lundi 24 décembre 2018

Neuvaine de prière vers NOEL - lundi 24 décembre


« Viens, soleil levant, splendeur de justice et lumière éternelle ! Illumine ceux qui habitent les ténèbres et l’ombre de la mort ».

L’appel reste constant tout au long de cette neuvaine et que les antiennes soutiennent de façon forte. La prière de Zacharie,  le benedictus est dit quotidiennement (ainsi que le  magnificat) dans la prière des Heures de l’Eglise universelle. Cela souligne l’œuvre de libération de la prière et l’engagement souffrant de toute l’Eglise pour cette libération de l’homme. 
C’est cet enfant, soleil levant sur l’humanité et la création toute entière, qui inaugure les temps nouveaux qui s’accompliront dans l’illumination de la résurrection et s’achèveront dans l’embrasement du retour du Christ. En attendant, nous participons comme membres de l’Eglise et de par notre baptême, à l’œuvre de libération qu’a opéré cet enfant qui est monté sur la croix dans sa volonté souveraine. La pureté de l’enfant indique facilement le cœur de Dieu et touche la partie sensible et pure de chaque être humain. C’est un temps privilégié pour la conversion que l’avènement du sauveur tant attendu. Clamons et proclamons la bonne Nouvelle !

Pour prier et méditer
-prier pour la conversion des ennemis, de ceux qui veulent tuer par haine leurs concitoyens.
-Prier pour l’appel à la vie consacrée dans mon entourage et au sacerdoce d’un jeune en questionnement

Evangile du jour : Luc 1, 67-79, le Bénédictus

+ Père Edouard DUCAMPS



Aucun commentaire:

Publier un commentaire