérance. Elle a appelé son fils « Christ », son plus grand désir est qu’il soit baptisé. N’est-ce pas un grand témoignage d’Espérance ?

Alors oui, l’Espérance se vit à tout moment de la vie mais la voyons-nous ? La vivons-nous ? Qu’en ce temps de l’Avent, nous nous débarrassions d’un maximum de « souffrances paralysantes » pour préparer nos cœurs à accueillir ce « Bébé, Conseiller-merveilleux, Prince de la Paix » !

Je souhaite à chacun de vivre ce Temps de l’Avent
dans l’Amour et la Paix du Seigneur !


Marie

1 commentaire:

  1. Merci Marie pour ce beau témoignage et pour cette réalité qu'il nous faut regarder; ce temps de l'Avent y est propice, alors bonne route sur ce chemin vers Noël.

    RépondreSupprimer