HORAIRES DE MESSES

Horaires des messes à la paroisse
- En semaine :
Lundi et jeudi à 19h
Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 9h

- Dimanche :
Samedi soir (messe anticipée du dimanche) à 18h30 dans un village (voir feuille annonces du mois ou sur ce blog)
11h à l'église Saint Crépin

dimanche 29 mars 2020

Lien paroissial - dimanche 29 mars 2020

5° dimanche de carême : "Que ta grâce nous obtienne, Seigneur, d’imiter avec joie la charité du Christ qui a donné sa vie pour le monde" (oraison de la messe dominicale).

- Nous avons célébré la messe paroissiale à 11h00 et sonné les cloches de l’Angélus à midi.( Il est désormais proposé aux villages qui le peuvent de sonner les cloches chaque dimanche midi) .Par ailleurs, vous nous manquez. Les catéchumènes aussi…

- Les textes : Ez 37,12-14; Ps129; Rm8,8-11; Jn11,1-45 (la résurrection de Lazare) : « Je suis la résurrection et la vie, dit le Seigneur, celui qui croit en moi ne mourra jamais».
Retrouvez ici les textes de la messe du dimanche 29 mars 


L’intensité liturgique s’accroît, comme la situation que nous vivons. Les signes donnés par Jésus, de par la guérison de l’aveugle-né et cette fois la résurrection de Lazare, son ami, précise le sens de la Pâques qui se profile, celui du don de sa vie par Jésus. Il se montre pleinement incarné, il pleure de tout son être, il aime ce monde dans lequel on se lie d’amitié, et, d’autre part, il se montre déjà pleinement divin dans son intention en attendant 3 jours avant de venir auprès du tombeau et surtout en ressuscitant Lazare. C’est le chemin indiqué à ceux qui le suivent : la liberté de Jésus, libre de tout péché, de se jeter dans l’océan de la Miséricorde divine en accomplissant la volonté du Père. Cet acte unique et définitif sauve chacun, sauve le monde de l’erreur du péché, selon la foi.


Il est temps de pour nous de nous jeter dans la Miséricorde divine en y noyant nos péchés. La période nous pousse à poser des actes de Miséricorde, à sortir de nous-mêmes et le monde, petit à petit, à rebattre ses cartes. Sortons par le haut du sempiternel ressassement de nos cycliques erreurs et péchés, de tout moralisme décourageant en fixant la croix de Jésus dans notre vie, en posant des actes de foi : oui, Seigneur, donne nous d’imiter avec joie la charité du Christ. Nos péchés sont misère-ables face à l’immensité de la Miséricorde divine: nous vivons effectivement un carême intense et, ne l’oublions pas, repérable par le monde entier. Aux chrétiens d’en témoigner.

L’acte de foi nous plonge dans la vie. Le manque de foi est la mort de l’âme. La mort du corps est l’absence de l’âme. La foi est donc l’âme, la vie de notre âme (saint Augustin). Celui qui croit en moi vivra, affirme Jésus.

- Nous avons prié pour les défunts suivants : famille Reczinsnski-Stabler-Latkovic, Bernard Gilbert et famille Gilbert-Herman, Jean Dupuis, Françoise et Robert Lamiche, André Eschard et Monique Masson-Eschard, Michel Crest, Jean-Pierre Bozolo et les défunts des 2 dernières semaines : Colette Moye, Roland Debrauwer, Eric Kestler, Frédéric Brochot, Madame Duval, Pierre Pilard, Alice Barber, Josette Boulon.

PERSPECTIVES : la vie continue, l’après se prépare :
N’oubliez-pas de signaler lorsque vous disposez de buis pour la bénédiction des Rameaux dimanche prochain : ce sera le début de la semaine sainte (à faire chez soi)!

Pensant aux catéchumènes, nous prions ainsi pour leur baptême qui sera retardé : « Donne Seigneur, à ceux que tu as appelés au baptême la connaissance des mystères du salut, pour qu’ils puissent renaître de l’eau et de l’esprit et fassent partie de ton Eglise ».

A demain, P. Edouard, Pierre et Nestor


Aucun commentaire:

Publier un commentaire