Lisons, méditons la Parole de Dieu et prions ... suivons la messe dans les médias

lundi 23 mars 2020

Lien paroissial - lundi 23 mars 2020

cliquer ici
Nombreux sont ceux qui se demandent que faire. Le mot d’ordre est le confinement. Pour la démarche de carême voici ces quelques lignes écrites par Mgr Aveline, archevêque de Marseille, à propos de l’Evangile de l’aveugle né intitulé « l’aveugle, le virus et la mission », à méditer :
« La mission n’est pas liée à des courbes de croissance ! Elle n’est pas du marketing ni de la propagande. Elle jaillit de la prière et passe, pour chacun, par une expérience personnelle de conversion. Accepter que le Christ me regarde, qu’il voie ma cécité, qu’il me tire de la boue de mon péché, qu’il façonne en moi, pour une nouvelle naissance, l’apôtre dont il a besoin, en me replongeant dans l’eau vive de l’Envoyé. Le confinement que nous subissons peut aussi nous conduire à un exode vers nous-mêmes, un chemin nouveau, étape par étape, vers l’hôte intérieur, vers l’Amour qui nous attend au plus intime, pour nous remettre le cœur à l’endroit et les pendules à l’heure, pour nous faire retrouver la juste place et le sens profond de la responsabilité de l’être humain sur la terre : apprendre à vivre en frères en accueillant l’amour du Père. « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples » (13, 35). Alors seront « manifestées les œuvres de Dieu » (9, 3).

·         A consulter ici les indications très précises de notre évêque.
·         Plusieurs personnes me font part de leur désarroi et de leur peine de ne pouvoir venir prier à l’église.
·         Portons dans la prière et contactons les catéchumènes qui attendent leur baptême et sont dans le « flou ». Tout est grâce. Mais ils ont besoin de chaque frère et sœur de la communauté. 
·         La fiche 4 pour dimanche 29 Mars sera prochainement sur le blog

Is62, 17-21 ; Ps 29 ;Jn4,43-54 : cherchez le bien, non le mal, afin de vivre. Ainsi le Seigneur sera avec vous, Am 5,14

A demain, Père Edouard et Pierre et Nestor



1 commentaire: