mercredi 13 mai 2020

Lien paroissial du mercredi 13 mai, fête de Notre Dame de Fatima

- Notre Dame de Fatima 
Le 13 mai 1917, la Vierge Marie apparaît pour la première fois à Cova da Iria, près du village d’Aljustrel au Portugal à trois petits bergers, Jacinthe, François Marto et leur cousine Lucie. A Fatima, le message de Marie invite les fidèles à intercéder pour la conversion des cœurs et à prier le rosaire pour que vienne la paix.
En ce mois de prière mariale, que Marie, mère de l’Eglise, conduise le peuple chrétien à se laisser renouveler par l’Esprit de Pentecôte afin de recevoir les grâces nécessaires en cette période particulière.
en savoir plus

- La messe, Ac 15,1-6 ; Ps 121 ; Jn15,1-8.


Les Actes des apôtres relatent la première grande crise théologique et pastorale de l’Eglise naissante et qui a trouvé une résolution lors du premier concile à Jérusalem. La question était de savoir si les païens convertis au christianisme devaient être circoncis. Paul et Barnabé, témoins de l’action de l’Esprit saint pour convertir de nombreux païens au Christ vivant lors de leurs voyages, s’opposent farouchement à cette thèse de quelques pharisiens convertis (et soutenue par Pierre). Le concile va trancher en leur faveur.
Les crises ne sont pas un problème en soi, mais, comme le remarquait le pape François récemment, une occasion de choix. Discerner entre disciples du Christ demande d’écouter l’Esprit saint et de lui obéir. Les conservatismes, le « on a toujours fait ainsi », se heurtent souvent aux impératifs de la mission au travers des événements nouveaux qui créent des incertitudes. Ces réactions sont naturelles et demandent à être regardées à la lumière de l’Esprit : Viens Esprit saint sous la protection du manteau de Marie, mère de Dieu et protectrice de l’Eglise.


- Urgent : demande de volontaires pour rejoindre l’équipe de ménage de l’église. 
Un très grand merci à Monsieur et Madame Pacheco qui doivent « passer la main ». 
Contacter la paroisse au 03 23 83 25 77 ou le docteur Berjot au 06 82 12 28 53.

« Seigneur, tu as voulu que la mère de ton fils soit aussi notre mère ; accorde-nous de persévérer dans la pénitence et la prière pour le salut du monde » (oraison du jour).

A demain, 
P. Edouard, Nestor et Pierre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire